Retro Geek Mag n°8 avr/mai/jun 2013
Retro Geek Mag n°8 avr/mai/jun 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de avr/mai/jun 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : www.rgmag.fr

  • Format : (166 x 235) mm

  • Nombre de pages : 66

  • Taille du fichier PDF : 42 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur le monde de la trad'.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
Support : Super Famicom liléveloppeur : Sunsoft Editeur : Sunsoft Joueurs : 1-2 En 1995, malgré une restructuration pour éviter la banqueroute, Sunsoft va quand-même se risquer à sortir un jeu obscur : Deae Tonosama Appare Ichiban. L'histoire de ce titre se passe à l'époque d'Edo et narre le destin de deux hommes qui s'unissent pour sauver la Terre d'une menace extraterrestre. Dans les niveaux en vue de trois quart à la Pocky & Rocky, on pourra donc incarner le Japonais Baka-Dono (Seigneur stupide) ou le Français Baka-Oji (Prince crétin)l qui n'hésite pas à balancer des « bonjour » et autres « très bien » à tout va, voire les deux en même temps si on joue avec quelqu'un. Chaque personnage se joue différemment et cela influe même jusqu'au genre du jeu. Avec Baka-Dono qui se bat à l'aide d'un éventail, on a à faire à un jeu d'action, alors qu'en, Genre : Action Sortie : 1995 Dificulté : Normal Support : Cartouche Version : » 13 Langue : Japonais ptant pour Baka-Oji qui lance des roses, on a davantage l'impression d'être devant un shmup pédestre. Chaque héros dispose de coups spéciaux à effectuer via des manipulations au pad et des magies qui diffèrent selon le choix de l'élément (feu, eau, air, terre) en début et milieu de partie. Enfin, les ennemis laissent divers SUPER Famicom Le héros japonais de ce titre est repris du Bakadono incarné à la télévision nipponne par Ken Shimura, connu des fans de la PC Engine puisqu'il s'agit d'un des deux personnages du jeu Katôchan & Kenchan. À noter que dans ce titre, Ken apparaît par moments avec le costume du Baka-Dono pour prodiguer des conseils à son acolyte. Les nombreux boss du jeu ont toujours un rapport avec les lieux dans lesquels ils se trouvent. Ferez-vous le poids face à ces deux sumos ?
bonus comme de la nourriture pour récupérer de la vie, des rouleaux pour lancer des magies et des nombres qui font augmenter un pourcentage. Lorsque ce dernier atteint 100%, on peut changer nos héros en brutes surpuissantes à la Chô-Aniki. Inutile de dire que les passages les plus délicats et même les boss ne font pas long feu face aux assauts destructeurs de ces colosses. Chaque coup donné ou reçu réduit le pourcentage et une fois celui-ci retombé à zéro, nos héros retrouveront leurs formes d'antan. Le jeu se divise en deux parties composées de quatre stages et d'un niveau bonus sous la forme d'un mini-jeu. Dans chaque partie, on choisit le niveau par lequel on souhaite commencer. Les joueurs les plus pressés peuvent directement I alà4.7.,g„ Quelques phases de plates-formes viennent renouveler le gameplay et donner un peu plus de rythme à l'action, à l'image de ce passage dans lequel il faut sauter sur le dos des dauphins. Shion aller au quatrième, mais ils devront défier à la suite les boss des trois autres niveaux au lieu de n'affronter que le chef de ce stage. À défaut de se situer dans la réalisation à cause de graphismes irréguliers et de quelques ralentissements quand les sprites inondent l'écran, le point fort du jeu réside dans son atmosphère délirante avec des niveaux bourrés de stéréotypes et servis par des musiques de qualité. En plus des animations hilarantes des héros, de nombreux ennemis loufoques viennent enrichir un bestiaire très varié qui se renouvelle d'un niveau à l'autre. Enfin, le jeu est très maniable, mais l'action manque un peu de punch. Heureusement, le level design efficace rectifie quelque peu le tir grâce aux situations variées qu'il propose avec notamment des phases de plates-formes ou encore des passages en autoscrolling. w Cette surprenante production de la part de Sunsoft arrive à charmer de par son ambiance et son humour omniprésent. On lui pardonne facilement ses petites erreurs de réalisation esthétique et sa molesse qui le limitent au terme de bon titre. En définitive, on passe un agréable moment à parcourir les niveaux loufoques de ce titre, seul ou avec un ami. R Eire DUE EKM111 Les graphismes en dents de scie alternent entre le bon et le médiocre selon les décors. Des ralentissements et des clippings viennent un peu gâcher la fête dès que l'écran se retrouve un peu trop chargé en sprites. Le point fort du jeu. Chaque niveau propose une ambiance qui lui est propre avec des ennemis en partie renouvelés. Les musiques et les bruitages sont de qualité et le level design efficace propose différentes phases de jeu. Elle répond au doigt et à l'oeil. On regrette toutefois les attaques spéciales peu évidentes à utiliser à cause de manipulations peu instinctives et surtout la molesse des combats. Heureusement que des phases de plates-formes viennent redonner un peu de rythme par moments. NOTEig51/7■1 J'AIME - L'UNIVERS DÉJANTÉ - LE JEU À DEUX - LES MUSIQUES J'AIME PAS - LA REAUSATION EN DENTS DE SCIE - L'ACTION UN PEU TROP MOLLE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 1Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 2-3Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 4-5Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 6-7Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 8-9Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 10-11Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 12-13Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 14-15Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 16-17Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 18-19Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 20-21Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 22-23Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 24-25Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 26-27Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 28-29Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 30-31Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 32-33Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 34-35Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 36-37Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 38-39Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 40-41Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 42-43Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 44-45Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 46-47Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 48-49Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 50-51Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 52-53Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 54-55Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 56-57Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 58-59Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 60-61Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 62-63Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 64-65Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 66