Safran n°5 fév à mai 2009
Safran n°5 fév à mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de fév à mai 2009

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Citizen Press

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : la recherche au coeur de Safran... pour construire les technologies de demain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
dossier PanOraMA. Dans un groupe de haute technologie, la recherche est une activité stratégique indispensable à la préparation de l’avenir. Safran y consacre d’importants moyens financiers et humains. Chercher pour assurer l’avenir L’ensemble des activités de recherche, technologie et développement constitue un pôle majeur chez Safran. Son budget, dont 60% est autofinancé, représente environ 1,4 milliard d’euros et 20% des effectifs du Groupe. Ce niveau traduit l’importance accordée à la préparation de l’avenir et au développement de nouveaux programmes. L’activité de recherche et technologie (R&T), à proprement parler, rassemble les activités d’études, de recherches et de démonstrations technologiques sur des savoir-faire qui permettent François Rieul, directeur de l’Unité Recherche et Technologie, Sagem Sécurité, Groupe Safran Le CORPS HUmAIN à l’étUDE « Le corps humain est une merveilleuse source de diversité. La biométrie exploite cette caractéristique et permet d’authentifier les personnes de façon sûre et ergonomique. Dans les laboratoires de l’unité Recherche et technologie de Sagem Sécurité, quelque 80 doctorants et ingénieurs issus de grandes écoles travaillent à ces applications nouvelles : mise au point des technologies de Février 2009 safran magazine à Safran de développer ses produits avec un minimum de risque, de délai et de coût (cf. graphique page 13). Cette R&T se situe en amont du développement et regroupe les activités de conception des produits, de fabrication des prototypes ainsi que les essais de mise au point et de qualification. Comprendre les attentes du marché « Les grands axes technologiques sont choisis en cohérence avec la stratégie du Groupe et les attentes de nos marchés, explique Michel Laroche, directeur Sagem Sécurité Développement du système biométrique AFIS chez Sagem Sécurité. reconnaissance des trois caractéristiques biométriques principales (empreintes digitales, visage et iris), problématiques Recherche et technologie du Groupe Safran. Parmi les plus importants, on peut citer les turbomachines aéronautiques faiblement consommatrices et plus respectueuses de l’environnement, en ligne avec les objectifs ACARE* fixés pour 2020. » Ces objectifs impliquent notamment la réduction de 20% de la consommation des moteurs, ainsi que la baisse de la moitié du bruit perçu (cf. Safran magazine de septembre 2008). Safran mène également d’importantes recherches dans le domaine de la biométrie (cf. encadré). Dans un tout autre domaine, le Groupe est précur- d’algorithmie pour la reconnaissance des véhicules, sécurité et cryptologie autour de questions de gestion d’identité (avec ou sans carte à puce), développement de nouvelles méthodes d’acquisition ou de traitement d’images. Pour mener ses travaux de recherche, Sagem Sécurité privilégie les collaborations avec des PME innovantes et des laboratoires extérieurs au travers de nombreux projets de coopération en France et en Europe. Parmi eux, citons 3D Face (reconnaissance faciale en 3 dimensions), BAch et Turbine (interaction entre biométrie et cryptographie), ou sic (développement d’équipements pour la sécurité d’infrastructures critiques). »
L. Timon PoinT DE Vue Labinal ceA/CADAM Safran partenaire privilégié du CEA « Le ceA développe de nombreux partenariats avec la recherche académique. Safran est par contre la seule entreprise avec laquelle nous avons une collaboration de cette qualité et de cette ampleur. Ses équipes d’ingénieurs, qui travaillent sur les spécifications techniques que nous définissons, sont très fiables et occupent une place exceptionnelle au niveau mondial. Outre la collaboration, à mon sens exemplaire, que nous menons sur les composites thermostructuraux au sein une mISE à DISPOSItION DES tECHNOLOGIES PAR étAPES coûts 10 3 2 1 Concept Faisabilité Prototypes Essais au sol Maquette fonctionnelle Daniel Verwaerde, Directeur des applications militaires, Commissariat à l’énergie atomique Essais au banc Démonstration produit Démonstration technologique Recherche 1 2 3 4 5 6 7 du LCTS, deux grands programmes de long terme nous mobilisent. Le premier : la recherche sur les matériaux utilisés dans les corps de rentrée atmosphérique. Ce sont de véritables boucliers thermiques qui doivent subir des températures avoisinant 4 000 °C en rentrant dans l’atmosphère, tout en maintenant l’électronique embarquée à des températures inférieures à 50 °C. Le deuxième programme porte sur le laser Megajoule, dans lequel Sagem (Groupe Safran) est largement impliqué. » Essais en vol Entrée en service Développement 8 9 10 Retour d’expérience années Supports des modules de pré-amplification du laser Megajoule du CEA, utilisé pour recréer les conditions de la fusion nucléaire. Sagem est impliqué dans ce programme. 12-13 seur en matière de systèmes énergétiques embarqués destinés à remplacer les énergies hydraulique et pneumatique par l’électricité. Les « avions plus électriques » permettront une baisse du coût global de possession, une meilleure efficacité propulsive et un moindre impact sur l’environnement. Enfin, « nous travaillons sur l’intégration d’intelligence dans les équipements et les moteurs aéronautiques. Des travaux sont en cours sur les capteurs, la mise en œuvre d’algorithmes cognitifs, les techniques de transmissions, l’architecture des systèmes et leur intégration dans la chaîne d’exploitation et de maintenance. Toutes les branches du Groupe sont impliquées dans ces recherches », conclut Michel Laroche. * aCARe : Advisory Council for Aeronautics Research in Europe. ceA/CADAM safran magazine Février 2009



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :