Retro Geek Mag n°4 mar/avr/mai 2011
Retro Geek Mag n°4 mar/avr/mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de mar/avr/mai 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : www.rgmag.fr

  • Format : (166 x 235) mm

  • Nombre de pages : 34

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'arrivée du piratage console en France (1ere partie).

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Support : Dreamcast Developpeur : Climax Entertainment Editeur : Sega (import) Joueurs : 1 Faisant écho au thème abordé dans le précédent numéro de RetroGeek, voilà Illbleed, le jeu le plus malsain qu'il m'ait été donné de voir. En 2001, Resident Evil avaitdéjà fait des émules et le concept de Survival Horror est retourné dans tous les sens pour en développer toutes les facettes. Dans Illbleed, le maître-mot c'est la peur : la peur du joueur, mais également [et surtout] la peur de votre avatar, la charmante Eriko, à qui ii va arriver la plus étrange des aventures... Ce Genre : Survival Horror Sortie : 2001 Difficulté : Sanglante qui différencie Illbleed d'un Survival Horror plus classique, c'est son principe de gestion basé sur les 5 sens d'Eriko. Quand vous approchez d'une zone, votre radar vous signale les pièges éventuels. Ce n'est pas immédiat, il faut le temps à Eriko de'sentir'son environnement. Vous pouvez utiliser votre réserve d'adrénaline pour scanner l'endroit [avec votre moniteur spécial : le Horror Monitor) et ainsi anticiper les pièges de l'endroit, mais cela, avant de savoir si ces fameux pièges en sont (vous Voilà comment tout débute. Eriko est une jeune étudiante fan de films d'horreur. Elle rencontre ses amis Revin, Mickel et Randy qui ont récupéré des invitations spéciales pour un nouveau parc d'attractions : Illbleed. Une récompense de 100 millions de dollars est offerte à celui ou celle qui réussira à sortir vivant de ce cauchemar organisé : les compagnons décident donc de se lancer dans J'aventure, malgré la désapprobation d'Erik°. Sans nouvelles d'eux depuis 3 jours, elle part à leur recherche. tUF : I:. MIII1P1 suivez toujours ? j. Vous vous retrouvez donc à utiliser votre adrénaline dans des endroits semblant dangereux mais pas forcément. Vous allez vite vous rendre compte que le compteur d'adrénaline ne remonte pas vite : il faut se battre et vaincre les monstres (zombies médecins, gâteau vampire, poupée gonflable : où vontils chercher des bestioles pareilles ? j ou trouver des seringues dans les magasins.
Quand vous tombez dans un piège ou que vous êtes blessé, vous saignez et c'est également un paramètre de jeu qu'il va falloir apprendre à gérer correctement. Pour ça, il faut retrouver son calme'pas évident quand on vient de se faire lacérerj, s'arrêter de courir et attendre quelques instants. La blessure s'arrête d'elle-même. D'ailleurs, ça permettra aussi à votre rythme cardiaque de diminuer car c'est également un paramétre à gérer... Tout ce qui fait peur à Eriko fait monter son rythme. A haut niveau, vous risquez l'évanouissement, ou la mort par arrêt cardiaque. Et l'arrêt cardiaque n'est jamais loin avec tout ce qui vous tombe dessus. Certains passages sont des enchainements de pièges prêts à vous surprendre au moindre faux-pas, les animations étant à l'avenant. Les dévefoppeurs n'ont pas lésiné sur les giclées sanguines. Si vous aimez ça, vous en aurez pour votre argent. Vous affrontez les boss de maniere classique, où il vous faudra frapper et vous enfuir mais es combats ne sont pas le point frt,du jeu. if ne vaut mieux pas courir sinon vous allez rapidement vous prendre tous les pièges. liman Mme 1111.11-001 017eidee Adrermliat. 470/540 020 TU « 00:24:21% PT.MM entionagl HM leu 1111 I VIII F 1511 1) e xl - „muni cgeiteutttlsilitrl t di ; I N.JtiC ! ZON, nrii_.ezà11• Il M4'1 egi mieze 1.11a Idaerr4 3,300- SAL17 H, Id recowary 11. Hurtortll liturr. 0 E'wfr. Prise $ 50.00 I STAGE IlEtIlREMENTS• 1frlor If rii,i,Il'" Zier Ijrne 0'50:00 onde, Zlear TraPs 25 ove, Reart Rate 120/„/, onde, Rit Points 150 ove, Adrenalin 200 ove. aleedins 20 Lev& onde, PESO 0 TO CHOOSE 1 CHARIOTER L'idée de gameplay est plus que louable, mais vraiment pas facile à appréhender. On passe de très bons moments à se faire peur... et se faire saigner ! hé hé Dommage qu'il ne soit sorti qu'en import. TIEyIHN I.00E 400 LU. cc. Ei z. cc. 111 Les graphismes sont dans la moyenne de ce qui se faisait à l'époque sur Dreamcast, mais ne sont pas révolutionnaires. Les éléments de peur fie bestiaire est vraiment barré) sont plutôt bien rendus, c'est un effort notable car faire peur dans un jeu vidéo était déjà un challenge de taille. Il faut aimer le films d'horreur, l'humour sombre et malsain. Musique complètement dans le style : sinistre à souhait. Assez étrange, le eu nécessite qu'on s'investisse un minimum dedans pour commencer à percevoir le concept et l'intérêt de certaines choses. ▪ RIME - Le gameplay spécial - le concept original - L'ambiance J RIME - Le temps de prise en main un peu long - Les niveaux assez inégaux en qualité et challenge



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :