Revue de la gendarmerie nationale n°241 déc 11 à mai 2012
Revue de la gendarmerie nationale n°241 déc 11 à mai 2012

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 114 - 115  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
114 115
recHercHe LA PréSEnCE JuSTIFIéE DE LA GEnDArmErIE À L’éCoLE DE GuErrE une analyse exhaustive du contenu pédagogique démontrerait sans difficulté l’intérêt et l’adaptation de l’enseignement dispensé à l’école de Guerre. Interactif, tourné vers l’extérieur et ouvert à l’international (une centaine d’officiers stagiaires étrangers représentant plus de soixante-dix nations intègrent chaque année la promotion), il vise à l’exercice du commandement de haut niveau. Il est d’ailleurs intéressant de noter que certaines entreprises, comme la SnCF, disposant d’un fort potentiel de croissance et soucieuses de développer une stratégie leur permettant d’accroître leur compétitivité, recherchent auprès de l’école de Guerre son expertise en matière de méthode de planification opérationnelle. En écartant l’hypothèse d’un retrait de la gendarmerie de l’école de Guerre, un rapide tour d’horizon permet de constater qu’aucun équivalent ou alternative n’existe en la matière tant sur le plan universitaire qu’auprès d’autres grandes écoles françaises. 114 Revue de la Gendarmerie Nationale 4 e trimestre 2011tre 2012 Au regard de l’enseignement dispensé, l’école de Guerre constitue une réelle plus-value. En tant que force armée, la gendarmerie trouve dans cette école une formation adaptée à son identité et renforçant sa culture opérationnelle. En charge de la sécurité de nos concitoyens, elle y acquiert une maîtrise de méthodes, en particulier dans le domaine de la planification opérationnelle, qui lui permettent de mettre en œuvre des solutions adaptées et efficaces sur l’ensemble du spectre de ses missions. Enfin, confrontée à de nombreux défis en particulier depuis deux ans, la gendarmerie bénéficie à l’école de Guerre d’une enceinte qui délivre à ses officiers les clefs de compréhension nécessaires à l’exercice des postes de responsabilité. La présence de la gendarmerie à l’école de Guerre reste aujourd’hui plus que jamais indispensable afin d’inventer les solutions pertinentes de demain, de conduire le changement tout en conservant son identité et son âme, et, partant, de développer la force et l’originalité que constitue son modèle.
ChristoPhe herrMANN Lieutenant-colonel christophe Herrmann, officier de gendarmerie, commandant du groupement de gendarmerie mobile i/3 de rennes (35). Ancien élève de l’école militaire inter-Arme, le lieutenant-colonel Herrman a intégré l’école des officiers de la gendarmerie en 2000. Il a commandé l’escadron 42/7 de gendarmerie mobile de Dijon (21) avant prendre la tête de la compagnie de gendarmerie départementale du mans (72). En 2008, il rejoint le cabinet du directeur général de la gendarmerie nationale à la direction générale de la gendarmerie nationale avant d’intégrer en 2010 la 18 e promotion de l’école de Guerre. Depuis le 1er août 2011, il commande le groupement de gendarmerie mobile I/3 rennes (35). recHercHe LA PréSEnCE JuSTIFIéE DE LA GEnDArmErIE À L’éCoLE DE GuErrE aLLer pLus Loin rapport d’Alain Bauer, « Déceler-Étudier- Former  : une nouvelle voie pour la recherche stratégique - rapprocher et mobiliser les institutions publiques chargées de penser la sécurité globale », remis le 23 mars 2008 au président la république Nicolas sarkozy et au Premier ministre François Fillon. Ce rapport fait suite à une mission menée par Alain Bauer, criminologue français spécialiste des questions de sécurité, président du Conseil d’orientation de l’Observatoire national de la délinquance, qui avait pour objectif d’étudier le « rapprochement des missions, des structures et des modes de financement des grandes institutions » chargées de la formation, de la recherche et de l’analyse des questions de sécurité et stratégiques, parmi lesquelles l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN), l’Institut national des hautes études de sécurité (INHES) et l’Institut d’études et de recherche pour la sécurité des entreprises (IERSE). Le rapport préconise la création de deux ensembles  : le premier issu de la fusion de l’INHES et de l’IERSE qui serait chargé de la sécurité intérieure (notamment, du crime organisé et du terrorisme), de la justice pénale, de la sécurité civile, de la sécurité sanitaire, de la sécurité des entreprises et de l’intelligence économique ; le second issu de la fusion de l’IHEDN et du CHEAr (Centre des hautes études de l’armement) et chargé de la culture de défense, de l’armement et des actions internationales. Il propose par ailleurs la création d’un Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégique qui dépendrait, pour les orientations, de la présidence de la République et fonctionnellement du Premier ministre. 4 e trimestre 2011 Revue de la Gendarmerie Nationale 115



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 1Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 2-3Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 4-5Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 6-7Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 8-9Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 10-11Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 12-13Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 14-15Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 16-17Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 18-19Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 20-21Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 22-23Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 24-25Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 26-27Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 28-29Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 30-31Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 32-33Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 34-35Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 36-37Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 38-39Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 40-41Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 42-43Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 44-45Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 46-47Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 48-49Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 50-51Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 52-53Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 54-55Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 56-57Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 58-59Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 60-61Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 62-63Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 64-65Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 66-67Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 68-69Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 70-71Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 72-73Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 74-75Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 76-77Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 78-79Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 80-81Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 82-83Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 84-85Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 86-87Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 88-89Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 90-91Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 92-93Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 94-95Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 96-97Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 98-99Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 100-101Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 102-103Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 104-105Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 106-107Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 108-109Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 110-111Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 112-113Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 114-115Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 116-117Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 118-119Revue de la gendarmerie nationale numéro 241 déc 11 à mai 2012 Page 120