Signé Barrière n°3 jun à nov 2012
Signé Barrière n°3 jun à nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de jun à nov 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : O2C

  • Format : (200 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : les 200 visages de l'artiste japonaise, Kimiko Yoshida.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Laurent Fau Le bon goût 30 été 2012 Signé Barrière
Tendances sur le bout des doigts par Paula Daubresse Le « take-away », la « street food » et autres « food trucks » sont des notions qui ont envahi notre quotidien. Que dévoilent-elles sur nos coutumes alimentaires ? Après le vite-manger, le bien-manger, le manger-bouger, place au manger-emporter. Nous connaissons depuis toujours, sans le savoir, le concept de Food Truck - littéralement « camion de nourriture ». Souvenez-vous  : quel bonheur que de faire la queue, en tongs et sur une côte, attendre que Marcello, depuis son camion nous prépare sa Napolitaine, ou que Rosie nous rafraîchisse avec un sorbet. Le « manger debout » est bel et bien la façon de déjeuner usuelle des vacances, qui rime avec ce plaisir absolu, croquer dans une frite croustillante, à même les doigts et se lécher les babines de manière décomplexée en oubliant que l’on sort des règles du « bien se tenir » à table. Ce plaisir inavouable car hors des normes « bienséantes » de notre culture culinaire, s’invite désormais à midi, à la ville. Ces camions bousculent les pauses déjeuners et semblent autoriser à oublier le temps d’un déjeuner la table et ses codes. Au cœur de Paris, des hommes et des femmes en costume s’abandonnent à la joie de manger avec les doigts, après avoir localisé un Food Truck et patienté quelques dizaines de minutes pour être délivrés d’une faim animale. Le Camion qui Fume est le premier Food Truck que la capitale a connu  : itinérant, ce dernier dévoile au dernier moment, via Twitter, sa position, sa carte est monoburger, et son Chef connu Outre-Atlantique, le Chef Kristin. Le concept a réveillé l’instinct grégaire du néo-gourmand  : tel un prédateur il attend sa proie, s’y rue dès lors qu’elle annonce sa position, lutte avec ses congénères avant épuisement du stock et croque à pleines dents la viande rouge du burger ! Une question de temps ? Si l’on prend le temps d’attendre, de faire la queue, l’on se dépêche de manger  : le Food Truck propose du Fast Food. Le « prédateur citadin » optimise  : il attend face à sa devanture (souvent longtemps, les Food Trucks sont victimes de leur succès) mais il dévore, profitant que le burger soit encore chaud… Dès lors, l’adresse de rendez-vous dévoilée, il faut en effet arriver dans les premiers. La gazelle en costume s’y rend vite car le Food Truck n’est que modérément à sa merci  : il n’a pas de stock ! Il n’y en aura pas pour tout le monde, de quoi révéler l’instinct compétiteur de n’importe quel mammifère. Le Food Truck peut se refuser à vous  : « C’est terminé, revenez plus tard ». Dans un monde où la rareté, comble d’ironie, se fait plus rare, c’est bien le témoignage d’un bouleversement des codes. L’offre ne vient plus au consommateur et anime une crainte de pénurie ! Si le Food Truck est un plaisir éphémère, insaisissable, d’autres marques gastronomiques itinérantes viennent 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 1Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 2-3Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 4-5Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 6-7Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 8-9Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 10-11Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 12-13Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 14-15Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 16-17Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 18-19Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 20-21Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 22-23Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 24-25Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 26-27Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 28-29Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 30-31Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 32-33Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 34-35Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 36-37Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 38-39Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 40-41Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 42-43Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 44-45Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 46-47Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 48-49Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 50-51Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 52-53Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 54-55Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 56-57Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 58-59Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 60-61Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 62-63Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 64-65Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 66-67Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 68-69Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 70-71Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 72-73Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 74-75Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 76-77Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 78-79Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 80-81Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 82-83Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 84-85Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 86-87Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 88-89Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 90-91Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 92-93Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 94-95Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 96-97Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 98-99Signé Barrière numéro 3 jun à nov 2012 Page 100