Safran n°14 jun à déc 2013
Safran n°14 jun à déc 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de jun à déc 2013

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Citizen Press

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7,7 Mo

  • Dans ce numéro : Salon de l'aéronautique et de l'espace Paris le Bourget... innovation et excellence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Marchés marchés 28 Juin 2013 safran Magazine IIIH puisque 108 des 126 avions Rafale seraient intégrés en Inde sous la responsabilité de HAL. Des besoins croissants en défense Safran est également présent dans le secteur de la défense avec trois familles de produits : la navigation inertielle, les systèmes optroniques et les commandes de vol. Fruits d’un partenariat historique avec HAL, les centrales de navigation Sigma 95N équipent la quasi-totalité de la flotte de l’armée de l’air indienne. Trois cents nouveaux exemplaires doivent être livrés au cours des six prochaines années pour les avions de combat Sukhoi 30, Hawk, Jaguar et HAL Light Combat Aircraft. La centrale Sigma 95N a en outre été choisie pour équiper les premiers prototypes de drones MALE développés par l’Inde. « Les besoins de modernisation des équipements existants et la vaste campagne d’acquisition de nouveaux matériels lancée par les forces armées indiennes nous offrent une excellente opportunité de consolider nos positions », analyse Frédéric Giraud, représentant de Sagem en Inde. Cela comprend par exemple la fourniture de systèmes de pointage de haute précision pour les pièces d’artillerie, ou encore de dispositifs de surveillance panoramique et de jumelles thermiques pour l’Indian Navy. « Le marché se caractérise par une concurrence nationale et internationale forte et par une nouvelle exigence : les matériels étrangers doivent être entretenus et réparés sur place », souligne encore Frédéric Giraud. D’où la récente création de Sagem Services India Pvt. Ltd., implantée à New Delhi, qui assurera des missions de maintenance et de support aux clients. Sécurité : un marché de taille Via Morpho, Safran a remporté plusieurs contrats majeurs dans le domaine de la sécurité, et notamment de la biométrie. Le plus emblématique d’entre eux est le programme Aadhaar, qui vise à attribuer un numéro unique d’identification à chaque résident indien. Lancé par le gouvernement en 2009, ce sera à terme le plus grand projet d’identification et de création de base de données biométriques au monde. « Safran est le seul industriel présent sur les trois volets de cet immense projet : la base de données, la fourniture de capteurs biométriques et l’enrôlement de la population », souligne Joachim Murat, directeur exécutif de Morpho en Inde. Autre atout de Safran dans le pays : le Groupe y possède la plus importante usine de cartes à puce d’Asie du Sud. Employant plus de 1000 salariés, elle produit un million de cartes par jour, dont 70% destinées à l’exportation en direction des pays voisins, ainsi que de l’Afrique et du Moyen- Orient. La gamme des produits est large et dédiée à de multiples applications : santé, banque, téléphonie. Les champs d’intervention de Morpho ne s’arrêtent pas là : modernisation des systèmes d’identification pour les forces de police, équipements de sécurité pour les aéroports, protection des systèmes bancaires… En pleine expansion, la société répond à de nombreux appels d’offres et investit de nouveaux territoires. 1. CFM International est une société commune 50-50 entre Snecma (Safran) et GE, qui produit et commercialise les moteurs CFM56 et LEAP. State Bank of India : pionnière dans l’utilisation de la biométrie pour les droits d’accès de ses salariés Safran a récemment finalisé un accord historique avec la State Bank of India. S’inspirant du projet gouvernemental Aadhaar, cette banque publique a décidé de confier à Morpho la Amit Dey/Morpho/Safran sécurisation, via des capteurs biométriques, de l’accès à tout son système bancaire central, qui gère l’ensemble de ses comptes clients, de ses opérations de bourse, etc. Les 265 000 salariés des 21 000 agences de la banque devront désormais utiliser leurs empreintes digitales pour accéder à cette base de données. Officiellement signé lors de la visite d’État 300 millions d’Indiens ont déjà été recensés dans le cadre du projet Aadhaar, qui concernera à terme plus d’1 milliard de citoyens. 1 million de cartes à puce fabriquées chaque jour du président de la République française, François Hollande, en février dernier, ce contrat ouvre à Safran des opportunités fortes de valoriser son expérience auprès de futurs clients.
Daniel Linares/Sagem/Safran DÉTECTION INFrarOUGE Sofradir : un nouveau leader mondial La société détenue à parts égales par Safran et Thales dispose désormais de tous les atouts pour accroître son leadership sur le marché de l’infrarouge. Tranche de circuit de photodétecteur (InSb) d’un module de détection infrarouge. L 50/50 répartition de la participation entre Safran et Thales 600 salariés en France et aux États-Unis 155 M € de chiffre d’affaires en 2012 mi7 S70'. Y, a a IN...am in. d gi:'E' : es détecteurs infrarouge sont au cœur des systèmes optroniques (caméras thermiques, autodirecteurs de missiles, systèmes de surveillance…). Ces derniers donnent aux États qui les maîtrisent des avantages militaires décisifs en permettant l’observation, l’identification et la poursuite de cibles, ainsi que le guidage d’armements, de jour comme de nuit, dans des applications terrestres, aéroportées, navales et spatiales. D’où la décision de Safran et Thales de renforcer la filière française de détection infrarouge en transférant à leur filiale commune Sofradir leurs activités de développement et de fabrication dans ce domaine. Cette opération, effective au 1er janvier 2013, fait suite à la création en juillet 2012 d’Optrolead, coentreprise également détenue à parts égales par les deux groupes et dédiée aux nouveaux programmes optroniques de défense. Des technologies complémentaires Sofradir est un expert reconnu depuis plus de vingt-cinq ans dans l’infrarouge refroidi de haute performance, spécialisé dans la technologie dite « MCT » (tellurure de mercure-cadmium). L’InSb (antimoniure d’indium), technologie complémentaire développée par Sagem pour certaines de ses applications, permet à Sofradir d’étendre sa gamme de produits et de couvrir désormais plus largement le marché. « Sagem est un équipementier d’aéronautique et de défense, rappelle Hervé Bouaziz, directeur de la stratégie de Sagem. Nous n’avions pas vocation à pousser plus loin le développement de la technologie InSb. Sofradir constitue le meilleur écosystème pour en tirer tout le potentiel et fournir au marché des modules de détection compétitifs. » Ces apports font entrer Sofradir dans le club très fermé des fabricants de détecteurs maîtrisant toutes les technologies infrarouge refroidi et non refroidi. « Cela va lui permettre de consolider sa position de leader européen et lui ouvrir la voie à un leadership mondial dans le marché de l’imagerie, estime Philippe Petitcolin, présidentdirecteur général de Sagem. Ce renforcement des compétences devrait également permettre la création d’emplois hautement qualifiés en France. » safran Magazine Juin 2013 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :