Royauté n°36 oct/nov 2015
Royauté n°36 oct/nov 2015
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°36 de oct/nov 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 41,2 Mo

  • Dans ce numéro : Rania de Jordanie, l'amour d'une fille.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
56 Royauté DOSSIER Le lendemain, arrivé en Floride, toujours au côté de son épouse, le roi était célébré dans une autre grande faculté, le Miami Dade College. La reine a fait sensation dans une robe courte et légère, grise à détails argentés, signée Felipe Varela, assortie à des sandales Carolina Herrera. Felipe a ainsi été décoré de la Médaille présidentielle, plus haute distinction décernée par l’établissement, par son doyen, Eduardo J. Padrón. Une médaille que le président Barack Obama a également le privilège de posséder, tout comme un certain nombre de dirigeants (Lech Walesa, Maya Angelou, Vaclav Havel, entre autres) s’étant signalés par une contribution majeure à l’humanité. Le roi Felipe a prononcé la lecture inaugurale de l’année universitaire 2015-2015, consacrée aux Espagnols des États-Unis, devant quelque 1000 auditeurs (étudiants, bien sûr, mais aussi hommes d’affaires et figures locales). Une présentation symbolique dans une cité bien connue pour sa culture hispanique/hispanophile. Il a également profité de cette allocution pour adresser son soutien au Chili suite au séisme dévastateur et meurtrier survenu la veille. Le couple a ensuite découvert l’exposition consacrée, au sein de l’université, aux gravures et documents retraçant la vie et le périple de l’amiral espagnol PedroMenéndez de Avilés, qui fonda le comptoir de Saint Augustine en Floride le 28 août 1565 (il s’agit du plus ancien port européen d’Amérique du Nord) et fut gouverneur de la Floride espagnole. Le soir même, ils prenaient part au Festival de cinéma espagnol créé en 2011, au théâtre Olympia, où a été projeté « Candida », un film espagnol de Guillermo Fesser. LA CULTURE ESPAGNOLE À L’HONNEUR La dernière journée de ce périple américain s’est déroulée dans la fameuse ville de Saint Augustine. Felipe et Letizia ont découvert cette petite ville de Floride, de 13 000 habitants à peine, fondée par l’amiral espagnol PedroMenéndez de Avilés. Ce jour-là, la ville célébrait son 450e anniversaire en présence des souverains espagnols. Leur journée a débuté par une visite haute en couleur du Castillo de San Marcos, plus ancien fort construit aux États- Unis, où Letizia et Felipe ont été accueillis par des bénévoles en uniforme d’époque, accompagnés de Madame le maire, Nancy
Shaver, alors que retentissaient plusieurs salves de canon. Le couple royal a ensuite fait le tour de la ville, découvrant le Musée Lightner, la sublime basilique et le monument à la Constitution espagnole de 1812. Au balcon de la Maison du Gouvernement, Felipe d’Espagne a prononcé un discours en anglais. Pour le déjeuner, le rendez-vous était donné au Flagler College en compagnie du gouverneur de l’État, une université privée fondée en 1968 et installée dans un ancien hôtel de luxe construit en 1888. C’est dans ce décor digne d’un film le couple assistait également au dîner inaugural du Forum hispano-américain le soir même en tenue de gala, Letizia éblouissant l’assemblée dans une superbe robe bleu et noir incrustée de brillants. La dernière soirée d’une visite officielle de quatre jours riche et intense, placée sous le signe de la culture et de l’amitié hispano-américaine. DOSSIER Royauté 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :