Science & Santé n°42 mar/avr/mai 2019
Science & Santé n°42 mar/avr/mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de mar/avr/mai 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Institut national de la santé et de la recherche médicale

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 12,1 Mo

  • Dans ce numéro : les prochains défis de la recherche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
48 LIVRE OBÉSITÉ  : S’ENROBER OU S’EN TIRER ? Exploradôme Insermle magazine #42 2019, Inserm/Le Muscadier, coll. « Choc santé », 123 p., 9,90 € La collection « Choc Santé » est de retour ! Fruit du partenariat entre l’Insermet les éditions du Muscadier, un nouvel ouvrage paru en janvier s’intéresse à un fléau du monde moderne  : l’obésité. Les auteurs, Suren Budhan, médecin et chercheur en nutrition, de l’Association pour l’utilisation du rein artificiel, et Jean- Loup Bascands, directeur de recherche Insermà l’unité DéTROI spécialisée dans le diabète et l’athérothrombose, à La Réunion, signent ce livre didactique qui fait le point sur l’état de la recherche et les perspectives de prise en charge. Bruno Courtet/Le Muscadier Bruno Courtet/Le Muscadier bloc-notes Suren Budhan Association pour l’utilisation du rein artificiel (AURA) Jean-Loup Bascands unité 1188 Inserm/Université de La Réunion Vous êtes tous les deux des spécialistes de l’obésité. Pourquoi prendre aujourd’hui la parole sur ce sujet ? Jean-Loup Bascands  : L’obésité est une véritable pandémie internationale. Et, elle est devenue aujourd’hui un grave problème de santé publique dans tous les pays développés. Il nous a ainsi paru essentiel d’informer et de sensibiliser le grand public, à travers cet ouvrage, aux risques majeurs que sont le diabète, les maladies cardiovasculaires et rénales, associés à l’obésité, sans stigmatiser les personnes atteintes. Suren Budhan  : En effet, l’obésité n’est officiellement reconnue par l’Organisation mondiale de la santé comme maladie métabolique chronique que depuis 1997. De ce fait, l’information dans ce domaine médical est parfois erronée ou obsolète. Nous discutons par exemple dans cet ouvrage des limites de l’index de masse corporelle (IMC). C’est un outil diagnostique très fiable pour l’étude d’une population mais qui peut être source d’erreur de diagnostic à l’échelle de l’individu. Notre but est ainsi d’apporter un éclairage scientifique actuel, pour lutter contre certaines notions trop simplistes, et de révéler toute la complexité de cette pathologie. … une complexité qui explique les limites des solutions thérapeutiques ? S. B.  : Exactement. L’obésité est une maladie multifactorielle. Elle est non seulement influencée par l’alimentation, les gènes mais aussi une multitude de facteurs environnementaux, psychologiques et métaboliques… Il serait d’ailleurs plus précis de parler des obésités. Aujourd’hui, le corps médical commence à réaliser qu’une approche générique est inappropriée. Il nous faut développer une médecine de précision adaptée à chaque personne. Quel avenir pour la prise en charge alors ? J.-L. B.  : Malheureusement, à ce jour, les nombreuses tentatives de thérapies médicamenteuses n’ont pas donné lieu à des résultants probants et les seules solutions restent la diététique et la chirurgie bariatrique. Plusieurs stratégies innovantes sont cependant en train d’émerger. Elles mettent en jeu de nouveaux mécanismes tels que le microbiote ou l’épigénétique. Les outils de diagnostic deviennent également plus performants. Le séquençage génomique pourrait être au cœur de cette évolution vers un traitement en médecine personnalisée. Cet aspect est d’ailleurs une priorité pour les autorités de santé qui ont intégré l’obésité au plan Médecine France génomique 2025. Tout comme la prévention… S. B.  : Bien sûr, la prévention est également au centre de la prise en charge. C’est la démarche dans laquelle s’inscrit ce livre  : une première étape qui apporte au citoyen des connaissances nouvelles sur tous les aspects de cette maladie pour mieux la comprendre et la prévenir. Propos recueillis par Gabrielle Mérite www.muscadier.fr
FORUM NEUROPLANÈTE Consacré aux neurosciences et aux extraordinaires pouvoirs du cerveau, le forum Neuroplanète, en partenariat avec l’Inserm, invite scientifiques et personnalités de tous horizons à venir à la rencontre du public pour deux jours de conférences, de débats et d’ateliers. 15-16 mars 2019 Centre universitaire méditerranéen, Nice Programme complet  : > www.neuroplanete.com EXPOSITIONS SOUS INFLUENCES, LA SCIENCE DU CHOIX Quel est le trajet le plus court ? Vanille, fraise ou chocolat ? Quelle orientation pour mes études ? Qu’ils soient conscients ou inconscients, humains ou artificiels, nos choix nous apprennent beaucoup sur notre société et sur nous-même. L’Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes vous propose d’explorer toutes les influences qui les précèdent. À travers les algorithmes, les neurosciences, la politique ou encore la culture, tentons de comprendre ce que nos choix sont aujourd’hui et ce qu’ils seront demain. Mars 2018 à juin 2019 mardi au samedi, 14 h - 17h Entrée libre et gratuite ESPCI, Paris 5 e > www.espgg.org ILLUSIONS Une quarantaine de mises en situation interactives jalonnent le parcours de cette exposition. Après avoir joué, le visiteur est invité à décrypter les tours que ces illusions jouent à notre cerveau, afin qu’elles n’en soient plus ; en insistant en particulier sur la façon dont le cerveau traite l’information perçue. L’exposition présente ainsi quatre catégories d’illusions et pour chacune le mécanisme d’analyse cérébrale à l’œuvre. Jusqu’au 25 août 2019 Palais de la découverte, Paris 8 e > www.palais-decouverte.fr POISON Cette exposition place les visiteurs au cœur d’un voyage dans l’évolution et l’utilisation de l’arme biochimique la plus remarquable de la nature – le venin, une substance qui tue, immobilise, provoque douleur et peur, mais qui peut aussi sauver des vies... Jusqu’au 11 août 2019 Palais de la découverte, Paris 8 e > www.palais-decouverte.fr À VOTRE SANTÉ ! LE MOIS DE LA SANTÉ ET DE LA RECHERCHE MÉDICALE EN GRAND- EST L’Inserm, la Nef des sciences, Accustica et l’Université de Lorraine organisent tout au long du mois de mars une programmation libre et gratuite à destination du grand public mais aussi des actions auprès des scolaires, des conférences, cinés-débats et ateliers au tour de la santé et de la recherche médicale. 1er - 31 mars 2019, 14 h 30 région Grand-Est Programmation complète  : > www.est.inserm.fr CINÉ-DÉBAT Le temps retranché Par les portraits croisés de patients en attente de dialyse, composés en miroir de celui du réalisateur Benjamin Silvestre, lui aussi dialysé et présent lors de la projection, ce film révèle sous forme de chronique l’étrangeté de cette vie retranchée et celle de l’urgence de la vie face au temps qui passe. Sylvestre Benjamin 21 mars 2019, 20 h Cinéma Star, Strasbourg Réservation conseillée  : > 03 88 10 86 47 > communication.strasbourg@inserm.fr CONFÉRENCE Insermle magazine #42 49 k Le temps retranché Les moustiques  : alerte aux envahisseurs ! Les moustiques transmettent de nombreuses maladies qui sont responsables de 750 000 morts chaque année. Quels risques dans les pays au climat tempéré ? Quels moyens de lutte ? Quelles avancées dans les laboratoires ? Une conférence de Stéphanie Blandin, chargée de recherche à l’Inserm, responsable du groupe Réponses immunitaires chez les moustiques (Inserm/CNRS) à l’IBMC de Strasbourg. 28 mars 2019, 14 h 30 Salle de la monnaie, Molsheim



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :