Reflets de la Physique n°64 jan/fév/mar 2020
Reflets de la Physique n°64 jan/fév/mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°64 de jan/fév/mar 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Société Française de Physique

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : au sein et autour de la SFP, le concours Beautiful Science de la SFP.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Journée scientifique Climat, énergie, environnement  : où va-t-on ? Un débat autour des thèmes climat, énergie, matériaux pour l’énergie, a été organisé par la commission Énergie & Environnement de la SFP, en partenariat avec la Société Chimique de France (SCF), le 19 janvier 2019 à Paris à l’ENS, à l’issue de l’Assemblée Générale de la SFP. Ce débat, précédé d’un exposé d’ouverture donné par Jean Jouzel (Académie des sciences), a consisté en trois tables rondes successives. Ce fut très réussi, tant en termes de fréquentation que par la qualité des interventions et des discussions. Le programme détaillé, ainsi que les liens d’accès aux supports de toutes les présentations, ont été mis en ligne sur le site de la SFP www.sfpnet.fr/climat-energie-environnement-ou-va-t-on. Chacune des trois sessions a consisté en trois ou quatre présentations synthétiques d’une quinzaine de minutes. Elles ont toutes été suivies par un moment d’échange avec le public. Les discussions ont été riches et les questions posées par la salle ont démontré la curiosité et le désir de s’informer des participants. Quelques exemples représentatifs des sujets abordés dans ces échanges sont listés ci-dessous, après un rappel des titres des exposés et des noms des intervenants. Première table ronde sur le climat, modérée par François-Marie Bréon, LSCE (i) Les risques et les incertitudes liés au changement climatique (François-Marie Bréon, Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE)). (ii) La géo-ingénierie peut-elle sauver le climat ? (Olivier Boucher, Institut Pierre-Simon Laplace). (iii) Cycle du carbone dans un climat perturbé (Philippe Peylin, LSCE). Parmi les questions posées  : Comment travaille le GIEC et, en particulier, comment et par qui les prises de position sont-elles décidées ? Les sources d’incertitude dans les modèles ; la géo-ingénierie et ses promesses ; la capture et la séquestration du carbone. Deuxième table ronde sur l’énergie, modérée par Gérard Bonhomme, SFP (i) L’évolution des besoins en énergie pour l’Europe (Colette Lewiner, Capgemini). (ii) Intermittences des renouvelables  : état des lieux, perspectives et défis (Daniel Suchet, IPVF et École polytechnique). (iii) «Power-to-Gas to power»  : solution au stockage de masse ou impasse ? (Georges Sapy, Association Sauvons le Climat). (iv) Les aspects économiques et les couts cachés des ressources énergétiques (Jacques Percebois, Université de Montpellier). Parmi les thèmes de la discussion  : questions autour du bon niveau de gestion de l’approvisionnement énergétique (local versus national) ; quid de la possibilité et des promesses de l’autoconsommation à partir des énergies renouvelables ? Diverses questions autour de l’intermittence et du problème du stockage de l’électricité. 42 Reflets de la Physique n°64 Samedi I4.01.2019 EN$ PARIS I. PARTIR 121.E CLIMAT, ÉNERGIE, ENVIRONNEMENT OÙ VA T'ON ENTRÉE GRATUITE INSCRIPTION OBLIGATOIRE SUR'E1.4 Pa d*.2e RUE 1.14.0,144.14 D. ; 5001 luialS Troisième table ronde sur les matériaux, modérée par Stanislas Pommeret, SCF et SFP (i) Le stockage chimique et électrochimique (Damien Dambournet, Laboratoire Phoenix, Sorbonne Université). (ii) Énergie bio-inspirée (Ally Aukauloo, ICMMO, Université de Paris-Saclay). (iii) La biomasse (Xavier Montagne, Direction générale de la recherche et de l’innovation). (iv) Les ressources minérales (José Halloy, LIED, Université Paris-Diderot). Parmi les questions posées  : Comment estime-t-on les ressources disponibles (différence entre ressources et réserves) ? Quel est le taux de retour en énergie des biocarburants ? Discussion autour des problèmes (en termes de ressources minérales notamment) liés à la massification de technologies diluées. Gérard Bonhomme Président de la commission Énergie & Environnement de la SFP
Courrier des lecteurs Des sociétés savantes unies dans un contexte qui change Ce courrier est un écho au très intéressant éditorial de Catherine Langlais, présidente de la Société Française de Physique (SFP), publié dans le numéro 58 de Reflets de la physique en juin 2018 sous le titre  : Rapprocher les sociétés savantes  : un impératif ! Cette vigoureuse injonction nous semble particulièrement pertinente, aujourd’hui où tant de mutations sociétales se dessinent dans le paysage de l’enseignement et de la recherche, à la fois si vite et si insensiblement. Nous pensons aux programmes des lycées où la physique recule, au retard des universités françaises dénoncé par Serge Haroche auprès du président de la République en mars 2019 et au cœur des réflexions suscitées par l’élaboration de la loi pluriannuelle de la recherche. Dans ce contexte politique en recomposition, il nous semble que les sociétés savantes (qu’on pourrait bien appeler sociétés scientifiques) ont actuellement un rôle particulier à jouer comme force de proposition, tant auprès des pouvoirs publics que dans les milieux de l’enseignement, de la recherche et de l’entreprise. Dans le domaine des sciences physiques, on ne peut qu’être frappé par la modestie des forces de la SFP, comparées à celles des associations analogues en Allemagne ou au Royaume-Uni. Nous voudrions simplement rappeler ici quelques initiatives prises précédemment par la SFP pour augmenter la visibilité des sciences physiques en France. Étienne Guyon, au début des années 2000, a tenté la création du G2P (Groupement Pour la Physique) rassemblant une douzaine de sociétés savantes dans les domaines de la physique et des sciences de l’ingénieur. Ce G2P n’a pas perduré au-delà de quelques années, sans doute parce que d’emblée trop large et trop divers dans ses composantes, peut-être aussi parce que la volonté d’une action collective ne s’était pas suffisamment manifestée. Toutefois c’est bien au G2P que l’on doit l’élégante brochure Les métiers de la Physique, conçue et réalisée en 2005 pour l’Année Mondiale de la Physique, tirée à plusieurs fois 10 000 exemplaires et distribuée pendant des années dans tous les lycées de France. Une autre initiative du même type a été prise en 2009 avec la création de la F2S (Fédération Française de Sociétés Scientifiques), rassemblant seulement trois sociétés savantes, mais très motivées  : la SFP, la SFO (Société Française d’Optique) et la SEE (Société d’Électronique, d’Électricité et des Technologies de l’Information et des Communications), bientôt rejointes par la SFV (Société Française du Vide). La F2S n’a certes pas bouleversé la vie associative. Elle a eu au moins le mérite de créer des contacts pour l’orientation professionnelle des jeunes (voir Ma voie scientifique sur le site internet de l’ONISEP, qui y présente depuis six ans le très riche Blog des sciences de la F2S). En outre, la F2S assure la pérennité du prix Édouard Branly, porté à bout de bras depuis 1990 par Étienne Guyon. Ce prix constitue un utile complément à ceux de la SFP. Aujourd’hui, l’équipe de Costel Subran a pris le pari de redonner vie à cette association, reprenant le projet d’élargir la Fédération à d’autres sociétés savantes dans les domaines des sciences exactes. Une chronique régulière de la F2S est rédigée pour créer un pont entre les sociétés partenaires à travers la newsletter illustrée. La F2S a pour ambition de rapprocher les secteurs du public et du privé. Elle organise chaque année des journées Science et Progrès, rassemblant ingénieurs et chercheurs des milieux académiques et industriels. Le colloque de la F2S de janvier 2018 a attiré plus d’une centaine de personnes à l’ENS autour des Technologies Quantiques. Celui de janvier 2019, autour de Technologies du futur, au-delà de l’électronique, a développé un programme exploratoire très ambitieux. Le 7 janvier 2020, la F2S vient de célèbrer à l’ENS les 60 ans du laser avec des lauréats du prix Nobel et a réuni des scientifiques et des industriels autour du thème Les nouveaux lasers  : des microlasers aux lasers extrêmes. Les rapprochements qui se développent actuellement entre sociétés scientifiques nous paraissent d’excellentes sources d’inspiration pour les unes et les autres. Une voie d’avenir est d’activer ces liens, avec l’objectif de contribuer ensemble au développement des connaissances et aux innovations dont notre société a besoin. Michèle Leduc, directrice de recherche émérite à l’ENS, ancienne présidente de la SFP (2007-2009) et de la F2S (2009-2013) Étienne Guyon, professeur honoraire à l’ESPCI, ancien président de la SFP (2002-2003) Costel Subran, ancien vice-président de la SFO et du CNOP, président de la F2S (2018-2022) et du Comité National Lumière & Société Reflets de la physique et ses lecteurs Reflets de la Physique n°64 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 1Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 2-3Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 4-5Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 6-7Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 8-9Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 10-11Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 12-13Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 14-15Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 16-17Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 18-19Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 20-21Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 22-23Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 24-25Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 26-27Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 28-29Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 30-31Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 32-33Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 34-35Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 36-37Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 38-39Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 40-41Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 42-43Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 44-45Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 46-47Reflets de la Physique numéro 64 jan/fév/mar 2020 Page 48