Retro Geek Mag n°3 nov-déc 10/jan 2011
Retro Geek Mag n°3 nov-déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de nov-déc 10/jan 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : www.rgmag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 70

  • Taille du fichier PDF : 22,2 Mo

  • Dans ce numéro : gros plan sur le marché « rétro ».

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Un spectateur cependant actif, qui conduit Kain dans sa révolte tandis qu'il se débat contre les chaînes d'un destin tracé à son insu dans un monde où il ne semble plus avoir sa place. Un monde où règne une atmosphère lourde, oppressante, sombre, non seulement de part l'histoire, mais également grâce à une multitude de détails qui créent l'atmosphère : gémissements des captifs enchaînés prêts à être vidés de leur sang, murs ensanglantés, ville ravagée par la Peste, catins de bordels vous proposant leur aide pour réchauffer vos froides nuits solitaires... Et pour pallier aux impératifs techniques des détails impossibles à retranscrire visuellement, la voix de Kain, omniprésente, qui accompagne le joueur en lui décrivant les vers grouillants sur les corps putréfiés, les odeurs de décomposition, le vent dans la nuit glaciale, mais surtout la solitude et le désespoir qu'il ressent, inhérents à sa nouvelle condition de vampire. Un cadre sinistre, éclairé par Kain et ses remarques... mordantes sur un ton des plus ironiques. Car le jeu bénéficie d'un formidable doublage Actor Studio parfois à la limite du surjeu, mais qui provoque une carac- térisation quasi instantanée et un attachement aux personnages. Les rebondissements iront crescendo, de retour en arrière en paradoxes temporels, jusqu'à un dénouement final surprenant, faisant de Legacy of Kain un jeu riche et opulent. Comme tout vampire qui se respecte, Kain acquerra au cours du jeu la faculté de se morpher sous quatres formes différentes. A tout se(a)igneur tout honneur lorsque l'on parle de vampires, la 1 er de ces transformations est celle en chauvesouris, qui vous permettra de parcourir de longues distances une fois la balise d'arrivée activée. Vous pourrez également vous transformer en loup, afin de sauter par-dessus obstacles et promontoires. Celle en humain, qui dissimule votre nature vampirique, vous laisse la possibilité d'entamer le dialogue avec les villageois. La dernière transformation, en brume, vous permettra de passer inaperçu, ou de traverser à loisir les étendues neigeuses et les lacs, habituellement mortels pour le vampire.
le scénario béton et l'atmosphère lugubre font vite oublier les quelques défauts une fois l'aventure commencée, il est difficile de lâcher le jeu. En bref, un jeu incontournable pour les aficionados de vampires et d'ambiances glauques, mais également pour les adeptes d'histoires captivantes. ❑e beaux graphismes, un système bien pensé de météo aléatoire et de temps. Quelques ralentissements peuvent se faire sentir si les ennemis sont en surnombre à l'écran.A ceci près que les développeurs semblent avoir eu un prix de gros sur les écrans de loading : il y en a à chaque changement de zone, entrée ou sortie d'un bâtiment, navigation dans le menu... Sans conteste le point fort du jeu. Voice acting de folie, musiques sombres qui ajoutent à la lourdeur et à la solennité ambiante de l'histoire (mention spéciale au thème de Nupraptor, envoûtant), jeux de lumière... Rien à redire. La prise en main est rapide et aisée. Pas de système de level i n g, simplement des armes et armures de plus en plus puissantes. En revanche, gros point noir en ce qui concerne les angles de caméra : une vue de dessus agréable, mais gâchée par des tournoiements intempestifs simulant une vue à ! a première personne. Pénible - L'atmosphère - Le synopsis - Le doublage - la caméra sous acide - les loadings -l'impossibilité de sauvegarder quand bon



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 1Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 2-3Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 4-5Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 6-7Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 8-9Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 10-11Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 12-13Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 14-15Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 16-17Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 18-19Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 20-21Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 22-23Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 24-25Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 26-27Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 28-29Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 30-31Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 32-33Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 34-35Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 36-37Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 38-39Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 40-41Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 42-43Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 44-45Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 46-47Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 48-49Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 50-51Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 52-53Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 54-55Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 56-57Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 58-59Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 60-61Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 62-63Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 64-65Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 66-67Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 68-69Retro Geek Mag numéro 3 nov-déc 10/jan 2011 Page 70