Reporter n°65 nov 11 à jun 2012
Reporter n°65 nov 11 à jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°65 de nov 11 à jun 2012

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Leica Geosystems AG

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : Staufen, la ville déchirée en deux !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
une carte Google Earth. Mi-juin, Grigsby et Moore ont volé jusqu'à Rifle pour procéder au levé. Tous les matins, pendant cinq jours, un arpenteur de chez WR&D installait deux stations de référence Leica GPS1200 pendant que Grigsby et Moore préparaient le matériel d'imagerie pour le vol prévu. Une fois en vol, Moore contrôlait la mission en surveillant les retours du scanner et la qualité des images en temps réel, en gardant un visuel de la ligne électrique sous l'hélicoptère et en indiquant à Grigsby les éventuels changements de chenal nécessaires. Grigsby a confié que la stabilité du système aéroporté Leica Geosystems était la constante sur laquelle ils pouvaient s'appuyer en toute confiance, malgré les incessants changements de conditions. « Nous survolions un plateau à 61 met soudain, le sol retombait à 300 m », a-t-il déclaré. « Ces changements drastiques d'altitude créaient des courants ascendants et descendants, ce qui faisait varier notre vitesse aérodynamique, nécessitant fréquemment des réglages à la volée. Pendant tout le processus, le système de Leica Geosystems a fonctionné parfaitement. Il compensait automatiquement nos variations de vitesse et d'altitude et il nous alertait de tout dépassement de vitesse. » En volant en moyenne à la vitesse de 111 km/h et à 460 m au dessus du fleuve Colorado, l'équipe a collecté environ 250 GB de données LiDAR brutes (20 pixels par mètre carré) et de photographies de la ligne électrique sinueuse entre Rifle et Grand Junction. L'appareil photo Leica RCD105 collecte des images en synchronisation avec le capteur Leica ALS60. Les deux séries de données étaient donc automatiquement liées géographiquement par la centrale inertielle GPS aéroportée et les stations de références GPS. Ainsi, aucune cible n’était nécessaire au sol et le traitement des données était plus fluide. Après chaque vol, Moore téléchargeait les données et procédait à un contrôle qualité pour s'assurer qu'ils avaient la couverture, la précision et la densité des données requises. Puis ils envoyaient les données à Merrick pour le post-traitement. Ayant elle-même des connaissances en technologies LiDAR et en photographie, l'équipe de Merrick a été impressionnée par la précision et par la qualité des données. « À partir des images du RCD105, nous avons pu développer des orthophotos aux couleurs naturelles, avec une résolution de 8 cm », a déclaré Roger Hanson, chef des opérations chez Merrick, à Aurora, dans le Colorado. « C'est de l'imagerie à très, très haute résolution. » « Les capacités, les fonctions et la qualité des instruments nous ont tout simplement permis de réussir ce projet », conclut Grigsby. « Leica Geosystems nous a fourni un pack LiDAR/numérique complet, qu'ils ont accompagné d'un service de qualité. » En effet, WR&D a remporté la mise de ce pari réussi, mais Grigsby ne tentera probablement pas sa chance de la même manière à une table de Black Jack. À propos de l'auteur : Mary Jo Wagner est rédactrice indépendante à Vancouver. Depuis près de 20 ans, elle est spécialisée dans la technologie spatiale. (mj_wagner@shaw.ca) 24 | Reporter
Taxiarchos228, de.wikipedia.org Surveillance de la gare de Toronto Union par Brad Longstreet La gare de Toronto Union, située au sud de la ville, est le terminal ferroviaire le plus fréquenté du Canada, avec environ 65 millions d'usagers chaque année. Construite entre 1915 et 1920, elle est considérée comme un chef d'œuvre du style Beaux-Arts, grâce à sa façade ornée de colonnes et à sa salle des pas perdus (Great Hall) de 76 x 27m, célèbre pour son sol en marbre, son plafond voûté à caissons et ses verrières de quatre étages, de part et d'autre. Pour répondre aux exigences modernes, la gare Union est actuellement en cours de rénovation, pour un budget de 650 millions de dollars, depuis début 2010. Les portions en surface du bâtiment historique sont en cours de restauration, les trois derniers niveaux de l'aile ouest seront rénovés pour accueillir le siège social de Metrolinx (la régie des transports régionaux), et la taille de la salle des pas perdus sera triplée pour atteindre 11 300 m². Toute cette extension nécessite de nouvelles fondations. Chaque colonne du niveau souterrain inférieur sera soutenue par un vérin, sectionnée pour autoriser les travaux sur les fondations, légèrement allongée, puis remise en place. Deux facteurs viennent encore compliquer ce travail difficile. Tout endommagement de la structure historique est tout simplement exclu, et la circulation des trains ne peut pas être interrompue. Ces deux facteurs nécessitent une surveillance pour garantir la sécurité publique et pour éviter tout affaissement ou tout décalage pouvant endommager cette architecture vieille de 100 ans. Avec la combinaison de ces deux facteurs, et compte-tenu de la nature extrêmement délicate de ce projet, les entrepreneurs en charge des fondations savaient qu'ils avaient besoin d'une surveillance très précise du remplacement des colonnes, en temps réel. Peu d'entreprises peuvent en toute confiance s'occuper de la surveillance d'un chantier de ce niveau. Heureusement, l'une d'entre elles se trouve à Toronto. Monir Precision Monitoring, Inc., est une filiale d'Isherwood Associates, une entreprise d'ingénierie géostructurale basée en Ontario. Monir est une entreprise distincte qui existe depuis neuf ans, emploie 17 personnes et présente une croissance annuelle de 20%. Pour le projet de la gare Union, Monir a dû combiner précision et vitesse. En effet, les entrepreneurs sur le chantier devaient savoir immédiatement si le dépla- » Le magazine mondial de Leica Geosystems | 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :