Revue de la gendarmerie nationale n°246 jun/jui/aoû 2013
Revue de la gendarmerie nationale n°246 jun/jui/aoû 2013
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°246 de jun/jui/aoû 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur la gendarmerie et l'enseignement supérieur... un partenariat naturel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
dOSSiER LE SECourS En MonTAGnE, unE HAuTE éCoLE DE LA GESTIon DE CrISE 70 tiF• : (-[1(Hti% I (I III 2rmrtn 6 li•. UuNag CYeltn, pmd,i..,1. 6.ac. dr.rurh•cr 2.nr.rr. 2 lrllh•a [jueg-}Iya 3.ara the Iranylr.rt (2 mute,. i nain f'uq. erturc. Ik.ur% iv a•hruffrrrllra iu.I I:aaIa Le déroulement et le thème des exercices ne sont pas connus préalablement. (1) Cf. Chute en escalade, accident de parapente, noyade dans un torrent ou recherche de personnes de nuit, etc. des cas concrets. Des exercices variés (1) permettent aux stagiaires de conduire une action en équipe (en général de quatre ou cinq membres), sans connaître dans le détail les techniques de secours. Cela les oblige donc à s’adapter dans l’urgence et sans préparation. Le déroulement et le thème des exercices ne sont pas connus préalablement, les équipes sont constituées le matin et aucun chef n’est désigné. rapidement, les problématiques de leadership, d’organisation, de management d’équipe, de prise de décisions et de gestion du stress apparaissent comme des facteurs clefs du succès. Chacun doit s’adapter. À l’issue de chaque séquence, un débriefing Revue­de­la­Gendarmerie­Nationale 2 e trimestre 2013 croisé entre les élèves et les formateurs du CnISAG ouvre les perspectives et apporte les éléments structurants d’une bonne réponse opérationnelle. L’intérêt de ce séminaire est donc de croiser les expériences et de faire résonner des enseignements entre l’univers de l’entreprise et celui de la gendarmerie de haute montagne. Au fil de ces trois années de partenariat, quels en sont les principaux enseignements ? Quel retour d’expérience pourrions-nous en retirer pour la conduite de la crise ? détecter et comprendre la crise, prendre des mesures d’urgence La prise en compte d’une situation d’urgence suppose de comprendre la rupture et l’accélération du temps, de percevoir l’émergence des signaux précurseurs, les fameux «signaux faibles». Caroline Houal
Chaque organisation présente des fragilités qui pourront aggraver les conséquences d’un évènement ou parfois en être le facteur déclencheur. Il faut donc évaluer les enjeux, cartographier les risques encourus par l’organisation et définir les étapes de la sortie de crise. Cette démarche d’analyse doit mobiliser les responsables en charge des opérations, de la communication, des ressources humaines et de la logistique, sans négliger la dimension juridique. Elle a pour finalité de construire la réponse globale permettant de garantir la continuité de l’activité tout en assumant la gestion de la crise elle-même. Lors d’un évènement imprévisible à forte cinétique, l’organisation doit donc mobiliser ses ressources internes et s’appuyer sur sa culture de la crise, son expérience et son entraînement. Cette approche globale est difficile à mettre en œuvre ex abrupto sur des cas concrets de secours en montagne. C’est pourquoi les trois journées de stage sont construites pour progresser. Partant de situations simples qui nécessitent certes des techniques rudimentaires mais qui imposent une anticipation de la manœuvre et une coordination étroite entre les participants, comme de grimper dans un arbre en sécurité pour secourir un parapentiste blessé ou traverser un torrent de montagne à la nage pour aller secourir une victime de canyoning, les stagiaires sont confrontés progressivement à des situations de plus en plus complexes qui imposent une organisation spécifique pour gérer la crise  : par exemple la recherche d’un groupe d’enfants disparus en moyenne montagne qui va nécessiter la mise en place d’un poste de commandement et mobiliser de nombreux acteurs (le maire, le procureur, le préfet et divers services). Placer des futurs cadres d’entreprise dans ces situations constitue donc une excellente mise en perspective des fondamentaux de la gestion de crise. La prise en charge dans l’urgence et dans un milieu à risques d’un blessé qui souffre ne permet pas de tergiverser et exige des mesures d’urgence concrètes et efficientes. Mettre de l’ordre dans le désordre  : décider et agir Au cœur du sens étymologique du mot grec krisis apparaît la notion de choix, de décision et de jugement. La crise conduit donc à révéler l’expression d’une décision et, par déduction, l’émergence d’un chef. Le maître mot de ces trois journées est donc de pointer l’absolue nécessité de structurer le dispositif et de mettre de l’ordre dans le désordre. L’organisation doit certes être en éveil face à l’éventualité d’une crise, mais doit surtout être en capacité d’organiser le pilotage et la chaîne de commandement  : de basculer en mode crise. 2 e trimestre 2013 Revue­de­la­Gendarmerie­NationaledOSSiER LE SECourS En MonTAGnE, unE HAuTE éCoLE DE LA GESTIon DE CrISE 71 i



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 1Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 2-3Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 4-5Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 6-7Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 8-9Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 10-11Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 12-13Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 14-15Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 16-17Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 18-19Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 20-21Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 22-23Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 24-25Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 26-27Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 28-29Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 30-31Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 32-33Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 34-35Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 36-37Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 38-39Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 40-41Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 42-43Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 44-45Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 46-47Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 48-49Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 50-51Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 52-53Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 54-55Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 56-57Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 58-59Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 60-61Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 62-63Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 64-65Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 66-67Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 68-69Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 70-71Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 72-73Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 74-75Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 76-77Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 78-79Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 80-81Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 82-83Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 84-85Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 86-87Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 88-89Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 90-91Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 92-93Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 94-95Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 96-97Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 98-99Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 100-101Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 102-103Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 104-105Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 106-107Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 108-109Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 110-111Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 112-113Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 114-115Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 116-117Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 118-119Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 120-121Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 122-123Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 124-125Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 126-127Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 128-129Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 130-131Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 132