Revue de la gendarmerie nationale n°248 déc 13/jan-fév 2014
Revue de la gendarmerie nationale n°248 déc 13/jan-fév 2014
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°248 de déc 13/jan-fév 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 14,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur les défis du cyberespace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
dOssIER LA ConDuITE DES HoSTILITéS DAnS LE CyBErESPACE renoncer à lancer une attaque ou la limiter aux seules parties du système pour lesquelles il dispose d'informations suffisantes. À défaut, sa responsabilité peut être engagée. Elle est cependant limitée aux circonstances connues à l'époque. Ainsi, un chef qui a utilisé la meilleure technologie dont il disposait pour cartographier un réseau et exercer une surveillance continue en vue de l'attaque n'a pas violé la loi si, au cours de l'attaque, le malware se propage de façon inattendue à un réseau civil et engendre des maux superflus. Dans le cadre des règles d’engagement préalables aux cyberopérations et fixées par les états majors des armées, toutes les hypothèses doivent avoir été envisagées et des limites clairement posées quant à la légalité ou l’illégalité de certaines actions. En cas de doute ou de problème majeur pour évaluer les dommages collatéraux, il appartient à l’autorité politique de se prononcer sur l’opportunité de mener ou de continuer l'opération. Cette dernière à donc un rôle important à jouer dans la détermination des seuils de proportionnalité dans le cadre des cyberopérations. Poser des règles En conclusion, les cybers conflits entre les états sont régis par le droit des conflits armés et, dans la plupart des cas, la loi actuelle permet de traiter les 72 Revue de la Gendarmerie Nationale 4 e trimestre 2013 activités cybernétiques de manière relativement claire. mais il y a plusieurs domaines où les gouvernements et les opérateurs militaires doivent s'interroger sur la façon d'appliquer le droit à une cyberopération spécifique, pour respecter les principes de précaution et de proportionnalité. Comme la discussion sur ces questions est particulièrement stimulée par le manuel de Tallinnet que les actions de l'état dans le cyberespace augmentent inévitablement, la pratique des états fournira leur conception de l'application du droit des conflits armés. À ce titre, la France souhaiterait établir une stratégie de cyberdéfense et des normes plus conformes à ses valeurs que celles proposées par la vision anglosaxonne du manuel de Tallinn.
La cybersécurité des acteurs privés et publics, une arme efficace contre la cybercriminalité Anne SouvirA LLa BEFTI, Brigade d'Enquêtes sur les La Fraudes aux Technologies de l'Information, est un service de la Sousdirection des affaires économiques et financières de la direction de la police judiciaire de la préfecture de police. Créé par arrêté du préfet de police du 11 février 1994 sous le nom de SEFTI, il deviendra brigade par arrêté du préfet de police en 2000. Elle est un maillon opératif de la réponse judiciaire aux actes délictuels commis au sein du cyberespace. Au cœur d'une coopération entre acteurs privés et publics, il propose également une vaste palette d'expertises et de « conseil » aux professionnels de la justice, aux particuliers et aux entreprises. Anne SouvirA commissaire divisionnaire, chef de la bEFTI. confiance numérique et participation à la sécurité Parce que la cybercriminalité est un phénomène de masse en accroissement exponentiel dont les problématiques ne sont plus à l'échelle humaine, la première des solutions consiste aujourd'hui à être l'acteur de sa propre sécurité, que l'on soit particulier, entrepreneur ou encore organisation publique ou privée. Ainsi prendre les autoroutes enchevêtrées du net en toute sécurité bénéficie à tous leurs usagers, encore faut-il d'abord savoir respecter un code de bonnes pratiques pour assurer la sécurité de tous. Il faut, au surplus, cultiver ce jardin en s'éduquant aux risques que représente ce vecteur de l'information où prédominent, vitesse de la lumière, automatisation robotisée des processus et donc massification des cibles facilitant ainsi revendications activistes et appât du gain. 4 e trimestre 2013 Revue de la Gendarmerie Nationale dOssIER 73 i



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 1Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 2-3Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 4-5Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 6-7Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 8-9Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 10-11Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 12-13Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 14-15Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 16-17Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 18-19Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 20-21Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 22-23Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 24-25Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 26-27Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 28-29Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 30-31Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 32-33Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 34-35Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 36-37Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 38-39Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 40-41Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 42-43Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 44-45Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 46-47Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 48-49Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 50-51Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 52-53Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 54-55Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 56-57Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 58-59Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 60-61Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 62-63Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 64-65Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 66-67Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 68-69Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 70-71Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 72-73Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 74-75Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 76-77Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 78-79Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 80-81Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 82-83Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 84-85Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 86-87Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 88-89Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 90-91Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 92-93Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 94-95Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 96-97Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 98-99Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 100-101Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 102-103Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 104-105Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 106-107Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 108-109Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 110-111Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 112-113Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 114-115Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 116-117Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 118-119Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 120-121Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 122-123Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 124-125Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 126-127Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 128-129Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 130-131Revue de la gendarmerie nationale numéro 248 déc 13/jan-fév 2014 Page 132