Signé Barrière n°5 mar/avr/mai 2013
Signé Barrière n°5 mar/avr/mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de mar/avr/mai 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : O2C

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : talent... Bruce Toussaint, Bisounours ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
talents tallents parfois un peu distrait..." à moins que cette apparente distraction ne soit une coquetterie de stratège. Encore le poker. Quand Bruce Toussaint évoque l'inévitable guéguerre des radios, c'est pour glisser que "la concurrence est excellente". Ce qui ne signifie pas meilleure. Dans la fabrique de l'info, il s'est forgé une règle  : "Ne jamais être surpris." Tiens ? Encore le poker ? "Non. L'actualité peut être émotionnelle. Il s'agit alors de ne pas se laisser submerger. Je garde en tête le cataclysme du 11 septembre. Il a été aussi hélas l'implacable miroir de notre rapport, nous journalistes à la réalité, la plus improbable, la plus chaotique, la plus inhumaine et la plus violente. Dans le récit de ce qui venait de se passer comme dans les conséquences de cette monstruosité, il ne devait pas y avoir de place pour l'improvisation. Il ne s'agissait pas seulement de gérer l'inattendu, mais d'en saisir l'ampleur." Il y a de la passion dans le discours de ce journaliste de 40 ans qui croit, flamberge au vent, à "la valeur ajoutée" du travail. "Il paraît que c'est ringard. Je trouve au contraire que "faire tout le job" ce n'est pas une vulgarité, quelque chose d'incongru comme un gros mot lancé dans un goûter de bisounours. Si le monde est dur, à nous de savoir le regarder pour y mettre de la douceur sans faux-fuyant. Quand c'est dégueulasse, c'est dégueulasse. Pas la peine d'insister." Michel Audiard disait qu'il pèse sur la vie un principe pas forcément glorieux mais très conservatoire, "au sens de l'élémentaire prudence physique". Ainsi, le papa des tontons flingueurs affirmait-il que, quand les hommes d'un quintal disent quelque chose, ceux de 50 kilos les écoutent... Allez savoir pourquoi, il y a aussi de Quand c'est déGueulasse, c'est dégueulasse. l l cela dans la seule présence de Bruce Toussaint. Avec ou sans micro. Au final, sans bluff, ces allusions à ce physique de castard charpenté sont-elles parfois exaspérantes ? "Je suis costaud et je sais que cela ne se soigne pas." C'est utile dans le PAF de savoir jouer des coudes ? "Mon expérience de l'audiovisuel français - là, je parle comme Léon Zitrone, non ? - me suggère que les coudes ne sont pas tout..." Mais encore ? "Même sous de jolis cheveux blonds, bruns ou flottisflottas, il y a une tête et de la jugeote. Savoir que les autres ont quelque chose à dire que je ne sais pas, c'est ce qu'il y a de plus épatant. Bon, épatant, ce n'est pas vraiment le vocabulaire du temps mais j'assume ! Alors, oui  : épatant. C'est ça...", sourit-il dans sa barbe de quelques matins. Toussaint ou tous en un ? "mes règles de jeux" Hors-jeu ? "Le doute, la peur de ne pas être à la hauteur." Jeu d'enfant ? eu d'enfa Beau j eu Beau jeu ? casin „Paire p° er'son. plaisir,fris tapis v%.. 17 x eu 2 V 1 u old ashlonned,'Schnock, asséiste. Jeu de scène'Petites voitures n "Artiste, music-hall, tour de grosses voiture avant... le chant, Charles Aznavour, Michel ma madeleine... Un en sûr. C'est Delpech, Michel Jonasz."'a transmis mon goût que ■ pêre Jouer tejeU être a fond,f.,t se. 1 Jeu ennis nms, une blanc• "Mon métier, je Partage passion que donner, ne pas faire semblant." de 9 ans." avec mon fils "Petites voitures avant... les grosses voitures, bien sûr. C'est ma madeleine... Un goût que m'a transmis mon père." 72 | Printemps 2013 - SignéBarrière, 11 "Paire d'as, poker, casino, tapis vert, plaisir, frisson." Jouer le jeu ? Autour du mot "jeu", des réponses du tac au tac. Dans l'idée de l'instant, que dit "jeu" ? Il apparaît, dans ce clin d'œil, que Bruce Toussaint ne met pas tous ses jeux dans le même panier. "Mon métier, être à fond, se donner, ne pas faire semblant." Vieux jeu ? "Schnock, old fashionned, passéiste." Jeu de scène ? "Artiste, music-hall, tour de chant, Charles Aznavour, Michel Delpech, Michel Jonasz." Jeu blanc ? "Tennis, une passion que je partage avec mon fils de 9 ans."
Essayez la nouvelle Mercedes Classe A Tentez de gagner une session sur circuit pendant le Mercedes-AMG Live (1) Disponible à partir de 88 € ttc/jour (2) Renseignez-vous en agence 0 825 853 853 (3) hertz.fr Mercedes-Benz DRIVING PERFORMANCE (1) Conditions du jeu disponibles sur hertz.fr (2) Prix par jour pour une location de 7 jours prépayée sur hertz.fr le 20 mars 2013. Offre valable sous réserve de disponibilité, modifiable et annulable sans préavis dans les agences participantes. D’autres tarifs sont disponibles. (3) 0.15 € ttc/min.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 1Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 2-3Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 4-5Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 6-7Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 8-9Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 10-11Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 12-13Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 14-15Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 16-17Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 18-19Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 20-21Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 22-23Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 24-25Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 26-27Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 28-29Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 30-31Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 32-33Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 34-35Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 36-37Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 38-39Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 40-41Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 42-43Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 44-45Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 46-47Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 48-49Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 50-51Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 52-53Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 54-55Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 56-57Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 58-59Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 60-61Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 62-63Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 64-65Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 66-67Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 68-69Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 70-71Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 72-73Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 74-75Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 76-77Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 78-79Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 80-81Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 82-83Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 84-85Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 86-87Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 88-89Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 90-91Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 92-93Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 94-95Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 96-97Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 98-99Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 100