Retro Geek Mag n°6 jui/aoû/sep 2012
Retro Geek Mag n°6 jui/aoû/sep 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de jui/aoû/sep 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : www.rgmag.fr

  • Format : (166 x 235) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : la saga Renegade sur Amstrad CPC.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Support : Hintendo 64 Developpeur Editeur : Sony Joueurs : 2 Genre : Drive and Gun Sortie : 1996 Modal Kombat, série de Kombat emblématique des années 90 et qui aujourd'hui encore, continue à se vendre en dépit d'épisodes généralement moyens. C'est dire si elle a la côte auprès des joueurs ! Aujourd'hui c'est l'épisode 4 qui nous intéresse (oui je sais, vous n'êtes pas aveugles, y a le titre en grand au-dessus mais la cessité pourrait venir sous peu...). En ce qui me concerne, je me suis arrêté aux épisodes super nes et j'avais bien fait. Oui, soyons directs, soyons bourrins, pas de suspens ; c'est pas bon. On a deux indices avant même de lancer le jeu ; le support (tout le monde sait que les jeux de combat sur 64 ne brillent pas par leur excel- lence) et le passage à la 3D. Et c'est surtout ce deuxième point qui est à l'origine de la médiocrité de cet opus. Sorti à une époque où tout le monde ne jurait que par la 3D, il était impensable de le faire en 2D, le consommateur lambda ne l'aurait certainement pas acheté. On a donc un jeu tout en "troadé". Mais un bon point, le gameplay reste fidèle aux épisodes précédents ! En effet, mise à part la possibilité d'esquiver en se décalant dans la profondeur, tout se joue comme avant. WI NF 09 IJALKL. I Is 111 On neliMes trop ce qui se passe. C'est ça aussi, le passage à/a 3D. Mime si je n'ai jamais vraiment joue longtemps à un autre Mg, la difficulté m'a semblé équivalente. En difficulté moyenne larcadel on progresse assez vite au début. Âpres, ça devient plus technique et Je CPi) prend du poil de la bite. On est dans la droite lignée des opus préc
surtout qu'il n'y a pas de sys- Je passe sur les fatalities, Iérne de tag, comprenez par bien évidemment présentes qu'on ne peut pas efectuer de combo à l'aide mais forcément moches puisque plus en digit. On a'un coéquipier qui ne se bat droit à du gros polygone et as. Vient ensuite le mode ça gâche fatalement le plaisir. Reste une certaine in-ndurance où l'on doit " enchaîner les Kombats avec ventivité, mais c'était bien la un seul perso et une seule moindre des chosesbarre de vie, un vrai défi MORTAL KOMBAT 4 DESIGN TEAM Ah. Tous les persos ont les même coups de base et ce sont les combos et fatalities qui font la différence. Au niveau des nouveautés, outre cette nouvelle esquive, on se voit également offrir la possibilité de sortir un objet de sa poche, ça va du gourdin à la bâche en passant par l'arbalète. On se croirait un peu dans Smash Bros car en plus de ces objets, il y en a qui traînent par terre ; rocher, tête... bref, c'est un peu la foir'fouille façon Mortal Kombat. Au niveau des modes de jeu on retrouve le traditionnel mode Arcade, le mode Team qui comme son nom l'indique hé oui, vous êtes trop forts, on se bat en équipe ! Rien de bien original pour les plus masos d'entre vous. Et pour fini le mode Tournoi, vous connaissez la suite. Non ? Comme tout bon MK il va falloir gravir cette montagne au gré des Kombats aussi sanglant soient-ils. Vous y laisserez du sang et vos nerfs tant c'est mauvais. Pour conclure, malgré une volonté certaine de respecter le gameplay d'origine tout en passant à la 3D, les nouveautés sont mal venues et le tout 3D est une sacrée perte en terme de qualité visuelle. Mortal Kombat 4 n'est pas une daube infâme, mais ce n'est pas lui qu'on sortira pour fritter les potes. 1 d ECHHIOUE FIMBIPINCE LU cc : Comparé à la concurrence, ce n'est pas moche, c'est fluide et même rapide mais on regrette amèrement ces bons vieux acteurs digitalisés. Dommage mais prévisible, question d'époque. On retrouve les désormais légendaires "Fight", "Finish Him" etc. Pareil pour les bruitages, on est en terrain plus que familier. Petit bémol au niveau des décors mais on ne les regarde pas vraiment, pris que l'on est à faire gicler des polygones ! Pas évident le VS fighting au pad 64. Malgré tout, les combos sortent assez facilement et on s'adapte assez rapidement. Les hit boxes sont parfois discutables, et j'ai eu un peu de mal sur certaines priorités, en particulier pour les coups aériens. - l'ambiance les bruitages - la vitesse - la troadé - les nouveautés inutiles - la troadé - le pad 64 - la troadé 0 0



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :