Signé Barrière n°5 mar/avr/mai 2013
Signé Barrière n°5 mar/avr/mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de mar/avr/mai 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : O2C

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : talent... Bruce Toussaint, Bisounours ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
I tendances !'I 1 MEN= cocktails l’alchimie dans le verre on les dit sophistiqués, mystérieux ou réputés inventeurs de fameux maux de tête... le mélange d'alcools est désormais célébré comme un art gastronomique, une science des goûts et des saveurs. Par Paula dauBresse D Dans l'histoire de la "bistrologie", le cocktail apparait d'abord comme celui que l'on ne montre pas. Aux États-Unis, pendant la prohibition des années 1920- 1930, le gangster Al Capone le passe sous le manteau et l'écrivain Ernest Hemingway camoufle dans ces couleurs élégantes son penchant pour le tord-boyaux. Le cocktail, boisson de temps de crise ? Breuvage hypocrite ? Ou curieux métissage liquide qui cache autant qu'il révèle ? En 2013, époque assoiffée d'étiquettes, les sociologues du cocktail ont inventé une science, pompeusement baptisée mixologie, et décrété une façon de le déguster  : le slow drinking. Le boire lent, comme on dit le bon vivre. Ces "verres de contact" selon l'expression chère à l'écrivain Antoine Blondin ne sont pourtant pas seulement affaire d'esthétisme branché. Les long drinks (20 cl) et les short drinks (7 cl) dissimulent des trésors d'imagination. Le gin, le whisky et le rhum autrefois utilisés sont désormais supplantés par la subtilité du goût plus neutre de la vodka. Ou pétillant du champagne. Fini le temps où le cocktail camouflait sous un sirop de fruits un mélange d'alcools râpeux. Le cocktail est un art gastronomique. En France, depuis 2011, il est même célébré pour la première fois à travers la remise du prix du "Meilleur Ouvrier de France barman". Une récompense détenue par Stéphane Ginouvès, qui officie magistralement au Lucien, le bar de l’Hôtel Fouquet's Barrière à Paris. Le mélange n'est plus affaire de hasards. Il est même hissé au rang de rituel spectaculaire quand le barmanalchimiste-prestidigitateur jongle avec le shaker. Pour réaliser son "œuvre" dans l'instant, face à son "public". C'est la double performance de l'agilité du "secouement" et de l'association intelligente et curieuse des saveurs qui affirme la maîtrise. Quand la pêche épouse le champagne dans un Bellini, quand la tomate trouble la vodka dans un Bloody Mary, le barman - tel un coq - peut alors discrètement savourer sa gloire flamboyante retrouvée. Laurent Fau - Studio des Fleurs. Le parti-pris de Paris L’entrée des artistes, 8 rue de Crussol 75011 Paris - 09 50 99 67 11 Le Mary Céleste, 1 rue Commimes 75003 Paris - 01 42 71 19 32 Dirty Dick, 10 rue Frochot 75009 Paris - 01 48 78 74 58 Le Lucien - Hôtel Fouquet’s Barrière, 46 avenue George V - 75008 Paris 01 40 69 60 60 36 | Printemps 2013 - SignéBarrière
EXPERIENCE POMMERY + - Il] if VERTIGO " Octobre 2072  : Œuvre de Jacqueline Clauriac. L'ABUS D'ALC:C.)L EST DANGEREUX POUR LA.`iANTÉ C=C]N5ommER AVEC- mC)DFRATJC)N.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 1Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 2-3Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 4-5Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 6-7Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 8-9Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 10-11Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 12-13Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 14-15Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 16-17Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 18-19Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 20-21Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 22-23Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 24-25Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 26-27Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 28-29Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 30-31Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 32-33Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 34-35Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 36-37Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 38-39Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 40-41Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 42-43Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 44-45Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 46-47Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 48-49Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 50-51Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 52-53Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 54-55Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 56-57Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 58-59Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 60-61Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 62-63Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 64-65Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 66-67Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 68-69Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 70-71Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 72-73Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 74-75Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 76-77Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 78-79Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 80-81Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 82-83Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 84-85Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 86-87Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 88-89Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 90-91Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 92-93Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 94-95Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 96-97Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 98-99Signé Barrière numéro 5 mar/avr/mai 2013 Page 100