Safran n°15 jan à mai 2014
Safran n°15 jan à mai 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de jan à mai 2014

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Citizen Press

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : hélicoptères... les nouveaux projets de Safran.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Avincis Group MARCHÉS Dossier wMARTIN WHITTAKER Quel est le cœur de métier d’Avincis Group ? Nous sommes spécialisés dans les services héliportés : assistance médicale d’urgence, lutte contre les incendies, sauvetages en mer et en montagne, transport de passagers pour les industries pétrolière et gazière. Quelles sont vos relations avec Turbomeca ? Nous travaillons ensemble depuis le milieu des années 1980. Turbomeca a toujours fait preuve d’une grande disponibilité lorsque nous rencontrons des difficultés techniques. La signature, en septembre 2013, d’un contrat portant sur la maintenance d’environ 180 moteurs de 14 types différents, Directeur de flotte, Avincis Group « Nous réaffirmons notre attachement à Turbomeca » témoigne de notre confiance renouvelée. En quoi consiste ce contrat ? Il comprend un service à l’heure de vol et couvre les moteurs exploités par les sociétés Inaer, Bond Air Services, Bond Offshore Helicopters et Australian Helicopters. Cette offre nous apporte non seulement une vision à long terme sur nos coûts de maintenance, mais aussi la certitude de disposer d’un service adapté aux besoins spécifiques de nos différentes sociétés. Elle nous aidera aussi à améliorer la disponibilité de nos appareils, grâce à la garantie de disposer d’un moteur de remplacement quand et où nous en avons besoin. 14 Janvier 2014 Safran Magazine Rémy Bertrand/Turbomeca/Safran 500 à 2 500 ch C’est la gamme de puissance couverte par les moteurs de Turbomeca. de Turbomeca. Par ailleurs, un démonstrateur baptisé « TECH 3000 » permettra de valider de nouveaux concepts et technologies spécifiques à cette gamme d’ici à 2015, en vue d’applications possibles sur les grands programmes annoncés par les hélicoptéristes. Ce démonstrateur nous donnera les moyens et l’autonomie pour développer une nouvelle famille de moteurs dans la gamme des 3 000 ch, destinée aux hélicoptères de 11 à 14 tonnes. » UNE GAMME COMPLÈTE Cette nouvelle gamme viendra compléter les sept familles de moteurs déjà proposées par Turbomeca. Le marché des hélicoptères est en effet très segmenté, et nécessite une grande variété de motorisations adaptées aux besoins très spécifiques d’appareils aux profils de missions variés. En entrée de gamme, la famille Arrius délivre une poussée de 500 à 700 ch. Vient ensuite le moteur Arriel, décliné en de multiples versions. Lors de son entrée en service en 1974, il ne délivrait que 650 ch. Aujourd’hui, les modèles les plus récents approchent les 1000 ch. Juste au-dessus vient l’Arrano, le dernier-né de Turbomeca (cf. article p.17), qui se situe dans la gamme des 1 200 ch, puis les familles Ardiden
et Makila, et enfin la famille RTM 322, allant jusqu’à 2 500 ch. « Nous disposons désormais d’une gamme de moteurs très complète, répondant aux besoins des hélicoptéristes », estime Philippe Couteaux, directeur général Clients hélicoptéristes de Turbomeca. PARTENAIRE DES PLUS GRANDS Turbomeca a noué de longue date des liens étroits avec Eurocopter, leader mondial sur le marché civil, qui lui a confié la motorisation du X4, son tout dernier programme qui succédera au Dauphin. La qualité de l’offre de Turbomeca lui a également valu d’être récemment choisi par Bell Helicopter pour motoriser le Short Light Single (cf. encadré ci-contre). « La sélection de l’Arrius 2R en juin 2013 pour équiper le futur SLS de Bell Helicopter nous permet de compléter notre positionnement auprès des plus grands hélicoptéristes mondiaux, et plus particulièrement des constructeurs nord-américains », note Philippe Couteaux. Fort de ses succès commerciaux, Turbomeca pérennise ses positions en menant une politique de proximité, sans cesse renforcée au fil des ans. En témoigne l’implantation de quinze Opération de maintenance sur les moteurs MTR390 de l’hélicoptère Tigre. sites à travers le monde, dont cinq majeurs (Afrique du Sud, Australie, Brésil, États-Unis et Royaume-Uni). Ils ont pour vocation d’assurer le soutien technique et la réparation des moteurs exploités sur leur zone. Certains réalisent aussi la production de pièces et l’assemblage de moteurs neufs. Si cette recherche de proximité répond aux attentes des opérateurs, c’est également un moyen pour Turbomeca de renforcer les liens avec ses clients. Une stratégie payante qui contribue largement au succès du motoriste. UNE OFFRE DE SERVICES ADAPTÉE Grâce à une connaissance approfondie de ses utilisateurs, Turbomeca est capable de proposer des contrats de service taillés sur mesure. C’est le cas du contrat FSA (Future Support Agreement) signé récemment avec le ministère de la Défense britannique pour ses RTM 322, mais aussi des contrats de maintien en condition opérationnelle (MCO) mis en place avec les armées brésilienne et française pour près de 1 500 moteurs. « Les enjeux sont importants car plus de 60% de notre activité sont liés aux services, précise Bell Helicopter choisit Turbomeca pour son nouveau monomoteur Lors du dernier salon du Bourget, Turbomeca et l’hélicoptériste américain Bell Helicopter ont annoncé leur volonté de coopérer sur un futur appareil monomoteur léger à fuselage court baptisé Short Light Single. Ce dernier sera motorisé par un Arrius 2R, dernier-né de la gamme Arrius et développé exclusivement pour le nouvel appareil. Ce partenariat offre à Turbomeca l’opportunité de consolider sa place de leader mondial et de renforcer ses positions sur le marché nordaméricain, le premier au monde avec plus de 30% des appareils actuellement en service. Pierre Moscovici, ministre français de l’Économie et des Finances, devant le moteur Arrius 2R exposé sur le stand Safran. Il est accueilli par Jean-Paul Herteman, président-directeur général de Safran, John Garrison, président de Bell Helicopter et la direction générale de Safran. Safran Magazine Janvier 2014 15 Antoine Denoix/Safran



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :