Retro Geek Mag n°4 mar/avr/mai 2011
Retro Geek Mag n°4 mar/avr/mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de mar/avr/mai 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : www.rgmag.fr

  • Format : (166 x 235) mm

  • Nombre de pages : 34

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'arrivée du piratage console en France (1ere partie).

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Support : Playstation Développeur : Konami Editeur : Konami Joueurs : 1 à 4 C'est en 1996, durant les Jeux Olympiques, que Track and Field voit le jour sur Playstation. Après avoir sévi sur Arcade, Nes et consorts, Konami reprend encore le flambeau Olympique pour un nouveau tour de piste. Track and Field c'est avant tout un gameplay à toute épreuve, où notamment l'effort est récompensé par de meilleures performances. Avant de revenir là-dessus présentons d'abord ce jeu : il consiste en 11 épreuves olympiques, allant du 100 mètres, sauts en tous genres Les disciplines présentes dans International Track'n Field sont certes peu exotiques mais diablement efficaces : vous aurez l'immense joie de participer aux 100 mètres, 100 mètres haies, natation, saut à la perche, en hauteur, longueur, triple saut, lancer de poids, javelot, marteau et de disque. Genre : Sports Sortie : 1996 Difficulté : l'effort est toujours récompensé ou lancers d'objets nécessitant la puissance des bras ou jambes de votre athlète, qui sont coordonnés par vos propres doigts. En effet, le principe de Track and Field va être d'appuyer en cadence sur les deux touches de puissance de la manette, le plus rapidement possible, pour ensuite régler à l'aide de la touche "action" le degré de votre saut, lancer ou finition de course. C'est on ne peut plus simple mais cela nécessitera un apprentissage afin de battre au fur et à mesure ses propres performances. EVENT SELECT Make an dpiruch run fur jump. Use leur timing skills far recovery. REiT ROC EEK HR Gr41
Une fois dans les starting-blocks, vous serez au coude à coude avec vos concurrents dans cette succession d'épreuves athlétiques. Vous devrez sans cesse améliorer vos scores. Pourtant l'intérêt du jeu se révèle vite faible seul en piste', mais lorsque vous serez face à plusieurs de vos potes via l'accessoire'mufti-tap" lejeu développera tout son potentiel de fun et plaisir brut lm. ar-ai.31.111- ; -111.:=1 1NQ 54 D1 ===— ? -ror.-2. ■ —■ 1-1 I-, r'n/SEC 1.gî,...m 7FETIM, Ni I -.1114U111L. ; -. Imam inaâ mrïo 1.2..82 Track'n Field, c'est fun et physique : essayez simplement 3 fois d'affilée l'épreuve de natation, vous bourrinerez la manette dans tous les sens, rigolerez et serez exténués, en gros le délire total. Pas de marques ni de copyrights ou d'athlètes connus, seulement vous face aux chronos. Le problème c'est que le mode solo est tellement vide que vous en ferez vite le tour. C'est contre 3 de vos potes que le jeu prendra toute son ampleur. reuiluntzme LU rilinairni IL L'animation reste fluide, par contre niveau pixels, ça fait plutôt mal. Quant au seul stade, présent il reste plaisant à regarder (encore heureux), mais le public est tellement vide que le plaquage de couleurs sur les textures fait peine à voir ; le jeu a vraiment mal vieilli. Une cinématique d'intro qui nous plonge dans l'ambiance : il va falloir exploser les chronos. Une fois sur la piste, la foule est aussi bouillonnante que lors d'une rencontre d'athié inter-collèges : inexistante. Heureusement que l'effort fourni durant les parties nous isole et nous empêche d'y prêter attention Parfaite pour style, quelques variantes selon les épreuves, des timings à maîtriser et ensuite c'est l'effort qui fait la différence. Notez la possibilité de configurer soimême la manette pour un meilleur plaisir de jeu, selon la façon de se placer pour jouer. - l'effort physique - le mufti à 4 - techniquement douteux - publique absent



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :