Safran n°12 avr à nov 2012
Safran n°12 avr à nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de avr à nov 2012

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Citizen Press

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : la Chine aujourd'hui.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
marchés Marchés DÉFENSE Missiles high-tech Navigation, optronique, optique : Safran mobilise de nombreux savoirfaire de pointe pour développer les autodirecteurs de missiles. Avec un objectif : être toujours plus précis pour une plus grande efficacité et l’absence de dommages collatéraux. D epuis trois décennies, le cinéma a familiarisé le grand public avec la redoutable efficacité des missiles à « tête chercheuse ». Mais derrière la fiction se cache une réalité technique que peu d’équipementiers maîtrisent. C’est le cas de Sagem (Safran) qui conçoit et produit des autodirecteurs, systèmes complexes qui permettent au missile, une fois tiré, de suivre sa cible à la trace. « Dans le cadre d’un partenariat de plus de quarante ans avec MBDA France [groupe MBDA], premier missilier européen, nous avons produit plus de 30 000 autodirecteurs », souligne Dominique Lévy, responsable commercial Grands comptes à la division Avionique de Sagem. Combiner les technologies Il existe différents types d’autodirecteurs, adaptés à la nature des cibles à atteindre : infrarouges, laser, inertiels-GPS, électromagnétiques... Si Sagem maîtrise une grande partie de ces technologies, la société est aujourd’hui spécialisée dans les autodirecteurs infrarouges, capables de poursuivre une cible en suivant sa signature thermique, c’est-à-dire ses émissions de chaleur – les gaz chauds d’un turboréacteur ou le moteur d’un char, par exemple. Leur fonctionnement combine intimement plusieurs savoir-faire de pointe : l’optronique, les senseurs inertiels et l’électronique critique. « Nous avons développé une expertise dans les capteurs ainsi que dans les optiques correspondantes. Nous maîtrisons également les systèmes de refroidissement complexes et très réactifs nécessaires à ces capteurs, qui fonctionnent pour la plupart à 28 Avril 2012 safran Magazine Lorenzo Timon ÉTAPE VISEUR DU POSTE DE TIR ÉQUIPÉ D'UNE CAMÉRA THERMIQUE des températures proches de - 200 °C », souligne Hélène Lecœuche, directrice du programme de Guidage de la division Avionique de Sagem. La société développe également les logiciels de traitement d’image nécessaires pour fournir au missile une image nette et bien définie de sa cible en toutes conditions (vibrations, chaleur, mouvements, etc.), sans tomber dans le piège des leurres que cette dernière peut lancer pour l’égarer. Autre expertise mise en œuvre par Sagem : les systèmes de stabilisation de plate-forme qui permettent à l’œil du missile de rester rivé sur son objectif en toutes circonstances. Très rapides et agiles, ces systèmes sont très proches de ceux des boules gyrostabilisées qui équipent les drones. « Si l’infrarouge a longtemps été réservé aux missions 1 L’opérateur identifie une cible grâce à la caméra thermique du poste de tir. L’information est transmise à l’autodirecteur du missile. Le tireur verrouille l'autodirecteur sur sa cible. Plus de POSTE DE TIR 30000 autodirecteurs infrarouges livrés 40 ans d’expérience dans les autodirecteurs MISSILE
CIBLEDéplacement de la cible La chaleur dégagée par le moteur et le train de roulement du char permet au missile de se diriger sur sa cible. ÉTAPE 2 Tir du missile : les capteurs de l’autodirecteur prennent le relais. ÉTAPE 3 Vol du missile : plus le missile se rapproche, plus le degré de précision des capteurs augmente. ÉTAPE 4 Destruction de la cible CAPTEURS AUTODIRECTEUR DU MISSILE DONNÉES RECUEILLIES PAR LES CAPTEURS antiaériennes, pour lesquelles les sources de chaleur émises par les cibles se détachent bien sur fond de ciel, la technologie a fait de tels progrès qu’elle sera de plus en plus utilisée au sol, où l’environnement est souvent beaucoup plus complexe », explique Dominique Lévy. Preuve en est, « Sagem devrait fournir l’autodirecteur du futur MMP [Missile Moyenne Portée], un missile antichar de nouvelle génération capable de frapper sa cible jusqu’à 4 km et qui devrait être opérationnel vers 2017 », précise Hélène Lecœuche. Préparer l’avenIR Outre les autodirecteurs, Safran fournit un certain nombre d’équipements destinés aux postes de tir de missiles, comme les caméras thermiques des systèmes de missiles Milan, Eryx et Mistral. Sur ce dernier, « la caméra sera d’ailleurs bientôt remplacée par un viseur optronique beaucoup plus I Coopération franco-britannique Sagem a réalisé, en partenariat avec le britannique Selex Galileo Ltd, une étude de levée de risques relative à l’autodirecteur du futur missile FASGW(H)/ANL (Futur Anti-Surface Guided Weapon (Heavy)/Anti-Navire Léger). Ce missile sera conjointement développé par MBDA France et MBDA UK. Son autodirecteur sera doté d’une voie infrarouge non refroidie et, optionnellement, d’une voie semi-active laser. D’une portée d’une vingtaine de kilomètres, le FASGW(H)/ANL sera tiré à partir d’un hélicoptère et devrait entrer en service en 2016.complet, intégrant dans le même équipement la vision de nuit assurée par une voie infrarouge, la vision de jour et le relèvement géographique de la cible, annonce Luc Thépaut, responsable commercial et marketing à la division Optronique et défense de Sagem. « Nous travaillons déjà sur des postes de tir encore plus intégrés, qui seront capables d’exploiter les informations délivrées par l’autodirecteur du missile (cf. infographie ci-contre) et de communiquer avec des systèmes extérieurs comme le FELIN. » Évoquant l’avenir des autodirecteurs, Hélène Lecœuche et Dominique Lévy soulignent : « Les autodirecteurs de demain seront de plus en plus multimodes (infrarouge et laser par exemple) ou fonctionneront avec des capteurs infrarouges non refroidis donc plus robustes, comme ce sera le cas sur le MMP. » Les missiles à tête chercheuse n’ont pas fini de jouer les vedettes. safran Magazine Avril 2012 29 Sagem



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :