Safran n°1 jun à oct 2007
Safran n°1 jun à oct 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de jun à oct 2007

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Citizen Press

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : Chine... aéronautique, télécoms et sécurité s'y développent à grande vitesse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Véronique Faivre/Safran décryptage donc été sensibles aux actions du Secours populaire français qui contribuent à ouvrir le champ des possibles à des enfants et des adolescents qui n’ont pas eu la chance de naître dans des milieux favorisés. Nos métiers et nos produits de haute technologie font rêver ? Contribuons à rendre ce rêve accessible, lorsque nous pouvons le faire. » Durant l’été 2004, une première initiative portée par Safran, en partenariat avec le Secours popupartenariat. À deux reprises, Safran s’est engagé auprès du Secours populaire français pour offrir à des enfants et des adolescents un voyage sur les hauts lieux de la conquête de l’espace. Une façon pour le Groupe d’exercer sa responsabilité citoyenne. donner à chacun une part de rêve Safran n’est pas – et ne veut pas être – un îlot de haute technologie isolé du contexte social et sociétal dans lequel il évolue », explique Dominique-Jean Chertier, membre du directoire et directeur général adjoint Affaires sociales et institutionnelles du Groupe. « Nous sommes persuadés que, quel que soit le poids de ses difficultés quotidiennes, chacun a droit à sa part de rêve. Nous avons Juin 2007 safran magazine laire, avait déjà permis à 12 enfants « oubliés des vacances » de s’envoler vers la Guyane et de visiter la base de décollage de la fusée Ariane à Kourou. Deux ans plus tard, avec l’opération « la tête dans les étoiles », Safran s’est à nouveau engagé. Cette fois, ce sont 23 garçons et filles de 14 à 17 ans, issus de chaque région de France, qui ont participé, du 26 octobre au 5 novembre derniers, à un voyage en Floride. Encadrés par quatre responsables, six animateurs spécialisés et une infirmière, ces adolescents qui, pour la plupart, n’étaient jamais partis en vacances, ont découvert repères Les jeunes, partis en Floride en octobre dernier, avec Safran et le Secours populaire français. Le Secours populaire français c’est… › 1 MILLION de personnes aidées. › 1 million de donateurs. › 72 000 bénévoles investis dans des missions quotidiennes. › 98 fédérations. › 659 comités locaux. › 1 232 permanences d’accueil. › 50 entreprises partenaires. Pour mémoire, en France, 1 enfant sur 3 et 40% des adultes ne partent pas en vacances.
Rémy Guillaumot/Safran Une journée au musée aéronautique et spatial de safran Safran s’engage aussi auprès du Secours populaire pour toucher un public plus large, grâce aux journées de découverte du Musée aéronautique et spatial du Groupe à Villaroche, en Seine-et-Marne. La première édition sur trois dates, l’an passé, a déjà permis à 300 personnes aidées par le Secours populaire de passer une journée en famille dans ce lieu témoin de l’aventure aéronautique. Après une visite du musée, guidée par les Amis du musée, des retraités du Groupe, bénévoles et passionnés, l’après-midi avait été consacrée à plusieurs activités culturelles adaptées à l’âge et aux intérêts des visiteurs : quiz, initiation à la vidéo animée par des professionnels du tournage ou encore prise de photos souvenirs à l’intérieur du cockpit d’un Mirage ou sur un simulateur de siège éjectable. Des petits aux plus grands, un atelier de fabrication de fusées miniatures avait emporté tous les suffrages. Encadrés par les animateurs d’un prestataire agréé travaillant pour le Centre national d’études spatiales (Cnes), les participants, répartis par groupes de quatre, ont réalisé les corps des fusées en papier rigide et en bois. Grâce à des détonateurs adaptés propulsant les microfusées à plus de 200 mètres, la fin de chaque journée a donné lieu à des séances de décollage mémorables. Cette année pour la deuxième fois, 250 personnes sont attendues au musée de Villaroche. En marge de l’opération, Safran a également offert une centaine d’entrées au Salon du Bourget aux fédérations de la Région Île-de-France du Secours populaire. Sea World (le plus grand parc aquatique du monde, à Orlando), le parc d’attractions Disney World, la ville de Miami, le parc naturel des Everglades ainsi que la base de lancement de Cap Canaveral. Dans ce aidées. Mil haut lieu de la conquête de l’espace, ils ont été accueillis et guidés par Léopold Eyharts, un spationaute français ayant séjourné pendant 19 jours à bord de la station MIR. Une autre vision du monde Léo Audemar, 15 ans aujourd’hui, a participé au voyage. Quelques mois plus tard, ce lycéen originaire du Languedoc-Roussillon témoigne : « Ce voyage m’a permis de faire tomber quelques a priori très européens : certains critiquent les Américains de ne pas toujours Le secours populaire français, c’est… 1 million de personnes prendre en compte la protection de l'environnement, mais j’ai vu qu’ils sont capables de préserver un parc extraordinaire comme les Everglades. De même, on les imagine parfois peu intéressés par ce qui se passe hors des États-Unis, or les contacts que nous avons eus là-bas m’ont prouvé que ce n’était pas le cas. » Pour les adolescents, le voyage a également été une occasion de nouer des liens : aujourd’hui, plus de la moitié des 23 participants correspondent régulièrement entre eux. En outre, la benjamine du groupe, originaire de l’Ardèche, vient de voir son action reconnue par le prix départemental du civisme : dès son retour de Floride, elle avait souhaité s’engager comme bénévole pour le Secours populaire. a. dohy Interview 08-09 Des missions d’accompagnement à caractère culturel Denis Verdier-Magneau secrétaire national du Secours populaire français, en charge de la culture Depuis une dizaine d’années, le Secours populaire français a une forte volonté de ne plus se cantonner aux missions de premiers secours, fondées sur l’alimentaire et le vestimentaire, qui sont sa raison d’être depuis 1946. Désormais, afin de préserver la dignité de chacun de nos bénéficiaires, nous souhaitons également nous engager sur le plus long terme et développer des missions d’accompagnement à caractère culturel : théâtre, ateliers d’écriture, ateliers de nutrition ou encore ateliers Web. Dans ce cadre, le partenariat avec Safran nous permet de donner une dimension et une visibilité plus importantes à nos actions. Nous sommes heureux d’avoir permis à ces 23 adolescents de toucher du doigt une réalité des États-Unis différente de celle qu’ils perçoivent depuis la France : une société de la réussite technique, bien sûr, avec Cap Canaveral, mais pas seulement. Les États-Unis sont également une société multiraciale et pluriculturelle d’une extraordinaire richesse, source d’une féconde créativité artistique, technologique et sociale. P.Lecomte safran magazine Juin 2007



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :