Revue de la gendarmerie nationale n°244 déc 12/jan-fév 2013
Revue de la gendarmerie nationale n°244 déc 12/jan-fév 2013
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°244 de déc 12/jan-fév 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur la cybersécurité... un enjeu de sécurité nationale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
dossier VErS unE APProCHE SYSTéMIQuE DE LA CYBErSéCurITé 40 une approche systémique est nécessaire De plus en plus d’acteurs économiques prennent conscience de l’importance de sécuriser leur activité et leurs informations. Certains, les banques par exemple, en sont convaincus de longue date et veillent à maintenir leurs défenses à bon niveau face à une menace dont la sophistication augmente chaque semaine. D’autres, qui s’étaient jusqu’à présent contentés de mesures de sécurité élémentaires (antivirus, firewall), améliorent leur vigilance quotidienne (hygiène informatique) et mettent en place des solutions élaborées de protection ou de défense. En effet, bien que les attaques touchent toutes sortes d’entreprises et d’administrations, et que la sécurité absolue soit illusoire, il est possible d’accroître considérablement le niveau de sa sécurité en menant une analyse de risques, en mettant en place et en conduisant un plan de renforcement de la sécurité et en gérant attentivement sa sécurité au quotidien. L’efficacité de ces actions se vérifie par des audits et des tests de pénétration assurés par des prestataires. La sécurité d’un système d’information repose avant tout sur de bonnes pratiques d’administration des systèmes, ce que l’on appelle « l’hygiène informatique ». En effet, il ne sert à rien de mettre en place des outils sophistiqués de détection et de prévention des agressions si les logiciels utilisés sur les postes de travail sont obsolètes en termes de Revue de la Gendarmerie Nationale 4 e trimestre 2012tre 2012 sécurité, ou si le mot de passe « administrateur » est connu de tous ! Dès lors que le système est correctement administré, une démarche de sécurisation construite peut se mettre en place, de préférence fondée sur une bonne évaluation de la maturité de l’entreprise et sur un plan de renforcement de la sécurité. Il s’agit tout d’abord d’évaluer le niveau de sécurité existant, sur un plan organisationnel, juridique, technique, par le moyen d’audits spécialisés. L’identification des informations, des applications et des infrastructures réellement sensibles sur le réseau de l’entreprise permet de mener une analyse de risques construite et, sur cette base, d’élaborer une ou des politiques de sécurité. Des projets de sécurisation peuvent alors être conduits, dans l’objectif de doter l’entreprise d’une architecture informatique robuste et d’outils de sécurisation adaptés. un service de détection des attaques en temps réel et d’administration de la sécurité peut être mis en place. Si l’entreprise ne dispose pas en interne de toutes les compétences nécessaires, tous ces travaux peuvent être menés avec l’aide d’un prestataire qualifié. À l’issue, et régulièrement par la suite, des audits et des tests de pénétration fournissent une évaluation de l’efficacité de la sécurité, évaluation qui, à son tour, conduit à améliorer continuellement la démarche. Celle-ci peut être structurée et rendue pérenne via une certification ISo 27001 de l’entreprise.
éviter un désastre pour l’entreprise visée un nombre croissant de sociétés entreprennent une démarche systématique de sécurité telle que résumée ci-dessus et affectent à cet objectif les priorités et les ressources nécessaires. Elles dépassent le stade des achats ou des prestations de sécurité ponctuelles, veillent à leur hygiène informatique et organisent de manière professionnelle la montée en puissance de leur sécurité. De plus en plus de sociétés prennent d’ailleurs conscience de la nécessité de se faire aider par un prestataire global de sécurité informatique, capable de les aider à analyser leur situation, de construire leur sécurité, de surveiller leurs réseaux et de s’assurer du maintien à jour permanent de la démarche. Selon le référentiel général de sécurité français, 80% des attaques informatiques peuvent être bloquées par une bonne hygiène informatique et des mesures de sécurité préventives. 19% des attaques sont détectées à l’aide de dispositifs proactifs de surveillance des réseaux et de détection des agressions. Ce sont ainsi 99% des attaques qui peuvent être parées, dans une approche systémique de la cybersécurité. Quant aux attaques restantes, les plus sophistiquées, s’il est impossible de s’en prémunir à coup sûr, l’entreprise peut considérablement limiter leur impact si elle s’est dotée d’une sécurité en profondeur et s’est bien préparée à gérer la crise. Ce qui, en 4 e trimestre 2012 Revue de la Gendarmerie Nationale dossier VErS unE APProCHE SYSTéMIQuE DE LA CYBErSéCurITé sogeti contribue à La sensibiLisation des dirigeants à La cybersécurité Depuis les années 2000, le groupe Capgemini a développé au sein de sa filiale Sogeti des compétences importantes en matière de cybersécurité et de soutien à la cyberdéfense, en appui des projets informatiques menés par le groupe au profit de plusieurs dizaines de grands clients publics et privés, parmi lesquels un très grand nombre d’organismes militaires. S’appuyant sur une importante expertise et une présence dans toute la France, Sogeti a développé le concept d’approche systémique de la cybersécurité et mis en place une offre complète de prestations destinée à répondre à l’ensemble des besoins en sécurité des entreprises et administrations, y compris en matière de systèmes informatiques de contrôle industriels et embarqués. Cette approche systémique s’étend à l’assurance en partenariat avec un grand courtier spécialisé dans les grands risques industriels, Marsh, qui permet d’offrir aux entreprises une approche complète par les risques  : audit, prévention, protection et assurance. Le ministère de la Défense a souscrit à la pertinence de cette stratégie en confiant à Capgemini et Sogeti, via un grand marché exclusif d’unité d’œuvre, les prestations de sécurité des systèmes d’information menées au profit des organismes qui le composent. Au vu de l’accroissement exponentiel de la menace, Sogeti s’efforce de mettre son expertise au service de la sensibilisation des dirigeants français. L’entreprise a ainsi fondé le Club de la cybersécurité qui vise à promouvoir la sécurité informatique dans les organes dirigeants des entreprises et des administrations et permet d’entretenir à haut niveau, y compris avec les services officiels, des échanges d’informations sur la cybermenace et sur l’état de l’art en matière de protection et de défense. Les réunions du Club sont l’occasion pour des dirigeants d’entreprises et de services publics, non spécialistes de la cybersécurité mais directement concernés par les risques associés, de partager leurs points de vue et leurs expériences. Toujours dans un objectif de développement et de partage des connaissances dans ce domaine, Sogeti soutient la chaire de cyberdéfense et cybersécurité créée au sein des écoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan. Sogeti inscrit ces actions dans le cadre de la stratégie nationale de cybersécurité de la France, en liaison avec les services officiels, pour qui elle constitue un relais et un partenaire de confiance au sein du secteur privé. 41 i



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 1Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 2-3Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 4-5Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 6-7Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 8-9Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 10-11Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 12-13Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 14-15Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 16-17Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 18-19Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 20-21Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 22-23Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 24-25Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 26-27Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 28-29Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 30-31Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 32-33Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 34-35Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 36-37Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 38-39Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 40-41Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 42-43Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 44-45Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 46-47Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 48-49Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 50-51Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 52-53Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 54-55Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 56-57Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 58-59Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 60-61Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 62-63Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 64-65Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 66-67Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 68-69Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 70-71Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 72-73Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 74-75Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 76-77Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 78-79Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 80-81Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 82-83Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 84-85Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 86-87Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 88-89Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 90-91Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 92-93Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 94-95Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 96-97Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 98-99Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 100-101Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 102-103Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 104-105Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 106-107Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 108-109Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 110-111Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 112-113Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 114-115Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 116-117Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 118-119Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 120-121Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 122-123Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 124-125Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 126-127Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 128-129Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 130-131Revue de la gendarmerie nationale numéro 244 déc 12/jan-fév 2013 Page 132