Santé 3e Age n°5 sep/oct/nov 2015
Santé 3e Age n°5 sep/oct/nov 2015
  • Prix facial : 5,80 €

  • Parution : n°5 de sep/oct/nov 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 14,7 Mo

  • Dans ce numéro : les nouveaux boucliers pour rester jeunes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
SANTÉDOSSIERÀLAUNE Anti-âge Les méthodes plus invasives Les peelings Le peeling léger  : l'acide glycolique dosé à 50% (Alpha Hydroxi Acide) Utilisée pour faire desquamer la peau en douceur et pour activer le renouvellement cellulaire, cette méthode est destinée à réveiller un teint terne comme celui des fumeuses et à donner un coup d'éclat, mais elle n'efface pas les rides ; elle peut tout au plus estomper les ridules. Un dermatologue peut effectuer ce peeling léger, qui ne nécessite pas d'anesthésie locale. En premier lieu on démaquille la peau à l'alcool à 70° et on applique l'acide sur la peau préalablement séchée à l'aide d'un pinceau plat. On respecte le temps de pause, et on rince ensuite à grandes eaux en ayant soin d'éviter les yeux. La durée moyenne de ce peeling est de dix minutes mais cela peu varier, car il y a un seuil de tolérance selon les différents types de peau. C'est à votre praticien d'en déterminer la durée. optimal. Le praticien va ensuite anesthésier la partie à traiter et nettoyer la peau. Il applique le produit et laisse poser dix minutes. Il n'y a pas de rinçage, l'application sur la zone traitée d'une crème antibiotique est recommandée. Ensuite, pendant une semaine, la peau va former des croûtes qui vont sécher, la desquamation se fait rapidement mais visiblement. Il est donc conseillé de rester à la maison ! La sen- 20 - Santé 3 e âge 28 - Mai-Juin-Juillet 2011 sation de brûlure est très légère. Des rougeurs peuvent apparaître, elles sont transitoires et disparaissent rapidement. Une crème grasse et très hydratante est ensuite appliquée généreusement sur tout le visage. La desquamation se fait très discrètement. Ce peeling, pour être efficace, nécessite en moyenne 4 séances, à 7 ou 10 jours d'intervalle. La peau doit être hydratée matin et soir. Le peeling moyen  : Le trichloracétique Il peut être utilisé sur tout le visage ou bien sur une seule partie  : le contour des yeux ou le pourtour de la bouche. Il est très efficace sur les rides mais nécessite une anesthésie locale car il est très douloureux. La peau aura préalablement été préparée à l'aide d'une crème à base de rétinol à 0,05% pour obtenir un résultat Le peeling profond  : Le phénol C'est le plus puissant de tous et le plus efficace sur les rides. Seulement peu de praticiens osent l'utiliser car, mal maîtrisé, il peut occasionner de profondes brûlures. Il est pratiqué sous anesthésie locale. Il s'agit d'une brûlure contrôlée qui a pour but d'effacer les rides, mais qui provoque une dépigmentation de la peau de façon définitive. C'est pour cela qu’il est conseillé sur des personnes d'un certain âge, qui n'ont plus l'intention d'aller au soleil. Le procédé est le même que pour le peeling trichloracétique  : une solution est utilisée afin de préparer la peau, le phénol est ensuite appliqué. Lorsque la peau commence à blanchir, ce que l'on appelle « le givrage », le peeling est terminé. Le praticien applique alors sur la zone traitée un pansement type micropore qui sera gardé une semaine. Ce peeling est incontestablement le meilleur, car les rides sont effacées définitivement, mais il a aussi ses inconvénients : la peau reste rouge et marquée pendant 2 bons mois. On peut utiliser un fond de teint couvrant. Le soleil est interdit, sauf sous écran total à fort indice de protection, la peau étant privée de ses mélanocytes il s'ensuivrait des taches de pigmentation, c'est pour cela que ce peeling est fortement contre-indiqué chez les personnes de couleur. Les liftings Et pourquoi pas un lift ? Les liftings ont pour objet de « redraper » et de remettre en tension la peau et les muscles relâchés du visage. C'est en effet surtout au niveau du visage que l'outrage des années se manifeste le plus  : rides frontales, bajoues, « plis d'amertume »,
« rides du Lion », paupières tombantes, pâtes d’oies, ou encore double menton. Ce relâchement musculo-cutané constitue l'indication majeure du lifting. En général, l'âge moyen de réalisation du lifting est de 50 ans. A côté des catégories socioprofessionnelles élevées, autrefois uniquement concernées par ce type de chirurgie, il existe de plus en plus de patients, femmes et hommes, qui viennent consulter. Leurs motivations sont essentiellement d'ordre professionnel ou simplement liées à un dynamisme intérieur, une tonicité qui ne correspond plus à un extérieur profondément marqué par le temps. Le lifting cervico-facial Il est généralement indiqué lorsqu'il existe des bajoues et une saillie des bords antérieurs des muscles peauciers du cou, responsable de rides verticales du cou. L'intervention est réalisée sous anesthésie locale approfondie ou sous anesthésie générale à la demande du patient. Elle dure en moyenne deux heures et nécessite, selon les gestes réalisés, deux à quatre jours d'hospitalisation. L'incision débute dans les cheveux de la tempe, passe dans l'oreille, puis la contourne pour se terminer dans les cheveux de la nuque. La peau est ensuite décollée vers l'avant du visage et du cou. Un procédé récent permet d'obtenir des résultats plus durables. Il s'agit de la remise en tension des muscles situés plus en profondeur réalisant alors un véritable lifting musculaire qui permet d'éviter une traction trop importante de la peau et donc un aspect « figé » comme le sont aujourd’hui certains « liftés » ! A ce lifting peut s'ajouter un dégraissage réalisé par lipo aspiration (aspiration sous-cutanée de la graisse en excès), en particulier au niveau du menton pour éviter que le « double menton » ne se reforme. La peau est ensuite redrapée et la suture cutanée est ensuite réalisée après découpe appropriée de l'excédent cutané. Les opératoires sont marquées par quelques ecchymoses, un gonflement et une sensation de cartonnement qui disparaîtront pendant le premier mois. Les fils sont retirés dans les quinze jours. La plupart du temps, les cicatrices sont cachées dans les cheveux, sauf celle située en avant de l'oreille qui finira par s'estomper avec le temps (6 mois à 1 an). La durée du résultat dépend de la technique utilisée, de la qualité de la peau et des soins qui lui sont apportés. La durée moyenne étant de 10 à 12 ans. Le lifting frontal Il apporte un rayonnement nouveau au visage en adoucissant, entre autres, cet aspect sévère lié aux rides intersoucillières verticales et aux rides horizontales du front. L'intervention se pratique généralement à un âge plus précoce que le lifting cervico-facial (vers 35/40 ans), dès que le front a tendance à se plisser. L'intervention est réalisée sous anesthésie locale approfondie ou sous anesthésie générale toujours sur demande. Elle dure en moyenne une heure et nécessite vingtquatre heures d'hospitalisation. L'incision passe soit dans la chevelure frontale quand on veut agrandir un front trop bas soit à la limite entre cheveux et peau du front, si celui-ci est déjà haut. La peau est alors décollée vers le bas. Des fibres du muscle frontal et du muscle corrugator (situé entre les sourcils) sont enlevées. Ce geste diminue la puissance du muscle et évite que les rides ne se creusent à nouveau. Ceci ne gêne pas les mouvements du front. La peau frontale est ensuite redrapée vers le haut et l'excès de peau est réséqué. La cicatrice est cachée dans les cheveux. Œdèmes et Dossier « spécial anti-âge » Quel est le prix d'un lifting ? Les prix des liftings sont très variables en fonction de la technique utilisée, de la notoriété du chirurgien et de son lieu d'exercice… En général, il faut compter en moyenne  : > de 3 000  € à 6 000  € pour un lifting cervico-facial > de 1 800  € à 3 000  € pour un lifting frontal classique ou endoscopique. > de 1 500  € à 2 000  € pour un lifting temporal. ecchymoses disparaissent rapidement. La durée de ce lifting est de 7 à 8 ans. Le lifting temporal Il est très actif sur les rides de la patte d'oie, l'angle externe des yeux et au niveau des pommettes. L'intervention, réalisée sous anesthésie locale approfondie ou sous anesthésie générale, dure en moyenne une heure et nécessite vingtquatre heures d'hospitalisation. L'incision est réalisée dans les cheveux de la tempe, ou à la limite du cuir chevelu en cas de tempes dégarnies. La peau est ensuite décollée, redrapée, puis suturée après l'exérèse de l'excédent cutané. Un pansement compressif léger est porté 24 heures puis remplacé par un bandeau. Les fils sont enlevés entre le 10 ème et le 15 ème jour. Vous l’aurez compris. Si « rajeunir » véritablement est un doux rêve, paraître plus jeune, c’est vraiment possible en 2011, et ce, quel que soit son âge, car les méthodes sont plus que nombreuses et efficaces pour nous aider à vaincre ces signes du temps qui passe. A chacune la ou les siennes en gardant en tête que la jeunesse éternelle passe aussi par un solide sens de l’humour et le fait de savoir profiter de la vie ! n Un dossier de la rédaction coordonné par Valérie Loctin. Santé 3 e âge - 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 1Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 2-3Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 4-5Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 6-7Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 8-9Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 10-11Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 12-13Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 14-15Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 16-17Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 18-19Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 20-21Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 22-23Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 24-25Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 26-27Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 28-29Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 30-31Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 32-33Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 34-35Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 36-37Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 38-39Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 40-41Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 42-43Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 44-45Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 46-47Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 48-49Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 50-51Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 52-53Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 54-55Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 56-57Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 58-59Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 60-61Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 62-63Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 64-65Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 66-67Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 68