Science & Santé n°35 mar/avr 2017
Science & Santé n°35 mar/avr 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de mar/avr 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Institut national de la santé et de la recherche médicale

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : sommeil, la santé vient en dormant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
0 Iriserai 1111 InsermCNRS EDITIONS it Découvertes et promesses du xxe siècle cos EDITIONS Un voyage à travers Les grandes découvertes et les promesses portées par Les sciences du vivant au xxie siècle, Baas odiren, CATH ER [NE jissi Étonnant vivant sous la direction de Catherine Jessus En vente en librairie ou sur www.cnrseditions.fr
ÉDITO.10611e Adrien Netirobiolagiste, directrice de Inserm/Etienne Begouen Joëlle Adrien Neurobiologiste, directrice de recherche Émérite Inserm, Hôtel-Dieu de Paris (AP-HP) - Université Paris- Descartes, Présidente de l’Institut national du sommeil et de la vigilance recherche Émérite lnserm, HôtDieu - Université PariSde Paris (AP-HP) Présidente de L'Institut Destines, national. du sommeil. et de la vigilance SOMMAIRE 4 À la une Fibromyalgie L’invisible douleur 6 actualités C’est fondamental Cardiologie Quand le cœur fait du gras Syndrome métabolique La junk food modifie le cerveau Toxicologie Des cellules de peau jouent les boules de cristal 12 C’est notre santé Vieillissement Plus d’équilibre pour moins de chutes 16 c’est pour demain Innovation technologique Un synthétiseur vocal sur la bonne voie 19 c’est ailleurs États-Unis/Diabète de type 2 Efficacité prouvée pour le sémaglutide ! 20 Têtes chercheuses à l’honneur Olivier Delattre Pour la recherche, pour la médecine, pour les enfants ! Manque de sommeil  : attention danger ! Les alertes sont lancées depuis plus de 10 ans mais le phénomène s’emballe. Nous, acteurs de la société contemporaine, ne dormons pas suffisamment. Petits ou grands, nous reléguons notre sommeil au presque dernier rang de nos priorités. Pas seulement derrière la performance ou le travail mais également derrière les loisirs. Ainsi on néglige, consciemment ou pas, les conséquences souvent graves d’un sommeil insuffisant sur ses facultés physiques et mentales ainsi que sur sa santé. Problème de santé publique, le manque de sommeil est également un enjeu sociétal car, à l’ère des nouvelles technologies de l’information et de la communication, nous vivons dans une civilisation du 24 h sur 24 et 7 jours sur 7. Résultat, nous ne ménageons ni temps ni espace préservés des stimulations exté- 22 L’instant où Françoise Benoit-Vical « J’étais alors la seule biologiste au sein d’un laboratoire de chimistes » 23 Premier succès Brooke Tata Le cerveau, siège de l’infertilité 36 Reportage Centre de recherche en neurosciences de Lyon La pensée passe à l’action 40 Entreprendre ElyssaMed L’espoir d’une immunothérapie contre le cancer du poumon 42 Opinions Grippe hivernale Une épidémie particulièrement virulente ? 44 Stratégies « L’anatomopathologie ? Par excellence, une discipline à l’interface » 46 Bloc-notes Livre Améliorer son cerveau, oui mais pas n’importe comment ! Exposition Viral, du microbe au fou rire, tout s’attrape Grand angle SOMMEIL La santé vient en dormant eclence u(santé #35 rieures, condition indispensable au déroulement d’un « bon » sommeil. Civilisation de l’hyperconnexion mais aussi horaires sociaux tardifs le soir entraînent le retardement de l’heure de l’endormissement sans pour autant différer celle du lever. Au contraire, certains prônent maintenant les bienfaits du lever très matinal, sans préciser que cette pratique nécessite d’aménager son heure de coucher afin d’avoir suffisamment de sommeil. Enfin, le souci croissant du « bien-être » – autre course à la performance – est intensifié par les objets connectés et les diverses applications qui y sont dédiées. Il faut bien préciser qu’en aucun cas ceux-ci ne sont capables d’analyser le sommeil, contrairement à ce que prétendent leurs concepteurs. Cette réserve faite, ils peuvent être utiles pour renseigner sur son niveau d’activité physique ainsi que sur la régularité de ses horaires. Ils peuvent alors aider à une prise de conscience de l’impact du rythme de vie sur le sommeil et, par là même, des enjeux de celui-ci sur la santé. 24 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :