Science & Santé n°43 jun/jui/aoû 2019
Science & Santé n°43 jun/jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de jun/jui/aoû 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Institut national de la santé et de la recherche médicale

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 15 Mo

  • Dans ce numéro : le coeur, un organe sensible.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 Inserm/Pierre Da Silva Insermle magazine #43 EXPOSITION LE CERVEAU À PORTÉE DE CLIC Constitué de millions de neurones, le cerveau est l’organe le plus complexe du corps humain. Mémoire, sentiments, apprentissages… et si les mystères du cerveau se cachaient derrière un simple écran ? L’Insermpropose de découvrir tous les secrets de cet organe fascinant en quelques clics grâce à une exposition pour le moins atypique construite pour les 15-25 ans  : cérébral, une exposition 100% virtuelle. Inserm/LISAA bloc-notes L’application débute sur un message prometteur  : « cérébral, un voyage au cœur des neurones ». Un clic et quatre univers colorés – bleu, orange, rouge et violet – s’affichent. Ils structurent la visite autour de quatre grands sujets. « Avec l’aide de textes pédagogiques, d’illustrations et d’éléments infographiques, créés par les étudiants de l’Institut supérieur des arts appliqués de Nantes, l’application aborde le contenu scientifique sous plusieurs formats pour que chacun puisse s’y retrouver », explique Pierre Da Silva, responsable communication InsermGrand Ouest, à l’initiative du projet. On découvre d’abord un portrait en détail de notre organe le plus précieux. À quoi ressemble le cerveau ? Comment fonctionne la mémoire ? Quels outils utilisent les scientifiques pour l’étudier ? Les informations défilent à volonté au fil de l’index. Cependant, le cerveau n’est pas un élément isolé du corps humain. C’est ce que nous rappelle la seconde partie de l’exposition en ligne. L’idée d’un axe intestin/cerveau n’est pas nouvelle et fait même partie du langage courant comme en témoigne l’expression « avoir le ventre noué ». L’intestin possède d’ailleurs près de 200 millions de neurones, ce qui explique qu’il soit désormais surnommé le « deuxième cerveau ». Ainsi, l’application nous rappelle que cette communication pourrait être à l’origine de certaines maladies neuropsychiatriques, telles que la maladie d’Alzheimer, celle de Parkinson ou encore la sclérose en plaques. Pour explorer plus en profondeur les pathologies liées au cerveau, l’exposition met en avant une troisième partie qui y est entièrement consacrée. Addiction, dépression, épilepsie, autisme… chaque maladie et son traitement y sont détaillés. On apprend par exemple qu’il n’existe pas une mais plusieurs épilepsies. La diversité des symptômes et des évolutions possibles explique la difficulté rencontrée par les médecins à soigner ces atteintes neurologiques. La recherche n’en est que plus indispensable afin de mieux en comprendre les mécanismes, grâce à des techniques en pleine évolution. Qu’en est-il d’ailleurs des opportunités offertes par les dernières innovations dans le domaine du cerveau ? Un dernier clic et l’exposition se termine sur cette problématique contemporaine. L’enregistrement des ondes du cerveau pour les retransmettre à un bras mécanique est-il un rêve lointain ? Pas si sûr, mais pour en savoir plus, il vous faudra aller consulter cérébral ! L’exposition a fait son grand lancement pendant le mois de mars au muséum d’Histoire naturelle de Nantes. Elle sera de retour pour le Festival des neurosciences de Noirmoutier du 28 octobre au 3 novembre, puis aux Utopiales, du 31 octobre au 4 novembre à Nantes. Gabrielle Mérite www.grand-ouest.inserm.fr
Quentin Carrierre EXPOSITION LA RECHERCHE DE L’ART #8 Chaque année, des laboratoires Insermaccueillent des artistes de l’École nationale supérieure de photographie d’Arles, qui donnent naissance à des œuvres explorant les frontières entre art et science. Au terme du projet, leurs créations sont exposées pendant les Rencontres de la photographie d’Arles. Cette année, le jeune Quentin Carrierre a été accueilli à Dijon dans l’unité Cognition, action et plasticité sensorimotrice (unité Inserm1093) et a souhaité traiter le rapport de la technique à et sur l’Homme. CONGRÈS CONGRÈS DES APPRENTIS CHERCHEURS 2018-2019 Tout au long de l’année scolaire, 400 collégiens et lycéens de métropole et d’outre-mer ont découvert l’univers et les méthodes de la recherche grâce au dispositif Apprentis Chercheurs développé par l’association L’Arbre des connaissances. Une dizaine d’après-midis dans l’année, ils se sont rendus dans un laboratoire pour mener un projet scientifique Diane Hymans, suite à sa résidence à l’Institut de biologie de Valrose (unité Inserm1091), a décontextualisé des outils de laboratoire pour interroger leur forme en évacuant leur usage. et se sont initiés à la démarche expérimentale. L’Insermest partenaire de ce projet qui fêtera cette année sa 15 e saison. Venez rencontrer les chercheurs en herbe et leurs encadrants lors de Diane Hymans L’Arbre des connaissances Développé au sein du laboratoire Imagerie et cerveau de Tours (unité Inserm1253), le projet Science Porn d’Hélène Bellenger détourne la fabrication des images scientifiques afin de mieux questionner la « disneylandisation » de la science à des fins communicationnelles. 24 « congrès » dans les centres de recherche associés et découvrez la recherche autrement ! Jusqu’au 12 juin Calendrier national et infos pratiques  : > www.arbre-des-connaissances.org CONFÉRENCES SANTÉ EN QUESTIONS Sport, supplice ou délice ? L’Insermpropose une conférence avec, à Paris, Samuel Vergès, chercheur Insermau sein du laboratoire Hypoxie et physiopathologie cardiovasculaire et respiratoire (unité 1042), et Bénédicte Le Panse, docteur en Hélène Bellenger Insermle magazine #43 47 Enfin, Pauline Rousseau, en résidence au Paris-Centre de recherche cardiovasculaire (unité Inserm970), est partie des expressions qui emploient le mot « cœur » (« cœur d’artichaut », « avoir du cœur au ventre » …). « En parallèle, je me suis intéressée aux « maux du cœur », en allant à la rencontre de chercheurs et de médecins spécialistes et des imageries qu’ils utilisent. De toutes ces recherches est né un projet protéiforme mêlant vidéos, photographies, sons, témoignages… comme une plongée au cœur du cœur. » L’exposition se déroulera dans les nouveaux locaux de l’école dessinés par l’architecte Marc Barani. À partir de 2 juillet École nationale supérieure de photographie d’Arles Entrée libre physiologie et athlète de haut niveau, et, à Montbéliard, Dominique Mulet, de l’association Sport & Loisirs Bourgogne - Franche-Comté, et la championne du 400 mètres haies Aurélie Chaboudez. 13 juin, 19 h – 20 h 30 Cité des sciences et de l’industrie, Paris 19 e En duplex avec le Pavillon des sciences de Montbéliard Entrée libre et gratuite > www.inserm.fr/actualites-et-evenements/evenements-culture-scientifique/conferences-sante-en-questions Pauline Rousseau



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :