Science & Santé n°44 sep/oct/nov 2019
Science & Santé n°44 sep/oct/nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de sep/oct/nov 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Institut national de la santé et de la recherche médicale

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 13,5 Mo

  • Dans ce numéro : dépasser l'incertitude.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Insermle magazine 38 #44 reportage Lors des premiers tests, les sujets doivent réaliser un exercice de précision de pointage, tout en étant entièrement soumis aux variations de gravité. Cette expérience permet de récolter des mesures de référence afin de voir comment les sujets s’adaptent à la situation. Puis, ils poursuivent leur tâche mais leur main est, cette fois-ci, maintenue dans des conditions de gravité terrestre. Cette campagne de vols paraboliques, financée par le Centre national d’études spatiales (CNES), est le fruit de longs mois de travail et de mises au point techniques et réglementaires. De nombreux équipements ont été installés à bord. On y retrouve notamment des caméras pour effectuer des captures vidéo des mouvements des individus, et un siège… de voiture de course où seront installés les sujets. Pointer, aussi précisément que possible, des cibles sur un écran tactile. Telle est la mission confiée aux sujets durant ce vol. Positionnés dans le siège de voiture en face de l’écran, ces derniers sont équipés d’un stylet. Un système motorisé relié à leur poignet permet, lors des variations de gravité, de rétablir en temps réel la pesanteur terrestre uniquement au niveau de leur main.
L’activité électrique des muscles et la trajectoire du bras sont également mesurées grâce à des électrodes et des marqueurs sous forme de petites boules blanches. Autant de paramètres qui permettent d’évaluer le niveau d’adaptation des participants aux variations de gravité. Toutes ces données pourront par ailleurs être exploitées pour d’autres études a posteriori. Insermle magazine #44 39 Outre la précision de pointage, de nombreux paramètres supplémentaires sont mesurés en parallèle. Parmi eux, la force exercée par les doigts sur le stylet. Au fur et à mesure de l’expérience cette dernière diminue, révélant une adaptation du sujet. Bien que les données obtenues en vol soient en cours d’analyse, Olivier White a une première intuition. Le cerveau peut anticiper les effets d’une perturbation de gravité qui affecte tout le corps de façon homogène. Ainsi, un dispositif d’aide au mouvement qui viserait à rétablir la pesanteur terrestre juste au niveau des mains des pilotes semble inadapté. Et pour cause, cela représenterait une nouvelle perturbation à gérer en plus de l’altération de gravité.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :