Science & Santé n°3 mai à aoû 2011
Science & Santé n°3 mai à aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de mai à aoû 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Institut national de la santé et de la recherche médicale

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : radioactivité... le double visage de l'atome.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Gardez le lien avec l’Inserm-all VIRGIN 9G Actualités n se r m théRnatiqu s Ili ; I üi• e ynu'eye [rNqxduuem.• Inslltut national de le santé et de la recherche médicale Le miel t•.. V FUfl ! ■ R, ! d "Science-fiction" Nq ni raa eemye n Iv. métaatAr mdyfq0 M lenpteu one e[eua.W fnmain maim ;/OS ronve Rasa maim redan N pEmatdemeMgmran pen fleuri &m a ! d aNgan darefala L’Insermlance son application iPhone
moustacchi Le « Grand Angle » du magazine, consacré à la radioactivité, montre que des effets bénéfiques et d’autres, néfastes, d’exposition aux radiations ionisantes furent décrits peu après leur découverte. Or, comme on le sait depuis Paracelse pour les produits chimiques, pour les radiations aussi, tout est affaire de dose. Sur la base d’expérimentations et d’observations cliniques ou épidémiologiques, de nombreux travaux ont permis, depuis un siècle, de décrire les effets sur la matière vivante de doses moyennes (100 à 1000 mSv) à fortes (plus de 1000 mSv). Un consensus international revoit régulièrement ses conclusions en fonction de nouvelles données (rapports des Nations unies). La description de ces effets a été accompagnée depuis une vingtaine d’années d’une meilleure compréhension des mécanismes moléculaires opérant après de fortes doses de radiations. Ainsi, la mise en évidence et l’analyse détaillée de processus de réparation des radiolésions de l’ADN a fécondé de nombreuses disciplines, de la toxicologie à la cancérologie. À l’opposé du domaine bien exploré des fortes doses, celui des faibles doses fait encore l’objet d’incertitudes. Les scientifiques s’accordent toutefois à reconnaître que des doses aussi faibles que 1 à 2 mSv suffisent à provoquer une réponse  : ruptures de l’ADN, induction et inhibition de l’expression de gènes. Or, pour le moment, on ne sait pas si ces réponses rapides aux dommages jouent un rôle dans l’apparition à long terme de cancers ou ont d’autres conséquences majeures. Plusieurs raisons rendent les recherches difficiles  : dans un environnement de rayonnement naturel, l’effet de quelques mSv surajoutés est statistiquement ardu à discerner. De plus, les processus cellulaires « naturels » introduisent une probabilité d’instabilité « spontanée » difficile à séparer d’un faible effet radioinduit. Mais les recherches restent nécessaires. Impliquées dans les divers types de radiodiagnostic, aux bénéfices indiscutables, les faibles doses sont sources d’inquiétudes pas toujours scientifiquement justifiées. Rappelons enfin la nécessité de former de jeunes chercheurs en radiobiologie. L’usage du feu n’a pas été interrompu par l’incendie de Rome, mais a conduit au développement de la sécurité civile ! Il est à prévoir que la catastrophe de Fukushima n’arrêtera pas le développement de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire dans un proche avenir. Aussi est-il de notre devoir de prévoir des lignes variées de prévention. Ethel Moustacchi, Directeur de recherche émérite CNRS/Institut Curie, spécialiste en radiobiologie SOMMAIRE ➜ à la une 4 Mélanome Mieux comprendre pour mieux traiter ➜ Découvertes 6 Autisme Quand les parents orientent les traitements 9 Infertilité masculine Le spermatozoïde à tête ronde 10 Maladie de Crohn Une mutation pas si silencieuse 13 Ultrasons Attaque ciblée contre le cancer ➜ Têtes chercheuses 14 PNNS 10 ans déjà ➜ REGARDS SUR Le MONDE 17 Parkinson La thérapie génique à la rescousse ➜ Cliniquement vôtre 18 Hépatite C Un silent killer à abattre ! 21 Hépatite B Un espoir de vaccination pour les séropositifs ➜ Grand Angle 22 Radioactivité Le double visage de l’atome ➜ Médecine générale 36 Vaccination Un devoir pour chacun ? 38 Internet Ami ou ennemi du praticien ? ➜ Entreprendre 40 Investissements d’avenir Un pari sur l’excellence et l’innovation ➜ Opinions 42 Principe de précaution À utiliser avec modération ? ➜ Stratégies 44 Expérimentation animale Quoi de neuf en Europe ? 45 Santé publique Jean-Paul Moatti  : « Une politique à affirmer » ➜ 46 Bloc-Notes N°3 ● MAI - JUIN 2011 Le magazine de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale R SCIENCE OLsanté Virus de l’hépatite C Un tueur silencieux Investissements d’avenir Entretien avec René Ricol RADIOACTIVITÉ Le de l’atome double visage Principe de précaution Avec modération ? Mai - juin 2011 ● N°3 ● CICsMfg ● 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :