Royauté n°36 oct/nov 2015
Royauté n°36 oct/nov 2015
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°36 de oct/nov 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 41,2 Mo

  • Dans ce numéro : Rania de Jordanie, l'amour d'une fille.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 Royauté ROYAUTÉ Comme l’an dernier, Zara Phillips, accompagnée de son époux, a pris une nouvelle fois part à l’épreuve caritative organisée dans le cadre de la compétition nautique instaurée par le roi George IV lorsqu’il n’était encore que régent, la Semaine de Cowes, qui attire près d’un millier d’équipages, aux prises lors de dizaines de courses quotidiennes. Par une météo bien morose et pluvieuse, le couple affichait lui une mine radieuse  : toujours aussi épris l’un de l’autre quatre ans après leur beau mariage écossais, en juillet 2011 à Holyrood House, la cavalière médaillée olympique et l’ex-rugbyman champion du monde se sont câlinés à la proue du bateau Ocean Racing, de nouveau engagé dans l’Artemis Challenge, une régate de 80 kilomètres disputée dans le cadre du Ladies Day (le « jour des dames ») de la semaine de courses. Bien couverts, munis de leur coupe-vent officiel Artemis, on a pu les voir aussi rire ensemble, assis à l’unisson sur le pont, jambes croisées du même côté, ballantes au-dessus de l’eau. Dans l’équipage du skipper ZARA PHILLIPS Elle prend le large ! CAVALIÈRE ÉMÉRITE, ZARA PHILLIPS N’EN EST PAS MOINS UNE REDOUTABLE NAVIGATRICE. EN COMPAGNIE DE SON ÉPOUX MIKE TINDALL, LA FILLE DE LA PRINCESSE ANNE A PRIS PART À UNE RÉGATE DANS LE CADRE D’UNE COMPÉTITION NAUTIQUE. UNE SORTIE EN AMOUREUX QUELQUE PEU HUMIDE… Simon Clay à bord de l’Artemis Ocean Racing figuraient aussi cette année les grands rugbymen français Serge Betsen et Sylvain Marconnet, respectivement 63 et 84 sélections dans le XV de France, ainsi que leur confrère écossais Gavin Hastings et l’explorateur Ben Saunders. Malheureusement, la team a abandonné en cours d’épreuve. Fidèles, quelques jours plus tôt, au Festival of British Eventing, rendez-vous hippique annuel sur leur domaine de Gatcombe Park auquel ils prenaient part avec leur fillette Mia, un an et demi, Zara Phillips et Mike Tindall n’hésitent jamais à relever un défi. Pour Zara, même s’il ne s’agit pas de sa discipline de prédilection, naviguer n’est pas un problème  : « On avait l’habitude de faire du bateau, étant enfants, et j’ai déjà fait la course Artemis, probablement trois ou quatre fois », soulignait en 2014 la fille du vice-amiral Timothy Laurence, qui a fait carrière dans la Marine britannique. Son mari Mike est encore un peu novice en la matière, mais a pour lui un esprit de compétition bien trempé.
PRINCE HENRIK ROYAUTÉ Premier jour d’école ! POUR SON ENTRÉE À L’ÉCOLE PRIMAIRE, LES PARENTS DU PETIT PRINCE HENRIK AVAIENT VU LES CHOSES EN GRAND. POUR PREUVE, LE PRINCE JOACHIM ET LA PRINCESSE MARIE AVAIENT CONVIÉ LA PRESSE POUR IMMORTALISER CE MOMENT SI IMPORTANT DANS LA VIE D’UN BAMBIN. De la maternelle à l’école des grands, il n’y a qu’un pas ! Et ce n’est pas le prince Henrik qui nous dira le contraire. Pour l’occasion, ses parents, le prince Joachim et la princesse Marie, avaient donné rendez-vous aux médias pour assister au départ du petit garçon à l’occasion de sa pré-rentrée des classes dans la cour des grands. À 8h30, le prince Joachim, la princesse Marie, le prince Henrik, qui a eu 6 ans au mois de mai, mais aussi sa petite sœur la princesse Athena (3 ans) et le chien de la maison, le bichon frisé Apple, sont apparus sur le perron de leur nouvelle propriété à Klampenborg, dans la municipalité de Gentofte (banlieue nord de Copenhague), maison cossue dans laquelle ils ont emménagé à l’automne dernier après avoir dû se résoudre à quitter le palais de Schackenborg. Devant leur hôtel particulier, belle bâtisse de 1919 rénovée qu’ils ont acquise pour 4,7 millions d’euros environ, Joachim et Marie se sont attardés quelques instants avec leurs bambins, qui avaient commencé à observer les photographes de derrière les fenêtres, avant de monter en voiture. Henrik, vêtu d’un pantalon bleu et d’un polo rouge, entrait une demi-heure plus tard en classe 0 à l’Institut Sankt Joseph à Copenhague, école privée catholique dans le quartier d’Østerbro. Bien qu’il n’ait pas encore de cahiers et de manuels scolaires à transporter, le garçonnet au doux visage avait tenu à prendre son magnifique cartable Ferrari, dans lequel se trouvaient juste sa trousse et son repas  : avec un papa pilote de course automobile à ses heures, le petit prince a visiblement été contaminé par le virus des bolides ! Mais avant de peut-être suivre la trajectoire de Joachim et de mettre le pied au plancher sur les circuits, Henrik va devoir bien travailler. « J’aime bien faire des additions », a confié à la presse le garçonnet, qui sait aussi déjà écrire son nom, rapporte le quotidien « BT ». La relève de Joachim, qui est diplômé en économie agraire, et Marie, qui a suivi un cursus en économie aux États-Unis et en Suisse, serait-elle déjà assurée ? Royauté 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :