Royauté n°36 oct/nov 2015
Royauté n°36 oct/nov 2015
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°36 de oct/nov 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 41,2 Mo

  • Dans ce numéro : Rania de Jordanie, l'amour d'une fille.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Royauté CÔTÉ COUR Sarah Ferguson s’installe en Suisse ! La nouvelle en a surpris plus d’un. Alors que la duchesse d’York vivait depuis des années dans les confortables appartements du Royal Lodge de Winsdor en colocation avec son ex-mari depuis vingt-trois ans, le prince Andrew, cette dernière a finalement fait ses bagages fin août afin de s’installer dans la très chic station de Verbier, en Suisse. Selon le « Daily Mail », ce ne serait qu’un changement d’air voulu par Fergie qui n’en est pas à une lubie près. Andrew n’y verrait aucun inconvénient et aurait laissé à son ex-épouse une chambre dans sa résidence de Windsor ainsi qu’un pied-à-terre londonien pour ses affaires. D’ailleurs, ce déménagement n’en est pas vraiment un. Le chalet, baptisé Helora, dans lequel s’installe la belle rousse de cinquante-cinq ans, a été acquis par l’ex-couple en décembre dernier pour près de 18,3 millions d’euros. Comptant sept chambres, une piscine intérieure, un sauna et un staff de six salariés pour l’entretenir, il était depuis vingt ans déjà la résidence favorite des York pour passer les vacances d’hiver en famille. Voilà pour la version officielle. Mais officieusement, la duchesse voudrait vivre plus sereinement sa relation avec son « ami » Manuel Fernandez, quarante-sept ans, entrepreneur du Net et patron de la société de production Braveheart Films, rencontré il y a vingt mois et avec lequel elle a récemment passé de luxueuses vacances… Sarah Fergusson abandonnerait-elle définitivement le fils de la reine pour ce roturier ? Les Britanniques ont un peu de mal à y croire. Un nouveau nez pour Mike Tindall ! Ça se voit comme le nez au milieu de la figure  : le nez de Mike Tindalla souffert ! Une première fracture dès l’enfance, résultat d’un malencontreux accident d’autotamponneuse à l’âge de 5 ans, puis de multiples impacts impitoyables sur les terrains de rugby ont donné à l’appendice nasal du gaillard son aspect actuel, difficile à décrire tant l’ensemble s’avère biscornu. Malgré quelques appels du pied de la part de sa belle-mère, la princesse Anne, pour que son gendre se fasse redresser le nez, ce dernier n’avait pas jugé utile de passer sur le billard… jusqu’à aujourd’hui ! Des raisons médicales et non pas esthétiques, pourraient donc très bientôt amener Mike Tindall à se faire opérer. « Je n’ai pas vraiment envie de le faire réparer, mais apparemment je risque d’être obligé, parce qu’en vérité, je n’arrive pas très bien à respirer », a-t-il révélé dans un entretien avec le « Daily Mirror ». L’ex-rugbyman a même tellement peur qu’on le soupçonne de coquetterie, du fait de sa nouvelle médiatisation, qu’il ajoute  : « Le problème, c’est que si je me fais opérer, est-ce que les gens ne vont pas dire que je ne l’ai fait que parce que je passe dans des émissions télé maintenant ? Parce que ce n’est absolument pas pour ça ! » En réalité, cela fait un moment que Mike Tindall connaît des difficultés pour respirer et n’y parvient presque que par la bouche, en raison de ses narines abîmées. Et ronfle bruyamment, accessoirement. La princesse Laurentien lance la Semaine de l’alphabétisation ! Toujours prête à donner de son temps pour ce projet qui lui tient à cœur, la princesse Laurentien des Pays-Bas était début septembre à l’ouverture de la Semaine annuelle de l’alphabétisation à La Haye. L’occasion pour elle de retrouver son cher Sterre ! Sterre est ce vieux bonhomme à la longue barbe blanche, coiffé d’un étonnant chapeau et une hotte pleine de vieux ouvrages reliés dans le dos. Lequel avait alors réussi à s’échapper des pages d’un album jeunesse. Et pas n’importe lequel. Celui-ci était en effet co-signé par la princesse Laurentien elle-même. Le livre, dont le récit se déroule dans la bibliothèque emplie de contes de fées d’un vieux château, avait été conçu en coopération entre le parc à thème l’Efteling à Kaatsheuvel dans le Brabant-Septentrional et la fondation Stichting Lezen & Schrijven que préside la belle-sœur du roi Willem-Alexander et de la reine Maxima des Pays-Bas. Force est de constater que Sterre est donc toujours en balade pour la bonne cause. Il a ainsi rejoint l’épouse du prince Constantijn –le plus jeune fils de la princesse Beatrix- au Binnenhof à La Haye, pour lancer l’édition 2015 de la Semaine de l’alphabétisation, domaine dans lequel la princesse Laurentien est très impliquée. Et c’est avec le plus grand bonheur que cette dernière, vêtue d’une robe courte jaune fluo et blanche associée à une veste blanche et noire ceinturée à la taille, a accueilli ce sympathique personnage.
CÔTÉ COUR Gareth Wittstock s’est marié ! Pour Charlène de Monaco, la rentrée se fait en douceur et sous le signe de la famille. Et pour cause, son frère cadet Gareth Wittstock vient de se marier. Le jeune homme de 34 ans et sa compagne, Roisin Galvin, avaient organisé pour l’occasion une grande fête dans le cadre exceptionnel du Grand Hôtel de Saint-Jean-Cap-Ferrat près de Nice. Selon nos confrères de « Monaco-Matin », peu de détails sur la cérémonie, très privée, ont filtré. On sait en revanche que le couple, installé dans la principauté, s’est uni civilement devant le maire Georges Marsan. « Le couple s’est ensuite engouffré dans un van aux vitres teintées, passant presque inaperçu dans Monaco-ville qui était animée par la célébration du 71e anniversaire de la Libération », pouvaiton lire dans « Monaco-Matin ». Charlène (37 ans) est très proche de Gareth, qui aura 35 ans cette année. Il soutient sa grande sœur au sein de sa fondation et il s’investit auprès de leur père, Michael, pour le retour de la boxe en principauté. Gareth est également le parrain de la princesse Gabriella, née le 10 décembre 2014 et baptisée, au côté de son frère jumeau le prince héritier Jacques, au printemps. Gareth et sa femme, Roisin, sont également parents d’une petite Kaia Rose née en octobre 2013 et baptisée en avril 2014 dans la principauté en tout petit comité. Elizabeth II passe du bon temps en famille ! L’ambiance était à la franche rigolade à Braemar pour la souveraine, son époux le prince Philip, leur fils le prince Charles et leur petit-fils Peter Phillips, accompagné de sa femme Autumn. Comme tous les ans à cette période, le couple royal britannique, en villégiature dans son château écossais de Balmoral, a assisté début septembre au « Braemar Gathering ». Pour se rendre à ce célèbre rassemblement de jeux traditionnels écossais que préside la Reine, le duc d’Édimbourg et le prince de Galles – venu sans son épouse la duchesse de Cornouailles Camilla- avaient bien évidemment revêtu leurs kilts et leurs grandes chaussettes en laine. Elizabeth II avait opté pour un manteau uni rouge sang sur une robe de même couleur. L’arrière grand-mère du petit prince George et de Baby Charlotte arborait une plume. Pour une fois, celle-ci n’était pas piquée sur son chapeau coordonné à sa tenue mais sur son manteau, s’agissant d’une broche. Coiffée d’un bibi marron assorti à ses stilettos et à sa pochette en reptile, Autumn Phillips s’affichait quant à elle dans un manteau gris. Assis dans la tribune royale, Elizabeth et les siens se sont vraiment bien amusés à regarder le spectacle qui se déroulait sous leurs yeux. Combinant sport, divertissements et culture, celui-ci mêlait épreuves de force traditionnelles, comme le tir à la corde ou le lancer de troncs d’arbre, et d’athlétisme à des concours de cornemuse et de danses des Highlands. Sans oublier la course en sac pour les enfants ! Royauté 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :