Revue de la gendarmerie nationale n°246 jun/jui/aoû 2013
Revue de la gendarmerie nationale n°246 jun/jui/aoû 2013
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°246 de jun/jui/aoû 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur la gendarmerie et l'enseignement supérieur... un partenariat naturel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 124 - 125  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
124 125
HiSTOiRE QuAnD LES HISTorIEnS rEnConTrEnT LES GEnDArMES… professionnalisation, suivre les aléas de ses relations avec la population et les autres forces de l’ordre, expliquer l’articulation de la militarité et de la culture du service public dans une partie du système policier français. on appréhende mieux, aussi, la place du bicorne puis du képi du gendarme dans l’imaginaire national, de Pandore à une Femme d’honneur en passant par Nuit et Brouillard, les chansons de Brassens et les gendarmes de Saint-Tropez. de l’oubli à l’essor d’un chantier Avant l’année 2000, aucune université n’avait consacré un colloque à l’héritière de la maréchaussée. Il est vrai que le développement heureux de l’histoire des polices restait ici sans effets. D’une part, l’étude des seules forces civiles constituait déjà un vaste chantier. D’autre part, la confusion entre la mission (la «police») et la principale institution civile et urbaine de l’époque contemporaine (la «Police») conduisait à oublier ou à sousestimer, y compris dans les médias et les expositions, l’existence et l’action des « soldats de la loi ». Trop militaire pour les historiens du social, trop civil pour les historiens de l’armée  : le gendarme restait un «objet historique non identifié». Cette situation a changé, d’abord grâce aux initiatives du dynamique Service (1) Cf. Créé en 1995, puis absorbé, à partir de 2005, par le Service historique de la Défense (SHD). 124 Revue­de­la­Gendarmerie­Nationale 2 e trimestre 2013 historique de la gendarmerie nationale (SHGn)(1) et d’un professeur de l’université Paris-Sorbonne. En 2000, cet établissement a signé une convention avec la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGn) pour favoriser l’expansion des recherches académiques sur l’histoire de cette institution. Deux enseignements spécialisés et nouveaux dans le paysage universitaire historique ont été créés  : un cours de licence de 3 e année (Forces de l’ordre et politiques de sécurité en France depuis la Révolution) et un séminaire de recherche (rebaptisé depuis cinq ans  : Gendarmeries, polices et société, XIX e - XXI e siècles  : maintien de l’ordre, régulation sociale, sécurité intérieure et Défense), intégré dans la spécialité Armées, guerres et sécurité dans les sociétés, de l’Antiquité à nos jours (Paris- Sorbonne) et dans le master Sécurité et Défense (université Panthéon-Assas). Des impulsions régulières ont assuré la vitalité du nouveau chantier. Entre 2000 et la fin de l’année 2012, 142 maîtrises, diplômes d’études appliquées ou mastères et 14 thèses ont été soutenus au sein du séminaire de Paris-Sorbonne. neuf colloques et journées d’étude ont (2) Cf. Gendarmerie, État et société au XIX e siècle (Sorbonne-SHGn, 2002) ; La gendarmerie, force urbaine, XVIII e -XXIe. siècles (SnHPG-Sorbonne, 2007) ; Soldats de la loi. La gendarmerie au XX e siècle (Sorbonne-SHGn, 2010), etc. été organisés (2), parfois avec le concours du SHGn ou de la Société nationale Histoire et Patrimoine de la gendarmerie (SnHPG), fondée en 2005 par le général (2S) Georges Philippot
(ancien chef du SHGn), et dont la revue, Force Publique, diffuse certains résultats de la recherche. Les publications se sont, elles aussi, succédé, et là encore à la faveur d’un partenariat fécond avec le SHGn et la SnHPG  : un guide de recherche, sans équivalent pour aucune (3) Cf. J.-n. Luc (dir.), Histoire de la maréchaussée et de la gendarmerie. Guide de recherches, Maisons- Alfort, SHGn, 2005, en ligne sur le site du SHD (sources, bibliographie, chronologie, cartes et organigrammes, statistiques, dictionnaire de 315 notices). (4) Cf.é. Ebel,r. L’Héréec, J.-n. Luc, Bibliographie de l’histoire de la gendarmerie, Vincennes, SHD, 2011 (en ligne sur le site du SHD). (5) Cf. Par exemple  : B. Haberbusch, La gendarmerie en Algérie, 1939 à 1945 (SHGn, 2004) ; A. Lignereux, La France rébellionnaire, Les résistances à la gendarmerie, 1800-1859 (Pur, 2008) ; A. Houte, Le métier de gendarme national au XIX e siècle  : la construction d’une identité professionnelle (Pur, 2010) ; E. Jaulin, La gendarmerie dans la Guerre d’Algérie (Lavauzelle, 2009) ; L. Lopez, La guerre des polices n’a pas eu lieu  : gendarmes et policiers, coacteurs de la sécurité publique sous la Troisième République, 1870-1914 (PuPS, 2013). (6) D. Lorcy Damien, Sous le régime du sabre. La gendarmerie en Algérie, 1830-1870 (Pur, 2011) ; J. Campion, Les gendarmes belges, français et néerlandais à la sortie de la Deuxième Guerre mondiale (André Versailles, 2011) ; é. Chevet, Gendarmerie et maquis sous l’Occupation en France, (à paraître). autre institution française (3), une bibliographie (4), des numéros de revues, des articles et des ouvrages scientifiques, dont 19 ont été rédigés à partir des productions du séminaire de Paris- Sorbonne (5). D’autres jeunes chercheurs ont travaillé sur l’histoire de la gendarmerie dans les universités de Bordeaux IV, rennes II, Caen, Montpellier III, Dijon, Louvain, ainsi que dans les Instituts d’études politiques d’Aix-en-Provence, de Toulouse, de Grenoble et au Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP), pour ne citer que ces exemples (6). Il faut s’en réjouir. Si l’université Paris-Sorbonne, engagée depuis longtemps dans l’histoire de la défense et de la sécurité, était bien placée pour ouvrir le nouveau chantier, sa convention avec la DGGn ne s’accompagne d’aucune exclusivité. La gendarmerie et les armées appartiennent à la nation  : leur histoire ne doit pas être monopolisée, ni même pilotée, par un établissement universitaire particulier. Si les zones d’ombre restent immenses, on peut déjà applaudir la disparition des tabous. Les missions des gendarmes sont devenues des objets d’histoire légitimes, au même titre que les révoltes populaires ou les opérations militaires. Des chercheurs venus d’horizons disciplinaires variés ont ouvert des pistes fructueuses, à l’écart des voies stériles de l’hagiographie et du réquisitoire. de la brigade territoriale au système policier  : quelques pistes de recherche Que demandent les historiens aux gendarmes d’hier ou d’antan lorsqu’ils les rencontrent ? Leurs papiers ! C’est-à-dire leurs archives et même plus  : leurs manuels, leurs journaux, leurs photographies, leurs équipements, leurs souvenirs… Sans un vaste corpus de sources, et d’abord, pour de nombreux sujets, sans archives, la recherche académique piétine. Et pourtant, quel champ d’étude immense, comme le montre la simple sélection présentée ici. HiSTOiRE QuAnD LES HISTorIEnS rEnConTrEnT LES GEnDArMES… 2 e trimestre 2013 Revue­de­la­Gendarmerie­Nationale­ 125 i



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 1Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 2-3Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 4-5Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 6-7Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 8-9Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 10-11Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 12-13Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 14-15Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 16-17Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 18-19Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 20-21Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 22-23Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 24-25Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 26-27Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 28-29Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 30-31Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 32-33Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 34-35Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 36-37Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 38-39Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 40-41Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 42-43Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 44-45Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 46-47Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 48-49Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 50-51Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 52-53Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 54-55Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 56-57Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 58-59Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 60-61Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 62-63Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 64-65Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 66-67Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 68-69Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 70-71Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 72-73Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 74-75Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 76-77Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 78-79Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 80-81Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 82-83Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 84-85Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 86-87Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 88-89Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 90-91Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 92-93Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 94-95Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 96-97Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 98-99Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 100-101Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 102-103Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 104-105Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 106-107Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 108-109Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 110-111Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 112-113Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 114-115Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 116-117Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 118-119Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 120-121Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 122-123Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 124-125Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 126-127Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 128-129Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 130-131Revue de la gendarmerie nationale numéro 246 jun/jui/aoû 2013 Page 132