Retro Geek Mag n°8 avr/mai/jun 2013
Retro Geek Mag n°8 avr/mai/jun 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de avr/mai/jun 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : www.rgmag.fr

  • Format : (166 x 235) mm

  • Nombre de pages : 66

  • Taille du fichier PDF : 42 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur le monde de la trad'.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
tile. Tout ce beau monde est supervisé par le colonel Roy Campbell qui aura en charge que cette mission se termine par un succès de Solid Snake. C'est donc muni d'un équipement dernier cri que vous arrivez aux docks qui vous conduirons, par la suite, à l'héliport de cette base désaffectée. C'est ainsi que l'on se rend compte que MGS n'est pas un bête jeu d'action. On débute sans armes, et il faut se frayer un chemin sans se faire remarquer par nos adversaires qui eux, au passage, sont sacrément bien équipés. S'ils détectent la moindre intrusion liée à vos bruits de pas, aux traces humides que vous pourrez laisser sur le sol, aux empreintes de vos déplacements dans la neige ou tout autre phénomène indiquant votre présence, ces derniers n'hésiteront pas à abandonner leurs postes pour commencer leur investigation. Ce sera donc de cette manière qu'il faudra prendre en compte les différentes menaces et d'éviter de croiser le regard des soldats ou le champ de vision des différen- tes caméras de surveillance. Snake dispose cependant d'une palette d'action assez importante pour pouvoir s'infiltrer. Il pourra ramper afin de passer en dessous de tuyaux de filtration d'air, de véhicules ou s'introduire dans des conduits de ventilation. De plus, la caméra se placera directement à la première personne afin de mieux gérer la situation lorsque vous serez caché de la sorte. Il sera à même aussi de se plaquer contre les murs, de les longer sans un bruit et de frapper contre ses derniers afin d'attirer un garde Les humains ne sont pas conçus pour s'apporter le bonheur. Des mots lourds de sens pour un protagoniste au passé des plus tragiques. Le passage où vous affronterez ce ninja cyborg sera des plus éprouvants mais répondra à de nombreuses zones d'ombres. pour mieux le prendre à revers. Si malgré cela, vous devez vous retrouver face à face avec un soldat, Snake n'en oublie pas pour autant ses classes dans l'armée. Il pourra enchainer coups de poing rapides et finir avec un coup de pied brutal et tenter des projections afin de neutraliser toute menace. De plus, il sera également capable d'attraper un adversaire afin de l'étouffer pour l'assoupir ou plus radicalement, lui briser les cervicales. Vous l'aurez donc compris, ça n'est pas pour rien que l'on a refilé cette mission à Solid Snake. Comme toute bonne mission d'infiltration, Snake devra trouver son armement sur place. C'est très vite que vous obtiendrez votre MI (23 SOCOM. Vous vous rendrez compte également que son utilisation est des plus limitées pour l'instant. En effet tant qu'il ne sera pas équipé d'un silencieux, vous serez systématiquement localisé par les ennemis lors de son utilisation. Afin de progresser, Snake sera amené à
prendre possession de grenades ou C4. Lorsque votre MK23 ne sera pas suffisant, il sera temps d'utiliser FAMAS, PSG 1 ou encore un lance missile STINGER pour venir à bout de certains Boss ou avancer. Il faut noter le soin tout particulier qui a été apporté aux musiques, d'ailleurs ces dernières, varient en fonction de l'état d'alerte des gardes. Harry Gregson-Williams, compositeur de talent travaillant pour le studio d'Hans Zimmer, a collaboré avec Kojima pour produire une OST incroyable afin de rendre cette mission des plus épiques et en prenant soin de garder le joueur en état de vigilance. Magistrale ! Votre combat face à Mantis vous réservera de nombreuses surprises. Il faudra aller au bout de la mission pour comprendre les motivations de ce ninja. MITE SECRETE rut (HOURD Spécialistes des missions d'infiltration clandestines, cette unité a pour habitude d'être appelée lorsque trop de paramètres géopolitiques rentrent en compte et qu'il faille agir de manières conventionnelles et aux yeux de tous. Meta'Gear Solid est tellement abondant dans son contenu qu'il est impossible de ne pas s'émerveiller à chaque fois lorsque l'on rejoue à ce titre. Une histoire riche en rebondissement, des protagonistes hauts en couleurs et un gameplay solide. MGS est tout simplement un monument d'un genre qu'il a su s'approprier pour en faire l'incroyable saga que nous connaissons. REC1ROPEEKM111 Techniquement au top pour l'époque, c'est avec une agréable surprise que nous) retrouvons une 3D ayant très bien vieilli. L'animation ne souffre d'aucun ralentissement et le soin apporté à la mise en scène garde nos yeux rivés à l'écran. Incroyable au vu de profondeur du scénario et de la richesse des différents protagonistes. Les compositions, quant à elles, renforcent grandement l'esprit du titre dans lequel on se laisse aisément happer. Les différents clins d'oeil font plaisir et nous montre à quel point Kojima à fignolé son oeuvre. Il faudra peut-être un, temps d'adaptation pour apprendre à jouer à ce style de jeu pour les novices. Néanmoins la jouabilité est un modèle du genre et l'utilisation de chaques des touches est bien pensée. Snake répond très bien aux commandes et ce, même lors de phases périlleuses. J'AIME - L'UNIVERS Mn - LA 80 - UN SCÉNARIO RICHE J'AIME PAS - UNE VF CULTE MM HONTEUSE FACE À LA OUPLITÉ DE LA VERSION JAP I OU ANGLAISE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 1Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 2-3Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 4-5Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 6-7Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 8-9Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 10-11Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 12-13Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 14-15Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 16-17Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 18-19Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 20-21Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 22-23Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 24-25Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 26-27Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 28-29Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 30-31Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 32-33Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 34-35Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 36-37Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 38-39Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 40-41Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 42-43Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 44-45Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 46-47Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 48-49Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 50-51Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 52-53Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 54-55Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 56-57Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 58-59Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 60-61Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 62-63Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 64-65Retro Geek Mag numéro 8 avr/mai/jun 2013 Page 66