Science & Santé n°28 nov/déc 2015
Science & Santé n°28 nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Institut national de la santé et de la recherche médicale

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : changements climatiques, menaces sur notre santé !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
cop 21 video à la une découvertes Têtes chercheuses regards sur le monde Cliniquement vôtre Grand Angle Médecine générale Entreprendre Opinions Stratégies ➜Bloc-Notes À l'occasion de la COP21, l'Inserms'associe à  : la journée recherche  : une journée de conférence-débat et d'échanges avec un public international au cœur du village de la société civile du Bourget, pour débattre des grands enjeux posés par le changement climatique et de la mobilisation collective nécessaire pour y répondre. ➜ 2 décembre Village du Bourget, Paris-Le Bourget 8 www.cop21.gouv.fr l'expo Solutions COP21  : plus de 4 000 m² d’exposition et 60 conférences pour montrer les solutions et innovations en faveur du climat au plus large public ! Accès gratuit pour rencontrer artistes, associations, entreprises, ONG, scientifiques, ainsi que les villes et territoires, pour partager solutions innovantes, créativité et optimisme, afin de lutter contre les dérèglements climatiques et ses impacts. Retrouver l'Insermsur son stand ! ➜ 4 au 10 décembre Grand Palais, Paris Exposition ouverte gratuitement à tous 8 www.solutionscop21.org/fr Des mots pour Alzheimer L'association France Alzheimer & maladies apparentées, avec le soutien de la Fondation Swiss Life, renouvelle l'opération Des mots pour Alzheimer. De nouvelles personnalités se sont engagées aux côtés de l'association en prêtant leur voix et leur image pour sensibiliser l'opinion publique sur une maladie à laquelle sont confrontées plus de 3 millions de personnes. Parmi elles, Marie Vincent, Denis Cherer, Satya Oblette, Clémentine Lévy, Yves Duteil, Daniel Pennac, Catherine Laborde et Laurent Kérusoré. 8 www.francealzheimer.org 46e.snig N°28 novembre - décembre 2015 livre Les troubles de la mémoire  : prévenir, accompagner Que faire quand la mémoire fait défaut ? Comment réagir face à la maladie d’Alzheimer d’un proche ? Problème de société et de santé publique, les troubles de la mémoire nous concernent tous, à titre personnel ou familial, mais aussi en tant que citoyen. De récentes avancées en neurosciences, ainsi qu’en sciences humaines et sociales, nous permettent désormais de mieux comprendre l’origine de ces pathologies et d’élaborer des politiques de prévention et d’accompagnement efficaces. C’est tout l’objet de cet ouvrage collectif, réalisé par les chercheurs réunis par l’Observatoire B2V des mémoires, et coordonné par Francis Eustache *, président de son conseil scientifique. L Plasticité cérébrale Mécanismes par lesquels le cerveau est capable de se modifier en réorganisant les connexions et les réseaux neuronaux, lors du développement ou d'apprentissages idader "Nwnlidlimer ➜ Les troubles de la mémoire  : prévenir, accompagner Sous la dir. de Francis Eustache 2015, Le Pommier, 192 p., 17 € www.observatoire 8 b2vdesmemoires.fr Francis Eustache  : unité 1077 Inserm/École pratique des hautes études – Université de Caen Basse-Normandie Science&Santé  : Ce n’est pas le premier ouvrage que vous coordonnez sur la mémoire. Qu’apporte-t-il de différent ? Francis Eustache  : À destination d’un large public, il traite des troubles et des maladies de la mémoire sous un angle nouveau, celui de leur prévention et de leur prise en charge. Les regards croisés et complémentaires de spécialistes – neurobiologiste, neurologue, spécialiste d’intelligence artificielle, historien, psychogérontologue, philosophe – font le point sur les dernières avancées scientifiques et montrent en quoi elles peuvent guider une véritable politique pour prévenir l’apparition de ces pathologies et accompagner les patients. S&S  : Mais, sommes-nous tous égaux face à l’apparition de ces troubles ? F. E.  : Non. De nombreuses études ont montré l’hétérogénéité du vieillissement normal et pathologique, et en particulier l’absence de concordance entre des lésions cérébrales et les fonctions cognitives. Ainsi, certaines personnes dont le cerveau montre des dommages caractéristiques de la maladie d’Alzheimer ne présentent pas pour autant de déficits cognitifs majeurs. Des travaux de neurobiologie s’appuyant sur divers mécanismes de plasticité cérébrale (L), comme la formation de nouveaux neurones, ont permis d’expliquer pourquoi. S&S  : Est-il alors possible d’aider sa mémoire à bien vieillir ? F. E.  : Sans aucun doute, même si la notion de prévention appliquée aux troubles et aux maladies de la mémoire
est un concept récent. Des études épidémiologiques ont montré que l’incidence de la maladie d’Alzheimer est en baisse sur les 20 dernières années, conséquence des politiques publiques du « bien vieillir » mises en place depuis 30 ans. On peut donc prévenir le déclin cognitif associé à l’âge et la survenue de maladies neurodégénératives, longtemps considérés comme une fatalité, en agissant sur notre « réserve cognitive ». Il s’agit d’optimiser nos performances par le recrutement accru de notre réseau cérébral normalement impliqué dans la réalisation d’une tâche et/ou par celui de réseaux cérébraux alternatifs pour compenser l’atteinte cérébrale. S&S  : Renforcer ce « capital cérébral » permet-il au final de mieux résister au vieillissement et à la maladie ? F. E.  : Oui. Les travaux récents présentés dans ce livre montrent que la « réserve cognitive » permet de retarder les effets potentiellement délétères de l’âge sur les fonctions cognitives, mais aussi la survenue des premiers symptômes des maladies neurodégénératives. L’ouvrage traite également des déterminants de cette réserve, et notamment de ceux sur lesquels on peut agir tout au long de la vie. Certains relèvent de l’hygiène de vie (activité physique, habitudes alimentaires), d’autres mettent en avant les aspects plus directement cognitifs et cognitivo-sociaux, impliqués dans les interactions sociales (émotions, perception, raisonnement…). Pour améliorer encore les politiques de prévention, il faudra déterminer la façon dont ces différents facteurs interagissent ou même se potentialisent. n Propos recueillis par Hélène Perrin François guénet/insermconferenceS evenement Mardi de l'Espace des sciences Dépistage des cancers  : pourquoi il faut en parler.112211e1.1% e ; 4.Z Tif avec Patrick Bourguet (Cancéropôle Grand Ouest) et Frédéric De Bels (Inca) ➜ 1er décembre, 20 h 30 Salle Hubert Curien, Espace des sciences, Rennes Entrée libre, réservation souhaitée 8 www.espace-sciences.org Les conférences de 5 à 7 Questions éthiques soulevées par les progrès de la recherche sur le génome humain avec Hervé Chneiweiss (CNRS, président du Comité d’éthique de l’Inserm) ➜ 8 décembre, 17 h -19 h Institut Pasteur de Lille Entrée libre, réservation obligatoire 8 www.pasteur-lille.fr Université de toutes les cultures (UTLC) Naissance des prématurés  : jusqu'où reculer la limite du vivable ? avec Bernard Andrieu, philosophe, professeur en Staps à l’université Paris-Descartes, animée par Daniel Mellier, professeur émérite de l’université de Rouen ➜ 8 décembre, 18 h Maison de l'Université, Mont-Saint-Aignan Entrée libre 8 http://culture.univ-rouen.fr Cycle La dynamique des gènes Séquençage des génomes, entre espoirs et craintes avec Thomas Heams, biologiste, maître de conférences en génomique fonctionnelle animale à AgroParisTech Cité des sciences, Paris ➜ 12 janvier 2016, 19 h Entrée libre 8 http://www.cite-sciences.fr La Science de l’art 2015 Une rencontre originale entre création artistique et recherche scientifique donnant lieu à la présentation de propositions artistiques au sein de 26 lieux de l'Essonne. Le thème de cette édition  : la mémoire ➜ 4 novembre au 19 décembre 2015, Département de l'Essonne, Exposition ouverte gratuitement à tous 8 www.collectifculture91.com table ronde ➜bloc-notes L'alimentation avec Richard Maréchaud, professeur, chef du service de médecine interne, endocrinologie et maladies métaboliques au CHU de Poitiers Espace Mendès-France, Poitiers Entrée libre ➜ 3 décembre, 18 h 30 8 http://emf.fr e sUeg novembre - décembre 2015 N°28 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :