Safran n°11 déc 11 à mar 2012
Safran n°11 déc 11 à mar 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de déc 11 à mar 2012

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Citizen Press

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : trains électriques pour avions à réaction.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Antoine Denoix/Safran marchés Dossier ParTENarIAT Une innovation franco-américaine Programme complexe, l’Electric Green Taxiing System requiert la maîtrise de nombreux domaines, de l’électronique à la gestion de puissance. En s’associant, Safran et Honeywell ont décidé de mettre leurs savoir-faire complémentaires au service de ce nouveau projet. AEROSPACE DEFENCE SI RENC RES Signature du protocole d’accord entre Safran et Honeywell le 19 juin 2011. E n créant une coentreprise avec le géant américain Honeywell pour développer le taxiage vert, Safran se donne tous les atouts pour que ce soit un succès. « L’Electric Green Taxiing System mobilise des compétences très larges, de l’APU jusqu’aux freins en passant par l’électronique de puissance, le système d’atterrissage et l’orientation au sol, explique Olivier Savin, directeur des programmes Electric Green Taxiing System chez Safran. Honeywell et Safran travaillaient chacun de leur côté sur ces technologies, mais aucun des deux ne couvrait seul la totalité de la chaîne. Il nous a semblé pertinent de miser sur notre complémentarité technique. » Honeywell est en effet l’un des leaders mondiaux des systèmes auxiliaires de puissance et des systèmes de cockpit. Safran apporte de son côté l’expertise combinée de ses filiales : Hispano- 12 Décembre 2011 safran Magazine Suiza pour l’électronique de puissance, Labinal pour le câblage, Sagem pour l’électronique de commandes, Technofan pour la ventilation des actionneurs et Messier-Bugatti-Dowty pour la conception globale du système, l’intégration sur les trains d’atterrissage, les roues et freins, ainsi que l’actionneur d’entraînement. Les deux partenaires s’allient aussi pour convaincre le marché des bénéfices du taxiage vert, comme le souligne Olivier Savin : « Il y a un important travail de marketing à faire auprès de nombreux acteurs : avionneurs, compagnies aériennes, aéroports, autorités de certification, collectivités locales, riverains… Ensemble, nous pourrons offrir une réponse claire à l’ensemble de ces protagonistes. » Honeywell w Brian Wenig « Nous sommes convaincus de la pertinence de ce partenariat. En associant nos expertises, nous serons capables de concevoir et mettre sur le marché un système complet Executive VP Business Development, Honeywell « nous apportons nos compétences et notre crédibilité » bien plus vite que séparément. Notre union apporte également une forte crédibilité à un projet dont le caractère innovant peut susciter un certain scepticisme. Enfin, la création d’une coentreprise nous 50/50 pour la répartition des responsabilités au sein de la future joint venture permettra de mutualiser nos ressources sur l’ensemble des activités de développement, de production, de commercialisation et d’après-vente. C’est indispensable pour piloter un projet de cette envergure. Cela offrira aussi à nos clients l’avantage d’une interface unique. Nous travaillons d’ailleurs ensemble sur le terrain, dès à présent, pour sensibiliser les compagnies aériennes aux avantages du Green Taxiing System et comprendre leurs besoins spécifiques. »
TEchNOLOGIE L’heure des choix Pour convaincre le marché, Safran et son partenaire devront retenir les meilleures solutions techniques. Le défi commence aujourd’hui. L e concept du taxiage électrique est simple à comprendre… mais beaucoup moins évident à mettre en œuvre. Car un certain nombre de choix techniques doivent être faits, à commencer par la localisation de l’actionneur, situé à la base du train d’atterrissage, qui vient entraîner la roue. « D’autres acteurs travaillant sur le sujet ont choisi de le placer sur le train avant, car c’est l’endroit le plus simple, explique Jean-Pierre Garcia, directeur technique Electric Green Taxiing System de Messier-Bugatti-Dowty (Safran). La roue est creuse, il n’y a pas de frein et peu d’équipements. Mais, seuls 5 à 8% de la masse de l’avion reposent sur ce train, ce qui est insuffisant pour assurer la traction sur une piste mouillée : il y a risque de patinage ! D’où le choix fait par Safran – et Honeywell nous rejoint sur ce point – de placer l’actionneur sur le train principal, où repose 95% de la masse de l’avion. C’est plus contraignant en termes d’installation, mais beaucoup plus efficace. D’ailleurs, ce choix est partagé par Airbus et Boeing. » La motorisation de l’actionneur en découle : au moteur hydraulique, compact mais très volumineux en termes de conduites d’alimentation, Safran a préféré un moteur électrique doté d’un système de refroidissement à air. Enfin, un embrayage est prévu pour pouvoir déconnecter l’Electric Green Taxiing System pendant les phases d’atterrissage et de décollage. Dimensionner au pLUs juste « En ce qui concerne l’interface entre l’APU et le train, poursuit Jean-Pierre Garcia, nous étudions avec Honeywell différentes architectures qui permettront d’alimenter le système de façon optimale pour fournir la puissance requise. » Les performances du système restent quant à elles à valider, mais : « Les avionneurs et les compagnies aériennes que nous avons interrogés souhaitent que l’avion puisse atteindre une vitesse de 20 nœuds en 90 secondes, indique Jean-Pierre Garcia. À partir de ces spécifications, nous allons dimensionner le système pour fournir le couple de traction nécessaire. » Ces choix seront affinés sur le plateau technique et testés sur un A320 acquis par Safran en septembre dernier. Safran a acquis un A320 pour effectuer les tests. 40 km/h (environ 20 nœuds) : vitesse à laquelle pourraient rouler les avions équipés de l’Electric Green Taxiing System 90 secondes : temps nécessaire pour atteindre cette vitesse safran Magazine Décembre 2011 13 Pierre Soissons/Safran



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :