Revue de la gendarmerie nationale n°250 sep/oct/nov 2014
Revue de la gendarmerie nationale n°250 sep/oct/nov 2014
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°250 de sep/oct/nov 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 152

  • Taille du fichier PDF : 28,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur les perspectives judiciaires... les fichiers d'investigation criminelle en danger ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
EUROPE AuTRICHE  : SImPLIFICATIon DE LA CARTE DES unITéS. dès 2010 qu’à population comparable, munich disposait seulement de 25 postes de police contre 96 à vienne. D’après la Cour, en fusionnant des postes il serait possible de mobiliser 267 policiers viennois supplémentaires sur le terrain. À vienne, seuls 40% des policiers ont une activité directement opérationnelle, contre 69% à munich, pour un taux d’élucidation des infractions de 30% contre 58% dans la capitale bavaroise. Le maire de vienne a finalement obtenu de la ministre qu’un « concept de sécurité » soit élaboré pour prendre en compte les spécificités de sa provincecapitale. Au final 1000 policiers supplémentaires seront recrutés d’ici 2015, notamment des spécialistes de cybercriminalité. Les effectifs en alerterenfort viennent de passer de 110 à 150. Si 22 postes de polices seront bien fermés, 6 nouvelles implantations seront créées. Le délai moyen d’intervention en réponse à 80% des appels, grâce à des patrouilles plus fréquentes, doit être ramené à 3 minutes 30. Au cours des 12 prochains mois, 10 500 heures de présence policière supplémentaire sur le terrain devraient être théoriquement générées. Conduite du changement visant à l'adhésion de la population et des personnels. Pour susciter l’adhésion de la population et de ses fonctionnaires, la ministre a développé un argumentaire mettant en 18 Revue de la Gendarmerie Nationale 2 e trimestre 2014 exergue une meilleure qualité du service rendu à la population et des possibilités accrues d’épanouissement professionnel. L’argument d’économie budgétaire a été sciemment écarté, en soulignant qu’aucun objectif autre que la qualité du service public n’entrait en ligne de compte. À destination de la population, la ministre explique ainsi que « de nos jours, à l’époque du téléphone portable, il est essentiel que la police soit rapidement auprès des gens, là où on attend son aide, et non que les gens soient rapidement au poste de police ». En effet, 98% des interventions de police font suite à un appel sur le numéro d’urgence, le plus souvent à partir d’un téléphone portable. À l’heure où 90% des Autrichiens possèdent au moins un téléphone portable, le constat établi est que les gens appellent de moins en moins le numéro du poste de police le plus proche, mais davantage le numéro d’urgence. Prenant en compte le fait que 80% des Autrichiens estiment que le délai d’intervention suite à un appel est ce qui importe le plus à leurs yeux pour se sentir en sécurité, la ministre explique que le temps est venu de modifier les infrastructures pour pouvoir être plus efficace en augmentant la présence policière. En direction de ses fonctionnaires, elle prend soin de souligner qu’aucun emploi ne sera détruit et que l’intérêt du métier y gagnera. En effet, moins de policiers
seront accaparés par des tâches administratives du fait de la diminution du nombre de petites structures. Parallèlement, les grandes unités favoriseront les possibilités de se former en tant que spécialistes par rapport aux petites unités ne faisant appel qu’à des généralistes. 300 places supplémentaires de formation sont d’ores et déjà budgétées pour 2015. Pour ceux qui se retrouveraient à des postes moins élevés que ceux occupés précédemment, leur salaire sera maintenu au niveau de leur ancien salaire pendant trois ans. De plus, toutes les mutations se feront dans le cadre de l’arrondissement de l’unité dissoute. Enfin, concernant l’évaluation des fonctionnaires de police, pour mettre fin à des disparités de productivité observables depuis la fusion des corps de 2005, un nouveau concept de primes au mérite sera mis en place, baptisé « les performances doivent en valoir la peine ». La réforme semble entrer dans une phase d'application sans difficultés majeures. En effet, les rares réactions critiques émanent, sans surprise, du parti populiste selon lesquels cette réforme répondrait à une mauvaise évaluation  : « il n’y a pas trop de postes de police, mais pas assez de policiers, pas assez formés ni assez payés ». un syndicat policier s’est quant à lui déclaré « insatisfait » de la réforme. En effet, il y aura une diminution du nombre AuTRICHE  : SImPLIFICATIon DE LA CARTE DES unITéS. de personnel encadrant et donc moins de possibilité d’avancement de carrière pour les policiers. Il n’a cependant fait aucune critique audible relative au bien-fondé de la réforme. Un laboratoire européen instructif. À ce jour, le ministère autrichien de l’Intérieur constitue le meilleur exemple en Europe d’une fusion réussie des services de police, de gendarmerie et de douanes. Dix ans après cette réforme structurelle majeure, la police fédérale est une institution qui recueille plus de 80% d’opinions favorables et seuls 2% des Autrichiens souhaitent que la sécurité fasse l’objet d’économies budgétaires. Avec cette dernière réforme, la ministre s’est engagée à présent dans une restructuration très forte du réseau territorial des implantations. Avec 122 postes dissous sur 811, le taux de restructuration est de l’ordre de 15%. La ministre rencontrera sans doute de nombreuses difficultés, mais si des résultats sont produits à moyen terme, sa réforme sera une référence intéressante pour moderniser des schémas territoriaux européens qui pour la plupart sont issus du XX e voire du XIX e siècle. 2 e trimestre 2014 Revue de la Gendarmerie Nationale i EUROPE 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 1Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 2-3Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 4-5Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 6-7Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 8-9Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 10-11Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 12-13Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 14-15Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 16-17Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 18-19Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 20-21Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 22-23Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 24-25Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 26-27Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 28-29Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 30-31Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 32-33Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 34-35Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 36-37Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 38-39Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 40-41Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 42-43Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 44-45Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 46-47Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 48-49Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 50-51Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 52-53Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 54-55Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 56-57Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 58-59Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 60-61Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 62-63Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 64-65Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 66-67Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 68-69Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 70-71Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 72-73Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 74-75Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 76-77Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 78-79Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 80-81Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 82-83Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 84-85Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 86-87Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 88-89Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 90-91Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 92-93Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 94-95Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 96-97Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 98-99Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 100-101Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 102-103Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 104-105Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 106-107Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 108-109Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 110-111Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 112-113Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 114-115Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 116-117Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 118-119Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 120-121Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 122-123Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 124-125Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 126-127Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 128-129Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 130-131Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 132-133Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 134-135Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 136-137Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 138-139Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 140-141Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 142-143Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 144-145Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 146-147Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 148-149Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 150-151Revue de la gendarmerie nationale numéro 250 sep/oct/nov 2014 Page 152