Royauté n°36 oct/nov 2015
Royauté n°36 oct/nov 2015
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°36 de oct/nov 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 41,2 Mo

  • Dans ce numéro : Rania de Jordanie, l'amour d'une fille.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 Royauté ROYAUTÉ RANIA DE JORDANIE Très fière de sa fille, Iman LA REINE DE JORDANIE A UNE REMPLAÇANTE TOUTE TROUVÉE EN LA PERSONNE DE SA FILLE AÎNÉE, IMAN. COPIE GLAMOUR DE SA SUPERBE MAMAN, LA JEUNE FEMME APPARAÎT DE PLUS EN PLUS SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE MAIS TOUJOURS EN COMPAGNIE DE LA REINE RANIA. DANS PEU DE TEMPS, IMAN VOLERA DE SES PROPRES AILES. Voix écoutée dans la communauté internationale sur les questions d’éducation, de paix, de droits et de développement, l’épouse d’Abdullah II a désormais un renfort précieux  : celui de sa fille Iman, belle comme elle. Étudiante aux États-Unis (à la prestigieuse Université de Georgetown, Washington, comme son grand frère Hussein) après avoir obtenu en juin 2014 l’équivalent du baccalauréat à l’International Academy d’Amman que soutient sa mère, Iman, dans le sillage de cette dernière, devient incontournable. Non plus seulement dans la vie officielle du royaume hachémite, mais aussi dans les débats à l’échelle internationale pour un monde meilleur. Miaoût, la jeune femme marchait ainsi au côté de sa maman sur Rainbow Street, une rue du quartier Jabal à Amman, dans le cadre d’une opération menée par l’association Out and About, qui prône des valeurs de citoyenneté et assure la promotion de la Jordanie au travers de principes clés (amour, paix, tolérance, pardon et générosité). Elles avaient visité notamment le Rainbow Theatre, le Turtle Green Tea Bar, le restaurant Al Quds... « Tant et tant de trésors cachés à Amman, il suffit de descendre Rainbow Street pour faire de merveilleuses découvertes, des anciennes et des nouvelles ! », s’est exclamée la reine Rania sur Instagram au lendemain de cette marche, partageant une photo de groupe les représentant, Iman et elle, bien entourées. Une première photo souvenir vite suivie d’une autre, les montrant dans un café du quartier, attentives à l’unisson aux propos d’un interlocuteur invisible. Fin août, la princesse Iman partageait à nouveau la vedette avec sa mère la reine Rania, en France cette fois. Plusieurs mois après être venue à Paris marcher avec son époux le roi Abdullah II contre le terrorisme, suite à l’attaque du siège de « Charlie Hebdo », la belle Première dame de Jordanie était attendue sur le campus de HEC à Jouy-en-Josas (Yvelines), pour la cérémonie d’ouverture de l’université d’été du MEDEF. Et pour cause  : le thème du rendez-vous était cette année « Formidable jeunesse ! ». Formidable, c’est aussi l’effet produit par le duo glamour venu de Jordanie, Iman impressionnant par son élégance et sa prestance, superbe dans une robe blanche ceinturée d’un motif rouge vif, auprès de sa mère qui optait pour le charme sobre d’une robe au ton ivoire. Au premier rang des quelque 2 000 spectateurs, la jeune femme n’a rien manqué des paroles vibrantes et inspirantes prononcées par sa mère, qui a entamé son discours en français et l’a poursuivi en anglais. Pendant ses onze minutes d’intervention, l’épouse du souverain hachémite a renouvelé ses appels à une « fraternité globale » et exhorté « les musulmans modérés » à s’engager plus pour remporter « le combat idéologique » face à l’EI. « Nous nous trouvons face à un moment de grand danger. Daesh, ou le soi-disant État Islamique comme il se nomme, continue d’étendre son idéologie diabolique. Nous ne l’aidons pas activement, mais nous ne faisons pas activement en sorte de le stopper », a-t-elle notamment souligné, évoquant par ailleurs la création de dizaine de millions d’emplois au Moyen- Orient dans les prochaines années afin d’éviter que des jeunes désœuvrés soient tentés de garnir les rangs de l’ennemi. Un discours qui lui a valu une standing ovation nourrie avant de s’installer dans le public auprès de sa fille pour écouter les autres intervenants. Au terme de leur participation au congrès estival du MEDEF, Rania et Iman ne sont pas directement rentrées en Jordanie  : elle se sont d’abord permis un petit détour culturel par la Fondation Louis Vuitton, au Bois de Boulogne. L’occasion pour la mère et la fille de prendre une nouvelle fois la pose pour les photographes.
ROYAUTÉ Royauté 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :