Retro Geek Mag n°6 jui/aoû/sep 2012
Retro Geek Mag n°6 jui/aoû/sep 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de jui/aoû/sep 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : www.rgmag.fr

  • Format : (166 x 235) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : la saga Renegade sur Amstrad CPC.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Support : SNES Développeur : Nintendo Editeur : Nintendo Joueurs : 1 iGenre : action-aventure (Sortie : 1992 Nintendo, au milieu des années 80, avait révolutionné le monde intimiste des jeux-vidéos en sortant The Legend of Zelda, première cartouche avec pile de sauvegarde, et Adventure of Link sa suite en y ajoutant à chaque fois de nouveaux concepts de jeu. Lorsque est annoncée la j et SUPER BOO THE. LEGEND 0 A LINK TO THE PAST Super Famicom au Japon, tout le monde se prend à rêver de la sortie d'un nouveau chapitre de cette saga créée par Shigeru Miyamoto sur cette nouvelle machine pleine de promesses. L'attente fut longue (le jeu devait au départ sortir avec la console) mais c'est un an plus tard, en novembre 91, que le Saint Graal est lâché au Japon (Zelda no Densetsu) et c'est le succès immédiat : le Shigeru Miyamoto : Né en 1952 il entre chez Nintendo en 1977 et prend une place capitale dans les succès de la marque : Mario Bros c'est lui, Donkey Kong c'est lui, tout comme F-Zero, Mario Kart et bien sûr The Legend of Zelda. Link : dans toute saga il faut un chic type [Harry, Frodon, Luke, Gokul portant le poids do son destin exceptionnel.
jeu répond à toutes les attentes des joueurs, voir méme plus ! The Legend of Zelda : A Link to the Past arrive en France fin 1992 et est traduit intégralement (et correctement), fait unique pour l'époque. Le jeu est énorme, rien n'a été laissé au hasard : les graphismes sont léchés au pixel près avec cette touche si particulière entre le manga et l'animé qu'aucun jeu ne saura retrouver plus tard (en tout cas aucun nom ne me vient à l'esprit). En vue du dessus, le principe est repris du premier volet mais avec tous les petits plus que vient apporter la 16 bits (zooms, fondus mosaiquesj. Spolions un peu l'introduction magnifique : vous démarrez alors que vous et votre oncle, avec qui vous vivez, captez un message télépathique de Zelda prisonnière du sorcier Aghanim. Votre oncle considérant que vous êtes encore trop jeune pour le suivre dans cette mission de sauvetage vous fait promettre de ne pas sortir de la cabane avant son retour. Aussitôt tonton parti vous sautez du lit et sortez (superbe rendu rà. h Les Mondes de Zelda : au cours du jeu vous serez amené à utiliser un miroir magique vous transportant entre le Monde de la Lumière et le Monde des Ténèbres. Vous allez vite vous rendre compte que cet objet sera capital pour atteindre des lieux inaccessibles. En effet méme si la cartographie semble identique certains détails changent entre les 2 dimensions... « Suit le lapin blanc, Alice 1 N. de la pluie) pour chercher à pénétrer dans le château... Comme le disait la pub à l'époque : « Sauver Zelda n'est que le début... » Ce jeu fut réellement une renaissance de la licence que tous les joueurs attendaient au tournant à la fois angoissés et impatients de vivre une nouvelle formidable aven- Link : votre avatar, c'est le héros,le bras de la justice, le descendant direct des Chevaliers d'Hyrule, humble, brave, sa mission est, tout comme ses ancétres, de protéger le Royaume et ses monarques, donc la Princesse 2elda. Pour cela ii doit réunir les morceaux de la Triforce éparpillés dans les châteaux des ignobles sbires des Torres du Mal.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :