Santé 3e Age n°5 sep/oct/nov 2015
Santé 3e Age n°5 sep/oct/nov 2015
  • Prix facial : 5,80 €

  • Parution : n°5 de sep/oct/nov 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 14,7 Mo

  • Dans ce numéro : les nouveaux boucliers pour rester jeunes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
SANTÉ COMBAT l Circulation PHOTO.COM Circulation STOP aux varices ! 62 - Santé 3 e âge Aujourd’hui en France, plus de 18 millions d’adultes se plaignent de douleurs veineuses, et 10 millions d’entre eux déclarent souffrir de varices. Or, cette pathologie, qui touche aussi bien les femmes que les hommes, reste pourtant mal connue des Français. Les personnes concernées la sous-estiment trop souvent acceptant son caractère héréditaire comme une fatalité. Cette méconnaissance entraîne des conséquences médicales graves, douloureuses et handicapantes dans la vie quotidienne qui pourraient être évitées par des actions de prévention. Normalement, on peut apercevoir le temps passant le réseau de veines superficielles sous la peau, et elles deviennent parfois de plus en plus apparentes. Lorsque tout se passe de façon normale, le retour veineux (c’est-à-dire le reflux du sang des pieds vers le cœur) se fait bien entendu par l’intermédiaire des veines. Comment ça marche ? Effectivement, on peut se poser la question, car si le sang va du haut vers le bas, rien de plus normal, il suit la simple gravité terrestre. Mais il faut faire un effort pour qu’il remonte. Cet effort est effectué par les veines, équipées de valvules qui permettent cette remontée. Les valvules officient en empêchant le sang de redescendre. Si ces fameuses valvules sont endommagées, la circulation se fait moins bien et nos veines deviennent paresseuses. Un peu comme notre peau qui se distend lorsque nos muscles ne sont pas sollicités, de même les veines ont tendance à s’élargir, à devenir moins dynamiques et toniques. C’est alors que l’on peut apercevoir un gonflement de la veine, qui a tendance à se tordre d’où
le nom de varice qui signifie « tordu ». Il est clair que les varices touchent quasiment toujours les jambes, de l’aine à la cheville. Le problème est que lorsqu’elles commencent à apparaître, il n’y a pas grand chose à faire en terme de prévention, car les symptômes sont quasi inexistants. En effet, la varice n’est pas toujours apparente et peut même quasiment disparaître, lorsque l’on s’allonge. Quels symptômes ? Jambes lourdes, fourmillements, voire une apparition de couleur brune sur la peau, peuvent survenir. Vous pouvez également voir que vos jambes sont un peu gonflées et dures, notamment si vous êtes à la chaleur. Il peut arriver que vous ayez des démangeaisons, des crampes, et parfois l’obligation de vous lever la nuit pour remuer les jambes justement. La constipation fait partie également des symptômes. Il arrive aussi qu’aucun symptôme ne soit vraiment présent, sauf l’aspect esthétique. Cela suffit d’ailleurs à consulter. Les varices sont-elles héréditaires ? Effectivement, les problèmes veineux et de circulation du sang sont souvent familiaux. Les femmes sont, bien entendu, les plus atteintes. Le fait qu’elles portent des chaussures à hauts talons ou des jeans trop serrés par exemple n’aide pas non plus. Des conditions défavorables sont également liées aux positions debout Bon à savoir Les varices touchent les veines qui sont sous la peau. Il s’agit donc de veines superficielles et non d’artères, donc pas de panique ! prolongées dans certaines professions, comme les coiffeurs et la plupart des commerçants à vrai dire. Statistiquement, c’est très largement qu’elles sont touchées, car c’est quasiment une femme sur deux, compte tenu du vieillissement de la population. Là encore, il y a une question d’hormones par rapport aux hommes. Ainsi, les varices se développent souvent avant les règles, ou lors de la ménopause. Les grossesses peuvent aussi favoriser le phénomène, car évidemment la forte augmentation d’œstrogènes et de progestérone tend à modifier la circulation et dilater les circuits veineux. Si pendant la grossesse, ou dans d’autres circonstances d’ailleurs, vous devez rester alitée, il est évident que cela tend à rendre la circulation paresseuse et il faut alors la stimuler par des massages par exemple. Sachez que les varices peuvent arriver à un âge relativement jeune en fonction de ces circonstances, mais il est clair que plus on avance en âge, plus on est susceptible d’avoir des varices. Les traitements des varices Le médecin peut vous ordonner des veinotoniques ou autres médicaments (phlébotropes) permettant d’agir à la fois sur la circulation sanguine, mais aussi sur une meilleure résistance des parois veineuses. Sclérose des varices  : On injecte un produit sclérosant directement dans la veine. Plusieurs injections sont normalement nécessaires. Chirurgie  : plusieurs techniques sont possibles, comme le stripping qui enlève la veine responsable ainsi que celles qui sont autour. L’autre technique principale, dénommée Chiva, consiste à détruire les veines dilatées en les ligaturant. Enfin, le froid est également utilisé (cryochirurgie). La chirurgie évolue et devient moins invasive de par l’utilisation de lasers ou de la technique de closure (radiofréquence  : on « brûle » la veine de l’intérieur en introduisant un cathéter). Le fait d’ôter ou de rendre inutilisable ces veines ne pose aucun problème, puisqu’il ne s’agit pas de veines importantes véritablement pour la circulation sanguine globale. Lorsque la varice a été « éveinée » elle ne peut plus reparaître. Il se peut que d’autres se forment bien entendu. Vous avez peut-être entendu parler de varices qui reviennent après opération  : cela signifie que l’opération n’a pas été faite de façon correcte. Attention donc à vous renseigner sur la qualification du chirurgien. Santé 3 e âge - 63 PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 1Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 2-3Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 4-5Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 6-7Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 8-9Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 10-11Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 12-13Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 14-15Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 16-17Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 18-19Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 20-21Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 22-23Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 24-25Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 26-27Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 28-29Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 30-31Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 32-33Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 34-35Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 36-37Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 38-39Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 40-41Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 42-43Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 44-45Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 46-47Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 48-49Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 50-51Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 52-53Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 54-55Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 56-57Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 58-59Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 60-61Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 62-63Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 64-65Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 66-67Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 68