Santé 3e Age n°5 sep/oct/nov 2015
Santé 3e Age n°5 sep/oct/nov 2015
  • Prix facial : 5,80 €

  • Parution : n°5 de sep/oct/nov 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 14,7 Mo

  • Dans ce numéro : les nouveaux boucliers pour rester jeunes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
SANTÉDOSSIERÀLAUNE Anti-âge PHOTOS.COM information, elle n'a pour l'instant aucune indication dans la prévention des effets du vieillissement. Chez la femme, un traitement a démontré son intérêt dans le traitement des bouffées de chaleur et la prévention de l'ostéoporose : c'est le traitement hormonal substitutif de la ménopause. Il utilise certaines hormones sexuelles, et ses avantages et risques à long terme commencent à être bien connus. Si vous souhaitez traiter votre ménopause, demandez conseil à votre médecin. Chez l'homme, aucun traitement hormonal substitutif n'est actuellement utilisable chez le sujet âgé. La toxine botulique La toxine botulique est une toxine sécrétée par Clostridium botulinum, la bactérie responsable du botulisme (toxi-infection alimentaire généralement contractée lors de la consommation de conserves et responsable de paralysies musculaires). La toxine botulique est utilisée en injections locales à faible dose pour provoquer des paralysies musculaires ciblées (muscles du front par exemple), afin d'atténuer temporairement les rides (pendant 2 à 6 mois). L'application esthétique a été découverte par hasard dans les années 16 - Santé 3 e âge 24 - Mai-Juin-Juillet 2011 80. Un médecin qui utilisait ce produit pour le traitement de la blépharoplastie a constaté que ce produit éliminait temporairement les rides du front. Le collagène Le collagène est une glycoprotéine fibreuse dont le rôle peut être comparé à une armature. Il est secrété par les cellules des tissus conjonctifs. Contrairement à l'élastine présente aussi dans les tissus conjonctifs, le collagène est inextensible et résiste bien à la traction. Il est constitué de différents types selon leur localisation. Il est notamment indispensable aux processus de cicatrisation. Après certaines transformations, on peut en faire de la colle. En esthétique, on injecte du collagène à l’aide d’une très fine aiguille sur le trajet de la ride afin de regonfler des sillons ou d’effacer la cassure du derme. Il existe plusieurs formes de produits selon la concentration et la réticulation. Il est bon de renouveler l’intervention tous les six à dix mois, parfois moins dans les premières séances. Les résultats sont immédiats et souvent excellents à condition que la technique d’injection soit bien maîtrisée par le médecin. La séance dure de 20 à 30 mn. Il est recommandé deux interventions à 2 ou 3 semaines d’intervalle. C’est le minimum conseillé. Selon l’AFME, c’est un produit très souple d’emploi et qui pardonne même les erreurs puisqu’au pire il disparaît en quelques mois. Ce traitement est surtout destiné aux rides superficielles, ridules, cicatrices légères. La tenue est de 6 mois en moyenne. Les résultats les plus durables et les meilleurs sont souvent obtenus en traitant simultanément les volumes et la partie profonde de la ride avec des techniques volumatrices à base d'acide hyaluronique. On emploie ainsi moins de collagène et l’entretien est simplifié. Les hormones contre le vieillissement De nombreuses hormones sont étudiées contre le vieillissement. Aux côtés de la célèbre DHEA, il y a également la calcitonine qui rajeunit les os et préserve de l'ostéoporose ; les œstrogènes, actifs sur la libido, les os et le cerveau ; l'hormone masculine (testostérone) qui est aux hommes ce que les œstrogènes sont chez la femme post-ménopausée ; ou la mélatonine, une hormone impliquée dans les rythmes biologiques et dont certains prétendent qu'elle prolongerait la vie. Les traitements substitutifs de la ménopause et la sexualité Les changements hormonaux liés au vieillissement et à l’étape de la ménopause ont des répercussions à la fois sur les organes génitaux, sur l’ensemble du corps et sur le comportement psychoaffectif. Ces répercussions perturbent la vie sexuelle  : les traitements substitutifs ont alors comme but de tenter de les effacer ou de les retarder. Hormone de croissance : un moyen de lutte illégal en France contre le vieillissement Quelques milliers de Français prendraient de l’hormone de croissance de leur propre chef, et ceci dans un but avoué de lutter contre le vieillissement… Ils détournent ainsi l’utilisation de cette molécule exclusivement indiquée pour des retards de croissance. Sa prise hors de ce contexte est illégale et très onéreuse ! Pourquoi un tel engouement pour cette hormone naturellement synthétisée par notre organisme ? L’hormone de croissance voit sa production diminuer avec les années pour arriver à une production quasiment nulle à 60 ans. Or, d’après une étude américaine, une supplémentation en hormones de croissance consoliderait les os, épaissi-
PHOTO  : D.R. La pregnénolone ? Au même titre que la DHEA, la pregnénolone est une hormone en vente libre aux Etats-Unis, recommandée par certains médecins dans le traitement hormonal substitutif du vieillissement. On lui prête les vertus de la DHEA et des effets sur la mémoire ou le stress… rait la peau et développerait la masse musculaire aux dépens de la graisse… La cosmétique anti-âge « Effet liftant », « Protecteur du Capital jeunesse », « Anti-rides » et autres « Antioxydant », les instituts, pharmacies, parfumeries, grandes surfaces regorgent de produits anti-âge. Une petite enquête réalisée dans les services marketing de l'industrie pharmaceutique et cosmétique ne trompe pas  : l'anti-âge est à son apogée ! L'amalgame mental ainsi généré chez les consommatrices (et les consommateurs) est imparable  : il fait appel à la phobie la plus naturelle et la plus ancrée dans l'espèce humaine, celle de vieillir ! Nul doute cependant que ces crèmes, gels, pilules et autres masques ont un effet sur le lissage des rides et sur la tension des traits. Les compléments alimentaires Les compléments alimentaires se destinent à compenser ce que notre alimentation ne nous apporte pas. En aucun cas, ils Ces appareils qui liftent Il existe aujourd’hui de nombreux appareils et technologies pour lifter le visage, retendre l’ovale et effacer les rides. Ces soins se pratiquent chez un kiné ou dans des instituts de beauté. Grand succès pour l'Endermolift Vieillir signifie pour la peau, subir l‘agression externe du soleil, de la pollution, du tabac, ou subir les conséquences d‘une alimentation déséquilibrée, de changements de poids et de la pesanteur, qui rendent la peau flasque. La peau du visage, encore plus exposée que le reste de la peau, peut déjà montrer très tôt des signes de vieillissement, comme des stries, des rides, du dessèchement et la peau retombante qui marque les rides. En plus de ce vieillissement, il y a aussi le manque d‘exercice qui aggrave la situation. Avant tout, la prévention des signes de vieillissement et la lutte contre ceuxci nécessite qu‘on se rende compte du fait qu'un traitement affermissant doit utiliser une méthode « mécanique », avec une « gymnastique » pour la peau et ses composants. En effet, celle-ci garantit un traitement indolore, sans pincements, le plus naturel possible, et qui respecte votre type de peau et sa sensibilité. L'Endermolift est un soin anti-âge haute performance pour le visage, le cou et le décolleté. Il offre à la peau une stimulation mécanique unique qui cible directement le derme pour agir sur la Dossier « spécial anti-âge » ne peuvent prétendre avoir des propriétés de prévention, de traitement de maladies humaines. Ils pallient les insuffisances, qui éventuellement entraînent des maladies (anémies par carence en fer par exemple). Ils peuvent donc être utiles et ralentir, à leur façon et d’une certaine manière, le vieillissement de la peau notamment. Avant de passer à l’étape suivante, c’està-dire la chirurgie esthétique, dites-vous bien que votre mental n’a pas forcément l’âge de vos artères. Avant de se voir sur la peau, tout est dans la tête ; votre âge notamment ! Les applications de l'Endermolift > Préserver son capital peau durablement > Redessiner l’ovale du visage > Atténuer les rides d’expression > Réanimer les peaux atones et fatiguées > Réactiver la micro circulation > Drainer et tonifier la peau structure de soutien de la peau. Et parce qu'il agit au cœur du problème, Endermolift, réparateur intensif de l'élasticité de la peau, gomme naturellement les imperfections, redessine les contours et redonne au visage sa jeunesse. La technique unique et brevetée de l'Endermolift, développée par le Laboratoire LPG, est inspirée du célèbre « Pincé de Jacquet », véritable gymnastique tissulaire à l'action profonde pour lutter contre les signes de l'âge. PHOTOS.COM Santé 3 e âge - 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 1Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 2-3Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 4-5Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 6-7Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 8-9Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 10-11Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 12-13Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 14-15Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 16-17Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 18-19Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 20-21Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 22-23Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 24-25Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 26-27Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 28-29Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 30-31Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 32-33Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 34-35Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 36-37Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 38-39Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 40-41Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 42-43Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 44-45Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 46-47Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 48-49Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 50-51Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 52-53Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 54-55Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 56-57Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 58-59Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 60-61Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 62-63Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 64-65Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 66-67Santé 3e Age numéro 5 sep/oct/nov 2015 Page 68