Royauté n°36 oct/nov 2015
Royauté n°36 oct/nov 2015
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°36 de oct/nov 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 41,2 Mo

  • Dans ce numéro : Rania de Jordanie, l'amour d'une fille.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 Royauté ROYAUTÉ METTE-MARIT ET VICTORIA Tandem de choc ! TRÈS AMIES À LA VILLE COMME À LA SCÈNE, LES PRINCESSES METTE-MARIT DE NORVÈGE ET VICTORIA DE SUÈDE ONT REFORMÉ LE TEMPS D’UNE BALADE LEUR DUO DE CHOC. ENSEMBLE POUR UNE MARCHE VISANT À SENSIBILISER L’OPINION SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES, LES DEUX PRINCESSES N’ONT PAS CACHÉ LEUR JOIE DE SE RETROUVER. C’est avec un plaisir non dissimulé que l’héritière du trône suédois retrouvait fin août sa voisine norvégienne pour une promenade très nature. La princesse Victoria partait en effet en balade (en pèlerinage, plus précisément), non pas avec Daniel, mais avec sa grande amie la princesse Mette-Marit, épouse du prince héritier Haakon de Norvège, avec lequel elle célébrait mardi 25 août 2015 leur 14 années de mariage. Les deux femmes avaient rendez-vous du côté de la commune norvégienne de Halden, à la frontière que partagent leurs deux pays. Après une très chaleureuse étreinte qui en disait bien assez sur le degré d’amitié qu’elles se portent mutuellement, les deux princesses, habillées détente et en baskets, ont cheminé ensemble pendant près d’une heure de Halden à Strømstad, en Suède, dans le cadre du « Pèlerinage du Climat »  : entamé le 7 juin à Svalbard, archipel norvégien aux confins de l’Arctique, ce périple a pour destination finale Paris et le sommet COP21, la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques que la capitale française accueillera du 30 novembre au 11 décembre prochains. La participation des deux représentantes glamour des familles royales de Norvège et de Suède, qui avaient déjà fait équipe au mois de juin lors d’un forum sur le développement durable à Stockholm, avait évidemment pour but de contribuer à la sensibilisation de l’opinion sur les enjeux cruciaux de ce rendez-vous environnemental, et la princesse Mette-Marit a symboliquement remis à son homologue suédoise une bouteille contenant de l’eau puisée par ses soins (sans perdre l’équilibre !) au pied de la cascade frontalière Älgafallet (en suédois)/Elgafossen (en norvégien). Après ce passage de témoin et une fois arrivées à Strømstad, Victoria et son amie ont troqué leur tenue de randonneuses contre des robes légères pour assister à une messe en l’église de la ville, célébrée par Per Eckerdal et Karl-Mogens Skovborg Larsen. Une cérémonie au cours de laquelle l’héritière suédoise a arrosé un pommier avec l’eau précédemment recueillie par Mette-Marit.
MARIE DE DANEMARK ROYAUTÉ La gastronomie à l’honneur APPARITION APRÈS APPARITION, LA PRINCESSE MARIE SÉDUIT DE PLUS EN PLUS PAR SES LOOKS CHICS ET ÉLÉGANTS. C’EST DONC TRÈS EN BEAUTÉ QUE CETTE FRANÇAISE D’ORIGINE PARTICIPAIT À UN DÉJEUNER TRÈS GOURMAND DANS LA CAPITALE DANOISE. Depuis que la princesse a quitté, avec sa petite famille, le château de Schackenborg pour emménager dans une résidence cossue de Klampenborg, dans la banlieue nord de Copenhague, cette dernière est de plus en plus présente sur le devant de la scène. Alors que le prince Joachim présidait dans la soirée un dîner en l’honneur du Copenhagen Goodwill Ambassador Corps, un organisme destiné à promouvoir l’attractivité du Danemark dont il est le parrain, son épouse Marie l’avait de son côté devancé au rayon gastronomie. La princesse savourait en effet par une météo encore estivale un délicieux déjeuner au bord de l’eau, servi à ciel ouvert au restaurant Toldbolden, entre la citadelle (Kastellet) et la rade, en guise d’inauguration du festival Copenhagen Cooking qui mettait en avant le développement durable local et la convivialité. Française d’origine et adoptée par un pays dont la gastronomie est également une tradition et un talent de premier plan, Marie de Danemark a prononcé quelques mots avant de s’attabler en compagnie notamment du maire de la ville, Frank Jensen  : « Chaque année, Copenhague et le Danemark reçoivent de nouvelles étoiles au Guide Michelin, et de nouveaux concepts et de nouveaux chefs prometteurs émergent. La culture gastronomique scandinave et danoise a changé rapidement », a-telle notamment souligné, au cœur de la ville qui abrite notamment le Noma, quatre fois élu meilleur restaurant au monde ces dernières années (2010, 2011, 2012, 2014) et le Geranium du chef Rasmus Kofoed (deux étoiles au Michelin, triple médaillé au Bocuse d’or). Trêve de délices, la princesse Marie aura également brillé par son style, arborant un ravissant chignon laissant deviner que sa chevelure avait nettement repoussé depuis le coup de ciseaux drastique du mois de mai. On a d’ailleurs pu le vérifier deux jours plus tard alors qu’elle assistait à la cérémonie de l’inscription d’un nouveau site danois (le septième) au patrimoine mondial de l’Unesco  : la réserve de chasse de Dyrehave et Gribkov, en Zélande du Nord, à une trentaine de kilomètres au nord de Copenhague. Royauté 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :