Revue de la gendarmerie nationale n°245 mar/avr/mai 2013
Revue de la gendarmerie nationale n°245 mar/avr/mai 2013

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
dossier LE CoMMAnDEMEnT DE LA GEnDArMErIE ouTrE-MEr, unE ForMATIon ATYPIQuE Au SEIn DE LA GEnDArMErIE nATIonALE 36 proximité des grandes routes du trafic maritime et leur forte attractivité économique. Mayotte entre dans la zone d’action étendue des pirates du canal du Mozambique et la densification des flux maritimes expose les Antilles aux convoitises des pirates vénézuéliens. une extension du phénomène à la Guyane est possible avec la reconversion de pêcheurs brésiliens et surinamais vers des activités criminelles. En matière de narco-trafic, la proximité des grands pays producteurs et le tracé des routes de la drogue exposent les Dom de la Caraïbe aux actions des cartels. L’essor d’une production interne de stupéfiants constitue une réalité qui doit être maîtrisée pour ne pas conduire certains de nos territoires à devenir exportateurs. L’immigration illégale constitue également une menace majeure dont les flux sont particulièrement difficiles à contrôler pour des raisons géographiques, culturelles ou économiques et du fait de résistances internes au développement des stratégies de lutte (motifs humanitaires notamment). Le phénomène est particulièrement important à Mayotte et en Guyane. Le risque d’un exode massif de populations vers les Dom–Com et de tensions intercommunautaires doit être pris en considération en cas de crise majeure touchant des pays frontaliers. Enfin, les catastrophes naturelles constituent toujours le risque principal, en raison de la fréquence des phénomènes observés et Revue de la Gendarmerie Nationale 1er trimestre 2013tre 2012 de l’ampleur des dégâts et perturbations qu’ils génèrent. Ainsi, les gendarmes affectés en outre-mer, sentinelles de l’état aux confins de la république, veillent quotidiennement à la sécurité des ultramarins et continueront encore longtemps à assurer la présence de l’état dans les lieux les plus excentrés. serGe CAiLLeT général de corps d’armée serge caillet, officier de gendarmerie, commandant la gendarmerie d’outremer. Ancien élève de l’école polytechnique, licencié en droit, breveté de l’enseignement supérieur de la gendarmerie, le général Caillet a successivement commandé un escadron de gendarmerie mobile à Satory, la compagnie de gendarmerie départementale d’Angers, puis l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, avant de prendre la tête du groupement de gendarmerie de Charente- Maritime, la sous-direction de la police judiciaire à la direction de la gendarmerie et la région de gendarmerie de Bretagne.
La gendarmerie maritime et les Outre-mer par isABeLLe GUiON De MÉriTeNs eT OLiVier eeCHOUT T Théâtres d’enjeux géostratégiques importante croissants, les espaces maritimes et les territoires d’outre-mer constituent aussi pour l’État, de par leur éloignement de la métropole et leur diversité, un défi au plan sécuritaire. La gendarmerie dans toutes ses composantes et notamment maritime, joue un rôle important. La mer constitue un triple enjeu croissant en termes économique (flux et ressources), politique (projection de puissance) et culturel (recherches scientifiques et quête onirique). Le rapport sénatorial (1) rapport d’information n°674 sur la maritimisation déposé le 17 juillet 2012. d’information sur la maritimisation (1) rappelle la place prépondérante qu’y occupent les outremer  : 97% du « territoire » maritime français, 84% de la biodiversité française. Formation spécialisée de la gendarmerie nationale placée pour emploi auprès du chef d’état-major de la Marine nationale, la gendarmerie maritime est une composante à travers ses unités outre-mer pour garantir la souveraineté de la France dans le deuxième plus grand espace maritime au monde. Seule force déployée en mer disposant d’un pouvoir de police générale, ses moyens et, plus encore, ses savoir-faire en font un acteur important en réponse aux problématiques, particulières à chaque territoire, d’ordre public et d’enjeux maritimes. Cependant, la faiblesse relative des moyens étatiques engagés au regard de l’immensité des espaces et des enjeux missionnels milite pour le renforcement de la coordination des acteurs et le développement de cette force polyvalente, adaptable et d’une grande souplesse d’emploi. Les outre-mer  : éloignement et diversité Première caractéristique partagée par les territoires ultramarins, leur éloignement de la métropole (vingt jours de mer pour 1er trimestre 2013 Revue de la Gendarmerie Nationale dossier 37 i



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 1Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 2-3Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 4-5Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 6-7Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 8-9Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 10-11Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 12-13Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 14-15Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 16-17Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 18-19Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 20-21Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 22-23Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 24-25Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 26-27Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 28-29Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 30-31Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 32-33Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 34-35Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 36-37Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 38-39Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 40-41Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 42-43Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 44-45Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 46-47Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 48-49Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 50-51Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 52-53Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 54-55Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 56-57Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 58-59Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 60-61Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 62-63Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 64-65Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 66-67Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 68-69Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 70-71Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 72-73Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 74-75Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 76-77Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 78-79Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 80-81Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 82-83Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 84-85Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 86-87Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 88-89Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 90-91Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 92-93Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 94-95Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 96-97Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 98-99Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 100-101Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 102-103Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 104-105Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 106-107Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 108-109Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 110-111Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 112-113Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 114-115Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 116-117Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 118-119Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 120-121Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 122-123Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 124-125Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 126-127Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 128-129Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 130-131Revue de la gendarmerie nationale numéro 245 mar/avr/mai 2013 Page 132