Retro Geek Mag n°7 nov-déc 12/jan 2013
Retro Geek Mag n°7 nov-déc 12/jan 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de nov-déc 12/jan 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : www.rgmag.fr

  • Format : (166 x 235) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 11,1 Mo

  • Dans ce numéro : Locomalito, un développeur indépendant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Support : Dreamcast Développeur : RMI Editeur : Sega Joueurs : 1.12.multi Genre : Posi-apocalypiique Sortie : 2000 A une époque•u le beat'em ail était supplanté par le beat'em UP il est surprenant de voir apparaître un tel jeu sur une console presque en fin de vie. Reprenant le même moteur de jeu que Dynamite Cap et donc quasiment le même principe voilà Zombie Revenge (Resident Evil était passé par là) qui vous vous en doutez n'est pas un flipper I L'introduction succincte vous donne rapidement le ton ; les militaires ont fait les andouilles avec des produits bizarres dans une ville américaine (ça, c'est jamais en Poitou-Charentes que ça arrivent ces trucs-là I) et maintenant toute la population est transformée en mortvivants. Pour « nettoyer » le problème on envoie 3 agents, le bellâtre Stick Breitling (comme les montres oui Dreamcast oui ! J, Linda la touche féminine dans ce monde de brutes et, mon préféré, le brun torse-nu Rikiya (le jap'de service), coiffure afro, lunette 70's... Alors vous vous dites sans doute « Chouette 3 persos, 3 manières de se battre », malheureusement non les 3 se ressemblent énormément et franchement à part le sprite je ne vois pas ce qui change... Vous allez traverser les niveaux en fracassant du zombie genre 13 à la douzaine. On peut dire que les développeurs n'ont pas lésiné sur le nombre, c'est même l'overdose ; on va mettre ça sur le compte du style du jeu ; c'est vrai qu'un 10:0,0 7210 L I uuhhi,rikU 11.711E.11 Red maniante Yak 4karan eue dr Imam. 3 modes de jeu sont disponibles. Le "Normal Mode" qui n'est autre que le beat'em All identique à l'arcade. Le "Boss Mode" où vous affrontez tous les boss à la suite, souvent présent chez SEGA. Pour finir le "Fight mode" : un petit jeu genre Beat'em Up (faut bien suivre la mode des années 2000). A vous le plaisir de nettoyer les rues de ces déchets rampants, geignards, verdâtres et mal-odorants !
BTA sans excès on va vite se faire ch...s'ennuyer ! Vous récupérez donc les bonus des ennemis et avancez jusqu'au boss. Classique je vous dis. Maintenant parlons un peu des choses qui fâchent : la jouabilité, Il y a comme souvent à l'époque de gros souci de camera qui se place un peu dans des endroits pas possibles. Pas gênant en soi mais ra tourne et ra aide pas pour les différents en- chainements pas très simples à exécuter de surcroit ! Petit point noir pour moi que certains peuvent qualifier de détail c'est la musique du ler niveau, si on peut appeler cette boucle infernale de la musique 1 Foinpoinpoumnin Pornpoliimn. Elle hante dorénavant mes nuits d'insomnie En re- vanche, bon poiiiint (désolé Osvald ! ) pour les digit'vocales plutôt réussies même si les doubleurs anglais surjouent à mort comme si c'était le rôle de leur vie. Contraste amusant avec la nonexpression maladive des persos. Un jeu très classique en fin de compte. Zombie Revenge n'est pas un mauvais jeu mais sans idée novatrice if ne sort pas de la masse du genre. Vous avez droit à quelques astuces de triche qui vont vous faire marrer sur le coup mais pas assez pour prolonger la durée de vie ! imitée. FINBIFINCE Dans les standards de l'époque. La DC fait bien son travail, rien de plus, rien de moins. Jolies textures et chouette fluidité de jeu mais il est vrai que cette console a souvent brillé par sa rapidité à ce Les bruitages sont honnêtes et efficaces, dans le style qui convient : écoeurants et stressants à souhait. On aurait aimé un effort sur les musiques ; surtout celle du ler niveau nom de Diou ! Le point faible ; pas cool pour un jeu d'action me direzvous. On ressent tout au long du jeu un flottement désagréable entre ce qu'on veut que le héros fasse et ce qu'il fait en réalité. Les enchainements demandent une bonne dextérité digitale. - blaster des zombies - la musique du 1 er niveau -lle manque de surprises



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 1Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 2-3Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 4-5Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 6-7Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 8-9Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 10-11Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 12-13Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 14-15Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 16-17Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 18-19Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 20-21Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 22-23Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 24-25Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 26-27Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 28-29Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 30-31Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 32-33Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 34-35Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 36-37Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 38-39Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 40-41Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 42-43Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 44-45Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 46-47Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 48-49Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 50-51Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 52-53Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 54-55Retro Geek Mag numéro 7 nov-déc 12/jan 2013 Page 56