Signé Barrière n°3 jun à nov 2012
Signé Barrière n°3 jun à nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de jun à nov 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : O2C

  • Format : (200 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : les 200 visages de l'artiste japonaise, Kimiko Yoshida.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
Carole Bellaiche/H&K 66 été 2012 Signé Barrière
Talents Leïla Bekhti Belle de viepar Bruno Seznec Meilleur espoir du cinéma... Et après ? La vie. La vie avec l'envie ! Leïla Bekhti est un bonbon. Une artiste à croquer. Dès cet automne. Au théâtre, c'est nouveau. Et au cinéma, ça continue. Elle aime Jean Gabin "pour des raisons personnelles" et Annie Girardot pour d'autres raisons qui semblent tout aussi personnelles. Qui est, en 2012, cette jeune et belle femme pétillante, drôle, assurée en même temps que désarçonnée par la maladresse d'un geste qui fait tomber un verre, même pas cassé ? "Un thon. J'ai souvent l'impression d'être un thon", dit-elle avant d'exploser de sourire pour avouer  : "Je peux aussi être une daurade". Elle ne se refera pas  : Leïla Bekhti est... plusieurs. Mais elle est unique. Elle brille, la jolie brindille brune. Sur la terrasse d'un bistro de Paris, elle ne se raconte pas, elle ne se délivre pas  : elle est là, elle est elle. Actrice ? Une femme qui joue à jouer. Qui aime un art qui l'a saisie  : le spectacle de la scène et du cinéma. Toute petite fille, "aux séances de l'école", elle a vu sur grand écran un film dont la vedette très italienne était Giuletta Massima. Le titre ? Elle l'a oublié. Mais elle se souvient de ce qu'elle a dit à sa mère après la projection  : "Cette dame parle avec ses yeux." Et alors ? "J'ai su qu'un jour je voudrais faire comme elle.". En attendant, elle a vécu la vie d'une enfant entourée dont elle a gardé le goût "des dimanches soirs". Tristes ? "Non, mais je préfère vivre mes ennuis avec ceux que j'aime.". Nouvel éclat de sourire."Ces moments me sont nécessaires. Je ne dis pas cela par égoïsme. L'affirmer serait manquer de pudeur. Je dois cette chaleur-là à mon oncle Miloud et à mon grand frère Slim." Dans les yeux de Leila passe alors une brume, comme celle qui court sur les terres sèches de Tlemcen en Algérie, dont elle vient et revient, où elle va et re-va. Française. C'est pour elle l'évidence d'un "recevoir devenu un devoir". Jolie leçon de civisme. Et signe d'un engagement  : "Être ce que l'on est." Alors elle lève les yeux au ciel comme on le fait quand on a le sentiment d'en avoir trop dit. Elle n'en dévoile pas beaucoup plus de tous ces mots qu'elle porte. Mais  : "Le théâtre comme le cinéma ne sont pas étrangers à la vie. Ils nous racontent des histoires de maintenant ou d'hier. Ces histoires, c'est nous. Voilà pourquoi il faut savoir son texte. Sur scène comme dans la vie." Savoir son texte... C'est son tracassin. En septembre, été 2012 Signé Barrière 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 1Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 2-3Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 4-5Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 6-7Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 8-9Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 10-11Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 12-13Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 14-15Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 16-17Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 18-19Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 20-21Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 22-23Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 24-25Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 26-27Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 28-29Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 30-31Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 32-33Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 34-35Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 36-37Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 38-39Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 40-41Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 42-43Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 44-45Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 46-47Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 48-49Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 50-51Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 52-53Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 54-55Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 56-57Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 58-59Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 60-61Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 62-63Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 64-65Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 66-67Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 68-69Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 70-71Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 72-73Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 74-75Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 76-77Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 78-79Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 80-81Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 82-83Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 84-85Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 86-87Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 88-89Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 90-91Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 92-93Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 94-95Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 96-97Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 98-99Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 100