Revue de la gendarmerie nationale n°241 déc 11 à mai 2012
Revue de la gendarmerie nationale n°241 déc 11 à mai 2012

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
dossier LA PréVEnTIon TECHnIQuE DE LA mALVEILLAnCE 70 travaillent dans les différents bâtiments communaux. J’étudie tous les espaces, des accès extérieurs à la structure intérieure du bâtiment. Dernièrement, j’ai réalisé un diagnostic dans un port de plaisance qui était principalement touché par des vols d’accastillage. Les usagers particulièrement agacés demandaient la mise en place de caméras. Après une visite du site de jour et de nuit, je n’ai préconisé aucune caméra et ce, pour diverses raisons. En front de mer par exemple, l’installation de caméras nécessiterait la mise en place de caissons thermostatiques équipées d’essuie-glace sur les capteurs. Plus que la technique, j’ai préféré privilégier l’humain avec un service de sécurité doté de jumelles à intensification de lumière et habilité à conduire un bateau. Les autres préconisations étaient de placer des clôtures au niveau de chaque ponton et de contrôler les accès pour limiter les repérages. Après avoir testé avec succès le marquage chimique sur la coque d’un navire, sa résistance aux conditions climatiques et à la salinité de la mer, il a été décidé d’en appliquer sur l’ensemble des bateaux. Le plus souvent, j’apporte des recommandations de bons sens – placer ou renforcer les clôtures, faire un effort sur l’éclairage – en essayant de minimiser le coût et d’optimiser les aménagements pour les communes. Revue de la Gendarmerie Nationale 4 e trimestre 2011tre 2012 avez-vous identifié des préconisations que vous formulez de manière récurrente ? Dans tous les dossiers, nous avons en effet des thèmes qui reviennent, des axes d’effort sur lesquels nous attirons régulièrement l’attention des intéressés, comme l’éclairage ou la végétation. L’obscurité est l’allié des délinquants. Si un éclairage ne peut être installé en permanence pour des questions d’économie d’énergie, on peut proposer l’installation de projecteurs déclenchés par un détecteur de présence ou de mouvement par exemple. Bien entendu, les projecteurs comme les capteurs doivent être hors de portée des criminels qui ne manqueront pas, dans le cas contraire, de les détruire. Quant à la maîtrise de la végétation, ma préférence va aux haies que nous appelons défensives ou anti-intrusives, comme les haies d’épineux et les haies basses. En effet, si les particuliers préfèrent, pour des raisons de tranquillité, des haies allant à plus 2 mètres, il ne faut pas oublier que les voleurs profitent aussi de cette tranquillité. nous attirons régulièrement l’attention aussi sur le cheminement piéton, les accès véhicules, toutes les questions de visibilité, la gestion des locaux désaffectés pour lesquels il faut murer toutes les ouvertures afin d’empêcher l’installation de squatters mais aussi prévenir tout type de trafics. Des consignes de sécurité existent déjà
mais ne sont pas respectées en pratique et des défaillances sont parfois criantes. Dans un local municipal par exemple, il avait été mis en place un digicode pour entrer dans les bâtiments mais les fumeurs pour éviter de taper le code à chaque fois, avaient placé une cale en bois pour bloquer la fermeture de la porte. S’il est vrai qu’il n’était pas rare de trouver encore les clefs sur le véhicule, nos concitoyens sont de plus en plus sensibilisés à toutes ces questions de sécurité. Le marché de la sécurité pèse actuellement près de 1,5 milliard d’euros et de nombreuses sociétés privées se spécialisent dans l’installation de la vidéoprotection par exemple, mais aussi dans la réalisation d’audit. quelle est la plusvalue de la gendarmerie ? Il existe actuellement un vrai marché de la sécurité qui répond aux évolutions d’une délinquance de plus en plus violente. Par conséquent, la demande de protection de la part des particuliers comme des entreprises augmente. Dans sa mission de lutte contre la délinquance, la gendarmerie a su s’adapter et l’instauration de la fonction de référent sûreté a été une plus-value certaine. L’Institution, il est bon de le rappeler, délivre depuis toujours des conseils dans le cadre de sa mission de proximité et de 4 e trimestre 2011 Revue de la Gendarmerie Nationale dossier LA PréVEnTIon TECHnIQuE DE LA mALVEILLAnCE « La demande de protection de la part des particuliers comme des entreprises augmente. Dans sa mission de lutte contre la délinquance, la gendarmerie a su s’adapter et l’instauration de la fonction de référent sûreté a été une plus-value certaine. » Sirpa-gendarmerie mDL A. roche 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 1Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 2-3Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 4-5Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 6-7Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 8-9Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 10-11Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 12-13Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 14-15Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 16-17Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 18-19Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 20-21Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 22-23Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 24-25Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 26-27Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 28-29Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 30-31Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 32-33Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 34-35Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 36-37Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 38-39Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 40-41Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 42-43Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 44-45Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 46-47Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 48-49Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 50-51Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 52-53Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 54-55Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 56-57Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 58-59Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 60-61Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 62-63Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 64-65Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 66-67Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 68-69Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 70-71Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 72-73Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 74-75Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 76-77Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 78-79Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 80-81Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 82-83Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 84-85Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 86-87Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 88-89Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 90-91Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 92-93Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 94-95Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 96-97Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 98-99Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 100-101Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 102-103Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 104-105Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 106-107Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 108-109Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 110-111Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 112-113Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 114-115Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 116-117Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 118-119Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 120