Royauté n°36 oct/nov 2015
Royauté n°36 oct/nov 2015
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°36 de oct/nov 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 41,2 Mo

  • Dans ce numéro : Rania de Jordanie, l'amour d'une fille.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Royauté ROYAUTÉ MATHILDE ET PHILIPPE DE BELGIQUE Leurs enfants sur le chemin des écoliers COMME DE NOMBREUX ENFANTS DANS LE MONDE, ÉLISABETH, GABRIEL, EMMANUEL ET ÉLÉONORE, LES QUATRE ENFANTS DU COUPLE ROYAL, REPRENAIENT L’ÉCOLE DÉBUT SEPTEMBRE. ET COMME À LEUR HABITUDE, MATHILDE ET PHILIPPE DE BELGIQUE ONT ACCOMPAGNÉ LEUR PROGÉNITURE POUR CE JOUR SI PARTICULIER.
ROYAUTÉ Toutes les bonnes choses ont une fin et début septembre, l’heure était à la reprise pour les quatre enfants du couple royal belge. En bons parents, Mathilde et Philippe de Belgique ont accompagné leur progéniture sur le chemin de l’école. D’année en année, la princesse héritière Élisabeth, le prince Gabriel, le prince Emmanuel et la princesse Éléonore grandissent à vue d’œil, mais tous sont encore à l’âge où la présence et le soutien de papa et/ou maman sont appréciés quand vient l’heure de retourner en classe. Début septembre, le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique reprenaient donc avec plaisir leur rôle d’accompagnants pour le premier jour d’école de leurs quatre enfants – madame s’occupant cette année d’Emmanuel, scolarisé dans un établissement spécialisé. Les rôles étaient en effet inversés par rapport aux précédentes rentrées  : tandis que le roi Philippe, fier comme tout devant la presse, arrivait au collège néerlandophone Sint-Jan-Berchmans, situé dans le quartier des Marolles à Bruxelles, avec Élisabeth, Gabriel et Éléonore, la reine Mathilde accompagnait discrètement le prince Emmanuel, 10 ans, à l’institut Eureka, au domaine de Kessel-Lo à Louvain. En pantalon rouge (comme l’an passé) et pull beige, Emmanuel vivait sa quatrième rentrée (il est inscrit depuis septembre 2012) dans cette école qui enseigne à des enfants de 7 à 14 ans « souffrant de difficultés d’apprentissage et de problèmes structurels, tels que la dyslexie (trouble de la lecture), la dyscalculie (trouble du calcul) ou la dyspraxie (troubles de la coordination motrice) ». Le jeune prince, dont la presse belge avait découvert les visites chez un psychothérapeute, est arrivé à pied avec sa maman, tirant son cartable à roulettes, et semble avoir eu un peu de mal à la laisser pour retrouver ses camarades. La reine Mathilde est ensuite repartie à pied, sous le regard placide de quelques riverains. Le palais n’a jamais communiqué, conformément à sa politique sur la vie privée des membres de la famille royale, sur la scolarité du prince Emmanuel et l’éventualité qu’il rejoigne le cursus classique qu’empruntent son frère et ses sœurs. Pendant ce temps-là, à Bruxelles, le roi Philippe, l’aînée de la fratrie et héritière du trône la princesse Élisabeth (14 ans) et le prince Gabriel (12 ans) faisaient une première étape du côté de la section primaire de l’école Sint-Jan-Berchmans, pour la rentrée de la benjamine, la princesse Éléonore (7 ans), en 2e année. Toute pimpante avec son jean rose fluo et son cartable fuchsia, la demoiselle a salué les autorités de l’établissement qui attendaient cette élève un peu particulière, avant d’entrer dans la cour, non sans une dernière caresse d’affection et d’encouragement de son papa. Celui-ci a ensuite poursuivi son chemin avec ses deux grands vers la section secondaire du même collège  : Élisabeth y entre en 3e secondaire, tandis que Gabriel, qui en a fini avec le cycle primaire, débarque en 1ère secondaire. C’est parti pour une année scolaire de plus ! Royauté 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :