Retro Geek Mag n°2 sep/oct 2010
Retro Geek Mag n°2 sep/oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de sep/oct 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : www.rgmag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 24,5 Mo

  • Dans ce numéro : les tests du mois : Street Fighter II (Snes), ESPN Extreme Games (PS1), Suikoden 2 (PS1).

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Street Fighter 2 nous permettra donc d'incarner différents combattants de divers horizons, chacun ayant leurs propres motivations. Sachez tout de même que les 4 bosses de fin, qui vous barreront le passage, ont eux aussi leurs ambitions pour sortir victorieux du tournoi Street Fighter... Nos participants au tournoi sont des plus éclectiques allant de Blanka perdu dans la foret d'Amazonie dès sa naissance, il a su développer une incroyable agilité, et dispose de la faculté d'électrifier ses adversaires, Honda sumotori respectueux des traditions ancestrales de son art, le Kabuki, dans lequel il est passé maître, et surtout fier de l'héritage de son pays, le Japon, Zangief force brute d'URSS présent pour redorer le blason de sa BONGHAT1II A l'I ONS I T FL'll^Er. S FOR PLAY I NO ! ! P.RES.EXTED.BY.• nie> Ani RA• e't patrie, il va compenser son manque d'agilité en étant le roi du piledriver, de la corde à linge et des choppes en tout genre. Dhalsim le pacifiste, dont le karma prend la pas sur la violence des combats, il dispose d'assez de force dans son esprit pour étirer ses membres et ses talents de yogi lui permettent de léviter et d'embraser ses adversaires, tuile, le militaire américain membres des forces de l'Armée de l'Air s'engage dans le tournoi pour rechercher Charlie, son ami disparu alors qu'il enquêtait sur Bison et l'organisation Shadaloo, il dispose d'une technique antiaérienne » et de projections violentes, Chun Li -fantasme du jeune joueur masculin, seule femme de l'univers de Street Fighter jouable, cette chinoise voue une haine vis- munimilibe U n tee. e 14 ! (1) cérale envers Bison pour avoir tué son père, Chun Li a la possibilité d'enchaîner les coups de pieds à une vitesse fulgurante et dispose d'une agilité incroyable. Nous arrivons à Ryu et Ken, les deux amis et rivaux inséparables, toujours en quête d'affrontements afin de savoir qui est le plus fort des deux. Ken, dispose d'une grande rigueur lors de l'entraînement mais une fois celui-ci terminé, se transforme en jeune homme arrogant préférant se moquer de ses adversaires plutôt que de les respecter. Ken propose une palette de mouvements très proche de celle de Ryu dans cet épisode, avec très peu de variantes, c'est surtout au fur et mesure de l'évolution de la saga que les changements seront nettement plus visibles. 1ST 465618 2HD 50000 45000 40000 « % ! i5000
Ryu, le protagoniste qui s'est dévoué corps et âme à son art, toujours humble, qu'il gagne ou qu'il perde, pour lui l'importance est de continuer de progresser. Comme dit précédemment, dans cet opus, il existe très peu de différences entre les deux rivaux, chacun utilisant les mêmes coups spéciaux, que ce soit leur projection d'énergie Hadoken, ou leursuppercut sauté : Shoryuken. 193607 HI 193607 0120D BIC AKK A 38 > 1153 UMM MM.1BM ne I I I Melina - RIOM itm-cgd.81 à:mareyeur Ces deux techniques nous permettront par la suite de distinguer bien plus facilement les deux hommes : Ryu avec le Hadoken et Ken avec le Shoryuken. Tous ces héros, disposent de destins croisés : Honda et Zangief se sont rencontrés et sont devenus amis, Chun Li et Guile travaillent de consort, Ryu et Ken les rivaux, Sagat et sa haine envers Ryu etc. Des guerriers valeureux c'est bien, mais encore leur faut-il des arènes pour se battre ! C'est donc à travers les 12 stages que vous allez traverser le globe pour vous battre. Chaque stage est propre à son guerrier, Guile sur sa base militaire, Ken sur le port en face ChunLi et sa rue Asiatique, Ryu bien évidemment devant son dojo, sans oublier les bonus Stages destructibles etc Tout cela pour dire que Capcom a tout de même cherché à créer une cohésion avec tout ce beau monde et ainsi créer l'univers de Street Fighter. De plus il faut préciser que la fin officielle selon autres servant uniquement de fins alternatives pour ne pas léser le joueur. Pourquoi participer à un tournoi s'il n'y a pas de vil super méchant à éliminer ? Je vous le demande ! Donc pour débuter il y a la grande organisation du crime : Shadaloo, dont la base secrète est située en Thaïlande où le Général Bison et ses sbires (Balrog, Vega et Sagat) y exerce toutes sortes de machinations démoniaques et généralement illégales (n'oublions pas, ce sont eux les méchants). Shadaloo n'hésite pas à kidnapper des êtres humains pour tester le psycho crusher, ou toute autre recherche aussi abominable que dangereuse. Dans les tourments que Shadaloo a gentiment offert à nos héros, vous avez la mort du père de Chun Li, la disparition de Charlie (le coéquipier de Guile), les attaques de Shadaloo envers le pays de Zangief, et bien d'autres encore.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :