Retro Geek Mag n°8 avr/mai/jun 2013
Retro Geek Mag n°8 avr/mai/jun 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de avr/mai/jun 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : www.rgmag.fr

  • Format : (166 x 235) mm

  • Nombre de pages : 66

  • Taille du fichier PDF : 42 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur le monde de la trad'.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
Support : Hes liléveloppeur : Nintendo Editeur : Nintendo Joueurs : Link The Legend Of Zelda II Adventure of Link paraît une toute petite année après la sortie du premier opus. Bien entendu, il était attendu au tournant. On savait que l'on aurait droit à de grands chamboulements et il y avait de quoi être sceptique. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas fait l'unanimité et aujourd'hui encore, il est source de conflits ! Mais commençons par le commencement : le scénario. Encore une fois, Hyrule est dans la tourmente. Le roi est mort, la Triforce est dispersée, Zelda est dans le coma (enfin, « dans un sommeil profond dont elle ne se réveille pas », ça fait plus glamour) et il va falloir compter sur un gamin de même pas 20 piges, vous, pour que tout rentre l'ordre. Scénario relativement classique vous en conviendrez, ce n'est donc pas ici que l'on va trouver de la nouveauté. Genre : Ballade dans le monde d'Hyrule Sortie : 1988 Dificulté : Moyenne Support : Cartouche Version : PAL Langue : ENG/414e/f/w Pourtant, elle va sauter aux yeux dès les premières minutes de jeu. Et pour cause, si dans le premier opus, on avait une vue du dessus où l'on passait d'un tableau à l'autre, dans cette suite, on a affaire à une vue en 2D façon Super Mario, mais seulement dans certaines parties du jeu, à savoir les combats, l'exploration de donjons, de villages et de certains points de passages. Pour le reste,r. r rue r r- r-r. r- r e r-. (Nintendo) Belle blondinette aux yeux bleus, Zelda, ayant la fâcheuse tendance à s'attirer des ennuis et dont le nom est souvent donné à tort au héros, Link. A ne pas confondre avec Peach dont les signes distinctifs sont sensiblement les mêmes ! r r- r- - r- r— r— r _.„. r r r r r_,„r.„• r a RETROGEEKM110 r EnTERTPW1MErIT SYSTEM on a droit à une vue du dessus lorsqu'on est sur la carte d'Hyrule, un peu comme dans le premier opus mais, il faut bien le reconnaître, en plus moche et sans passer de tableau en tableau. Malgré son jeune âge, Link est un viscelard !!! Il attaque directement au plexus lors de ce combat.
Premier point de division au sein de la communauté de fans. Mais on ne peut que saluer cet effort de renouveau qui apporte un certain dynamisme. Lorsqu'on explore Hyrule, en vue du dessus donc, et que l'on s'aventure dans ses plaines, ses marais, ses forêts etc, des monstres apparaissent aléatoirement quand on reste trop longtemps en-dehors des sentiers et si l'on entre en contact avec eux, on passe en vue de coté le temps du combat, cassant le rythme auquel on avait été habitué un an plus tôt. Ce système n'est pas sans rappeler certains RPG bien connus ! Idem quand on entre dans une zone à explorer. Lors de ces phases, on déplace donc Link de gauche à droite à l'aide de la croix multidirectionnelle, il peut également faire de grands sauts et bien évidemment attaquer, grâce aux deux boutons d'actions. La progression dans ces niveaux n'est quant à elle pas linéaire, il peut arriver que l'on ait à monter ou descendre des étages, en particulier dans les donjons, créant ainsi une dimension labyrinthique.. Metroid n'est pas loin ! Bien évidemment, chaque donjon est ponctué par une rencontre avec un boss, dont notamment Dark Link, qui deviendra un « personnage » récurrent de la série, que seuls les plus persévérants rencontreront. Mais qui souhaite arriver au bout du jeu n'y arrivera pas sans la maîtrise de certaines techniques de magie ou de combat, lesquelles sont enseignées par des PNJ dans les différents villages du jeu. De plus, chaque monstre vaincu fait gagner des points d'expérience, permettant ainsi de faire progresser les capacités de notre héros, à savoir ses points de vie, ses points de magie ou encore les dommages que font ses attaques. Et tout comme dans un RPG, il est possible de fuir ces combats en atteignant la limite de l'écran. Si la dimension RPG s'en trouve grandie, cela n'est pas sans dommags collatéral. Il arrive parfois au cours du jeu que l'on se retrouve obligé d Niveau bestiaire, tout est nouveau ou presque. Chaque donjon en a un qui lui est propre, ce qui renforce l'identité des contrées et permet une meilleure immersion. Un plus indéniable pour un jeu de la fin des années 80. F/.+ « v rIMUV r•V g...1...V r1V r rC.PUV (MeV C/1,V 111.'• T.r111.11V r1V F roMe,P rIPIV relY r■RIV irov rov irmlv rov F r■•■e• irY rInVY rIMY ITAE C71777:111011rr■%erv•V I RETROGEEKM110 farmer (comprendre : déambuler dans Hyrule à la recherche de monstres dans le seul but de gagner de l'expérience) avant de s'attaquer à un donjon. Un écueil difficile à contourner pour les développeurs quand on adopte un système basé sur les points d'expérience, mais qu'il est aussi difficile d'ignorer pour le joueur tant il est frustrant de voir sa progression stoppée. Heureusement, le jeu est globalement assez équilibré pour que ça n'arrive pas trop souvent et contrairement à beaucoup de RPG, les combats ne sont pas au tour par tour mais bien en temps réel, ce qui rend la tâche bien moins fastidieuse. L'exploration des FIYRULE Voici un morceau de la fameuse carte sur laquelle on se promène et où l'on fait des rencontres aléatoires. Vous le voyez, ce n'est pas vraiment beau, mais au moins elle est assez clair, on distingue bien les différents terrains ainsi que le chemin dégagé. On notera également une certaine ressemblance avec Minecraft qui a certainement repompé le concept !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 1Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 2-3Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 4-5Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 6-7Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 8-9Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 10-11Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 12-13Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 14-15Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 16-17Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 18-19Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 20-21Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 22-23Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 24-25Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 26-27Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 28-29Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 30-31Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 32-33Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 34-35Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 36-37Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 38-39Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 40-41Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 42-43Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 44-45Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 46-47Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 48-49Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 50-51Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 52-53Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 54-55Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 56-57Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 58-59Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 60-61Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 62-63Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 64-65Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 66