Revue de la gendarmerie nationale n°249 mar à aoû 2014
Revue de la gendarmerie nationale n°249 mar à aoû 2014
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°249 de mar à aoû 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 138

  • Taille du fichier PDF : 26 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur les technologies nouvelles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
DOSSIER MoNNaIES VIRTUELLES  : L'ExIGENCE DU RéGaLIEN poUR CRéER La CoNFIaNCE ? 84 croisse au même rythme que l'offre de biens et services, ce que la conception d'une monnaie p2p exclut, en tout cas aujourd'hui. D'autre part, la notion même d'inflation n'a guère de sens pour des monnaies virtuelles. En effet, aucun prix n'est exprimé originellement en bitcoin ; ils le sont en monnaies souveraines et ensuite convertis. Les prix en bitcoin reflètent avant tout les fluctuations du taux de change. Cette monnaie présente même des motifs d'instabilité par construction, faute de garde-fous. En premier lieu l'absence de banque centrale pour mener des opérations de régulation du change. En effet, un tel organisme a la possibilité d'intervenir sur la marché des changes pour lisser les cours par des opérations d'achat ou de vente contre devises. Il existe bien une autorité centrale, la (16) Digital asset Transfert authority ; créée au cours de l'année 2013, elle n'a aucun pouvoir légal. DaTa (16), qui est un organisme définissant des règles de bonne conduite mais n'a en rien les prérogatives d'une banque centrale Un deuxième facteur d'instabilité vient de l'absence d'économie nationale attachée au bitcoin. S'il advient que le taux de change d'une monnaie souveraine se dégrade de façon excessive, le commerce extérieur du pays concerné s'en trouve favorisé par une amélioration apparente de sa compétitivité, ce qui tend à redresser sa valeur. Rien de tel avec le bitcoin  : une variation des cours n'a aucun effet compétitivité. Il est indifférent d'acheter un bien 1 bitcoin quand son Revue de la Gendarmerie Nationale 1er trimestre 2014 (17) Cette remarque vaut pour ceux qui acquièrent des bitcoins ; pour ceux qui en détiennent, les fluctuations du change ont un effet sur le pouvoir d'achat de leur portemonnaie. (18) Il est courant d'affirmer que les monnaies fiduciaire et scripturale n'ont pas de valeur intrinsèque ; c'est inexact dans la mesure où la monnaie souveraine représente de par la loi une créance sur l'économie dont elle émane, ce qui lui confère son pouvoir d'achat. change est à 500 $ ou 0,5 bitcoin quand le change est à 1000 $ (17). Enfin, le troisième facteur d'instabilité vient de l'absence de valeur intrinsèque du bitcoin. En effet, privé de son rôle de monnaie, combien vaudrait un bitcoin ? Il est régulièrement comparé à l'or, pour lequel il existe cependant un marché non monétaire et qui assure au métal précieux une valeur intrinsèque, garantissant celle de l'or monétaire. Rien de tel, pour le bitcoin. Sa valeur peut s'effondrer, aucun marché ne lui assure une demande non monétaire et donc un prix … autant dire que le bitcoin peut chuter dans de grandes profondeurs (18). Le dernier élément d'instabilité vient de sa parfaite substituabilité par des monnaies (19) Sauf peut être sur les sites du « darkweb ». souveraines (19)  : malgré sa rareté programmée, la demande de bitcoin sera extrêmement variable selon que les consommateurs souhaiteront l'utiliser pour leurs achats ou lui préféreront d’autres devises. Si le taux de change du bitcoin est passé de quelques euros aux alentours de 900 en début d'année 2013, cela s'explique certes par la montée en régime de son usage mais aussi par le caractère fortement spéculatif que lui confère son essence volatile. Le risque de change (20)
est considérable, avec des fluctuations parfois de 10% en quelques heures, de 20% en quelques jours … Des produits dérivés – options ou contrats de différence, avec de forts effets de levier – sont apparus, qui sont tout autant des instruments de couverture que de spéculation. Enfin, la détention des bitcoins apparaît très concentrée  : moins de 50 personnes possèdent 30% des bitcoins, moins de 1000 en conservent la moitié. L'étroitesse du marché peut faire craindre des manipulations de cours. évoquer des coûts de transactions faibles dans ces conditions est excessif. Certes, le système de paiement bitcoin se passe d'intermédiaire. C'est sans la prise en compte des risques, de change comme évoqué précédemment, d'erreurs – par le caractère irréversible des opérations – et de vol … on ne peut sous estimer l'ampleur du « cyberbrigandage ». Les cas de vol de porte-monnaie se multiplient en raison de la profitabilité du cybercrime. En 2011, la plateforme d'échanges MtGox annonce le vol de 1000 bitcoins. C'est à l'époque une somme limitée... a la même époque, un particulier découvre le piratage de son ordinateur et le vol de 25 000 bitcoins, soit à l'époque la bagatelle de 350 000 euro (mais 17 millions d'euros aux cours de janvier 2014). a l'automne 2013, le site Inputs.io subit un vol de 4 100 bitcoins – 1,2 millions de dollars – et la plateforme d'échange danoise est piratée pour un préjudice d'un million d'euros. Les hackers ont parfaitement compris que les coûts de ces cyber hold-up sont modestes pour des rentabilités fortes. Rappelons que l'une des raisons originelles des banques était la conservation des valeurs de la rapacité des criminels... Le prix Nobel d'économie paul Krugman évoquait à propos du bitcoin une régression (21) Le risque de change est le risque de perte due à une évolution défavorable du taux de change d'une devise détenue (ou d'un actif libellé en devise). monétaire (21). on peut certes en débattre mais sur ce point précis, c'est effectivement une marche en arrière. Deux qualités majeures avancées par les promoteurs du bitcoin en révèlent néanmoins toute l'ambivalence  : la discrétion et la convertibilité. Faire circuler l'argent de façon (presque) anonyme, pouvoir le transformer à tout instant en monnaie souveraine représente le nec plus ultra du système de paiement. Ce sont deux facilités extraordinaires que la criminalité organisée ne pouvait négliger. Des sites internet offrent des produits totalement illicites de toute nature  : numéros de cartes bancaires, stupéfiants, armes, pédopornographie... Ce sont les marchés noirs du « darkweb ». L'anonymat des monnaies virtuelles, doublé du recours à un réseau spécifique qui brouille les traces sur la toile, permet de réaliser des emplettes criminelles dans la plus grande discrétion. au début du mois d'octobre 2013, le FBI fermait Silk Road, site mettant en relation acheteurs et vendeurs, se rémunérant par commission, où les paiements ne 1er trimestre 2014 Revue de la Gendarmerie Nationale DOSSIER MoNNaIES VIRTUELLES  : L'ExIGENCE DU RéGaLIEN poUR CRéER La CoNFIaNCE ? 85 i



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 1Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 2-3Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 4-5Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 6-7Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 8-9Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 10-11Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 12-13Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 14-15Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 16-17Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 18-19Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 20-21Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 22-23Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 24-25Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 26-27Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 28-29Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 30-31Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 32-33Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 34-35Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 36-37Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 38-39Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 40-41Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 42-43Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 44-45Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 46-47Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 48-49Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 50-51Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 52-53Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 54-55Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 56-57Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 58-59Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 60-61Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 62-63Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 64-65Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 66-67Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 68-69Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 70-71Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 72-73Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 74-75Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 76-77Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 78-79Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 80-81Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 82-83Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 84-85Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 86-87Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 88-89Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 90-91Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 92-93Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 94-95Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 96-97Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 98-99Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 100-101Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 102-103Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 104-105Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 106-107Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 108-109Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 110-111Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 112-113Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 114-115Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 116-117Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 118-119Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 120-121Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 122-123Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 124-125Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 126-127Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 128-129Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 130-131Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 132-133Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 134-135Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 136-137Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 138