Revue de la gendarmerie nationale n°249 mar à aoû 2014
Revue de la gendarmerie nationale n°249 mar à aoû 2014
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°249 de mar à aoû 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 138

  • Taille du fichier PDF : 26 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur les technologies nouvelles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
SOcIéTé NoUVELLES TECHNoLoGIES ET aCTIoN DES FoRCES DE SéCURITé 26 doivent dans un esprit responsable mieux intégrer les impératifs de sécurité dans les produits, procédés ou systèmes qu’ils élaborent et ce, dès leur conception (4). accuser les nouvelles technologies d’être responsables de tous nos maux serait faire un mauvais procès à la science. Celle-ci ne saurait être tenue pour « complice » des formes modernes de l’insécurité ; c’est le mésusage des technologies par l’homme qui peut être contestable. En revanche, elles sont un allié désormais précieux des politiques de sécurité. un facteur de sécurité qui renforce l'appropriation territoriale Les technologies contribuent à la sécurité, notamment parce qu’elles permettent de prévenir ou de limiter les risques accidentels, qu’ils soient naturels on non. Elles offrent aussi des perspectives nouvelles dans la lutte contre la criminalité et la délinquance lorsqu’elles favorisent la prévention situationnelle. Les dispositifs qui empêchent la commission d’une infraction ou en réduisent les effets se multiplient. La vidéoprotection n’a pas encore atteint le stade final de son développement. Couplée au numérique, l’intelligence artificielle - c’est-à-dire la capacité donnée aux machines de détecter, de discriminer, d’interpréter à la place de Revue de la Gendarmerie Nationale 1er trimestre 2014 (5) aujourd’hui, les Centres de supervision urbains (CSU) sont limités dans leur action par la capacité humaine à traiter de très nombreuses images. (6) Machines capables de traiter 10 milliards de milliards d’opérations par seconde. (7) 16232 tués sur les routes de France en 1972, moins de 2000 en 2020, selon les objectifs du gouvernement. a cette date, sauf à les doter de dispositifs particuliers, les piétons seront les dernières victimes de la route. l’homme (5) - devrait accroître son efficacité au bénéfice de la sécurité des lieux publics, voire privés. Cette vidéoprotection de seconde génération ne sera qu’une composante de l’architecture de sécurité des « villes intelligentes » (smart cities) dotées de nombreux capteurs sans fil, reliés à des calculateurs exaflopiques (6). L’automobile du futur sera plus « intelligente » que… son conducteur. Dotée de systèmes de détection et d’asservissement, elle évitera les collisions, régulera la vitesse, identifiera les anomalies comportementales (sommeil, alcoolémie, etc.) du conducteur. Un cap décisif sera ainsi franchi dans le domaine de l’insécurité routière (7), laquelle cessera de mobiliser des effectifs de policiers et de gendarmes, très sollicités par ce contentieux de masse. Ils pourront être redéployés au profit d’autres missions (la sécurité numérique, par exemple). quant aux vols de véhicules, ils devraient diminuer, sauf si de nouvelles formes d’appropriation apparaissent. La domotique améliorera considérablement la sécurité de l’habitat, s’agissant en particulier de la prévention
des cambriolages, lesquels contribuent (8) La domotique peut aussi fortement au réduire fortement les accidents domestiques. sentiment d’insécurité (8). En se projetant dans un futur proche, l’Internet des objets devrait aussi avoir des incidences notables sur la sécurité des biens meubles. Les systèmes RFID donnent aujourd’hui un aperçu de ce qui pourrait être généralisé demain avec des réseaux de capteurs incorporés au sein des objets, voir des personnes (patches, nanotechnologies, etc.). Le passage du (9) aujourd’hui, le réseau Internet fonctionne avec un nombre d’adresses limité à 4,29 milliards. IpV6 offrira 340 milliards de milliards de milliards de milliards d’adresses Ip, soit près de 7x10 puissance 23 adresses Ip par m². Chaque grain de sable du désert pourrait être connecté.. protocole IpV4 à IpV6 (9) devrait autoriser l’entrée dans le cyberespace de la plupart des objets, notamment les plus sensibles. Selon des estimations, en 2020, 50 milliards d’objets seront connectés. ainsi pourra-t-on, par exemple, détecter les objets volés, les objets contrefaits, assurer une meilleure traçabilité des produits au profit de la sécurité alimentaire, etc. Les exemples qui précèdent montrent que les technologies vont profondément modifier les domaines traditionnels au sein desquels l’insécurité se manifeste encore aujourd’hui. Elles vont ainsi permettre aux acteurs de la sécurité de libérer des capacités qui pourront être consacrées aux formes émergentes d’atteintes aux personnes et aux biens (la cybercriminalité par NoUVELLES TECHNoLoGIES ET aCTIoN DES FoRCES DE SéCURITé i exemple). Il serait, en effet, utopique de parier sur la fin de l’insécurité. Comme cela a été dit précédemment, des transferts vont s’opérer vers des champs que l’on ignore parfois encore, l’imagination des délinquants étant sans limite. pour la contrer, les acteurs de la sécurité verront leur pratique professionnelle évoluer sous l’influence des technologies. Des pratiques professionnelles sous influence Les technologies ont déjà profondément transformé les pratiques professionnelles depuis une quarantaine d’année. Cette tendance devrait s’accentuer  : le policier et le gendarme du xxI e siècle mettront en œuvre de véritables « systèmes d’arme » qui changeront leur « profil professionnel ». au sein des forces de sécurité, le recours à la technologie trouve son origine dans le développement de la police technique et scientifique (10) parmi les pionniers, le Français Bertillon et le Britannique Galton. (pTS) à la fin du xIx e siècle (10). Mais l’apport est encore modeste et limité aux connaissances d’alors en physique et en chimie. La pTS se développe réellement à partir des années quatre-vingt, notamment grâce à l’aDN, à l’utilisation de lasers, à la spectrographie de masse, etc. Couplées à l’informatique, ces technologies contribuent à la résolution des affaires les plus sensibles. Les fichiers automatisés dits fichiers de police remplacent les 1er trimestre 2014 Revue de la Gendarmerie Nationale SOcIéTé 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 1Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 2-3Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 4-5Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 6-7Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 8-9Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 10-11Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 12-13Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 14-15Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 16-17Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 18-19Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 20-21Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 22-23Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 24-25Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 26-27Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 28-29Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 30-31Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 32-33Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 34-35Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 36-37Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 38-39Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 40-41Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 42-43Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 44-45Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 46-47Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 48-49Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 50-51Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 52-53Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 54-55Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 56-57Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 58-59Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 60-61Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 62-63Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 64-65Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 66-67Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 68-69Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 70-71Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 72-73Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 74-75Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 76-77Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 78-79Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 80-81Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 82-83Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 84-85Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 86-87Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 88-89Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 90-91Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 92-93Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 94-95Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 96-97Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 98-99Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 100-101Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 102-103Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 104-105Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 106-107Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 108-109Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 110-111Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 112-113Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 114-115Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 116-117Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 118-119Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 120-121Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 122-123Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 124-125Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 126-127Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 128-129Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 130-131Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 132-133Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 134-135Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 136-137Revue de la gendarmerie nationale numéro 249 mar à aoû 2014 Page 138