Revue de la gendarmerie nationale n°246 jun/jui/aoû 2013
Revue de la gendarmerie nationale n°246 jun/jui/aoû 2013
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°246 de jun/jui/aoû 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur la gendarmerie et l'enseignement supérieur... un partenariat naturel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 126 - 127  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
126 127
HiSTOiRE QuAnD LES HISTorIEnS rEnConTrEnT LES GEnDArMES… L’histoire de la gendarmerie s’inscrit dans celle de l’état et des interactions entre les pouvoirs centraux et périphériques, du sommet de la pyramide à la cellule de base de l’épithélium gendarmique, la brigade territoriale, là où peut s’observer, selon la formule de Jacques revel, « le procès de construction de l’État au ras du sol ». L’avènement progressif de la galaxie gendarmique suscite d’autres interrogations. Que révèle l’apparition des multiples unités spécialisées – dont la plupart sont négligées par la recherche historique – sur les réactions de l’arme aux mutations de la société depuis l’année 1791 ? Quels ont été les blocages, les adaptations, les anticipations, dans sa réglementation, ses structures, son budget, ses équipements, sa politique de recrutement et de formation ? La militarité spécifique d’une institution qualifiée de « partie intégrante de l’armée » par l’ordonnance de 1820, constitue un autre terrain d’étude, ainsi que ses oscillations, depuis plus de deux siècles, entre des processus de (7) Cf. J.-n. Luc, « Quand Clio rencontre les gendarmes », dans H. Heyriès (dir.), Histoire militaire, études de défense et politiques de sécurité des années 1960 à nos jours (économica, 2012). (8) Cf. J.-n. Luc (dir.), Figures de gendarmes, n°16 de Sociétés & Représentations, septembre 2003 126 Revue­de­la­Gendarmerie­Nationale 2 e trimestre 2013 «policiarisation» et de remilitarisation (7). À l’écart de la légende noire ou rose, les travaux universitaires ont encore renouvelé l’histoire des représentations des gendarmes (8). Exit l’archétype intemporel, baptisé ou non Pandore  : certaines époques créent leurs propres icônes gendarmiques, en combinant des traits traditionnels et nouveaux en fonction de leurs problèmes et de leurs peurs. Au-delà des images, les historiens s’intéressent, heureusement, aux hommes et aux femmes qui donnent corps à l’institution. L’apport de l’histoire sociale est ici essentiel  : comment interpréter les comportements des gendarmes, décoder leurs procèsverbaux, apprécier leurs relations avec leurs administrés et comprendre leurs doléances, feutrées ou bruyantes, s’ils restent des inconnus ou des personnages stéréotypés ? D’autres orientations, récentes, de la recherche s’avèrent fécondes  : l’analyse des interactions entre tous les acteurs de la sécurité, civils ou militaires, publics ou privés, et l’extension de l’enquête aux espaces européen, colonial et mondial. faire le tour du monde en deux jours avec des milliers de gendarmes « Où aller pour ne pas trouver des gendarmes ? », se lamente George Sand en 1839 ? Pas dans la quarantaine de pays pourvus, à un moment donné, d’une gendarmerie au cours des XIX e et XX e siècles ! Cet essaimage s’est particulièrement produit dans cinq contextes  : la révolution et l’Empire, la reconstruction de l’Europe postnapoléonienne, l’expansion coloniale de la
seconde moitié du XIX e siècle, la décolonisation des années 1950-1960 et les opérations de rétablissement ou de maintien de la paix depuis la fin du XX e siècle. Cette diffusion du « modèle gendarmique » restait mal connue. Pourquoi les organisateurs respectifs des gendarmeries iranienne et siamoise, à la fin du XIX e siècle, viennent-ils de deux pays, le Danemark et la Suède, où cette institution n’existe pas ? Pourquoi certaines gendarmeries ont-elles disparu ? Pourquoi cette force est-elle rare dans le monde anglo-saxon ? À l’heure de la mondialisation des cultures et des pratiques policières, peut-on parler d’une « internationale gendarmique », (9) Cf. La FIEP (pour France Italie Espagne et Portugal), est une association regroupant différentes forces de police à statut militaire ou gendarmeries de l’espace euro-méditerranéen. incarnée par la FIEP (9) (1994), la Force de gendarmerie européenne FGE (2006) et la récente Force de gendarmerie eurasiatique (TAKM) ? Le sujet méritait un colloque international, enfin co-organisé, les 13 et 14 juin 2013, à l’école militaire, par l’université Paris-Sorbonne et la SnHPG. La notion de « modèle gendarmique » n’est ici qu’un instrument exploratoire, car la recherche n’a pas pour vocation d’étalonner les gendarmeries du monde à l’aune d’une matrice unique. D’une part, car le prototype français a évolué. D’autre part, car plusieurs gendarmeries HiSTOiRE QuAnD LES HISTorIEnS rEnConTrEnT LES GEnDArMES… 2 e trimestre 2013 Revue­de­la­Gendarmerie­Nationale­ 127 européennes, notamment la Guardia civil, ont contribué à la diffusion internationale de l’institution. Enfin, car le renouvellement historiographique invite à relire le rayonnement des modèles policiers en s’intéressant aux bricolages, aux hybridations et aux effets-retours sur les organisations métropolitaines. Vingt-six gendarmeries ! La cohorte rassemblée au colloque de Paris arrivait de tous les coins du monde, du Japon au Brésil en passant par la russie, le Siam, l’Iran, la Suisse, le Maghreb et l’Afrique noire. Les destins de ces forces particulières ont révélé une autre histoire des systèmes policiers, d’autres voies de circulation internationales des acteurs et des pratiques de l’ordre public et d’autres interactions entre l’état – national, impérial, fédéral ou colonial – et la société. Si cette nouvelle étape de l’histoire académique des gendarmeries ne fait que commencer, elle a déjà confirmé l’intérêt d’élargir l’histoire des polices et celle du monde militaire au-delà des seules institutions civiles et des formations combattantes. i



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 1Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 2-3Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 4-5Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 6-7Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 8-9Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 10-11Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 12-13Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 14-15Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 16-17Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 18-19Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 20-21Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 22-23Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 24-25Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 26-27Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 28-29Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 30-31Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 32-33Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 34-35Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 36-37Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 38-39Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 40-41Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 42-43Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 44-45Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 46-47Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 48-49Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 50-51Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 52-53Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 54-55Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 56-57Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 58-59Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 60-61Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 62-63Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 64-65Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 66-67Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 68-69Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 70-71Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 72-73Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 74-75Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 76-77Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 78-79Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 80-81Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 82-83Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 84-85Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 86-87Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 88-89Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 90-91Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 92-93Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 94-95Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 96-97Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 98-99Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 100-101Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 102-103Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 104-105Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 106-107Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 108-109Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 110-111Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 112-113Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 114-115Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 116-117Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 118-119Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 120-121Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 122-123Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 124-125Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 126-127Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 128-129Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 130-131Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 132