Reflets de la Physique n°58 jun/jui/aoû 2018
Reflets de la Physique n°58 jun/jui/aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°58 de jun/jui/aoû 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Société Française de Physique

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'observatoire spatial Fermi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
2. Premier prix  : banc didactique d’essais (coût de réalisation  : 65 euros). Une valise transportable, simple d’utilisation, offre une large gamme de travaux pratiques d’électronique analogique, avec une approche évolutive. Elle contient des composants, un générateur basse fréquence, un oscilloscope et des appareils de mesure (ohmmètre, voltmètre, capacimètre, fréquencemètre). Câble d’alimentation secteur Capteurs Interfaces de sorties Sortie USB 40 Reflets de la Physique n°58 Hardware Interrupteur ; Smartphone Capteurs embarqués Application (oscillo, GBF…) Signal Commande ou evènement 3. Deuxième prix  : «The physicist lab» (coût de réalisation  : 52 euros). Le dispositif est composé de deux modules  : un module hardware pour l’acquisition de signaux issus de deux capteurs, et un module software comportant une application Android sur smartphone qui permet de visualiser, de mesurer et d’analyser des données. Un exemple d’utilisation du système est l’étude des différents paramètres des installations solaires. Variateurs de fréquence J Variateurs de signaux Sortie de visualisation à l’oscilloscope 4. Troisième prix  : générateur de signaux spéciaux (coût de réalisation  : 50 euros). À partir d’équations différentielles décrivant le comportement de systèmes dynamiques non linéaires et d’une carte Arduino, le système permet d’élaborer des signaux pulsés, des paquets de signaux périodiques et des signaux chaotiques. (a) Pour des populations respectives de 897 (Afrique subsaharienne) et 509 (UE avant Brexit) millions d’habitants (données 2013), UNESCO Science Report  : towards 2030 (2015). https://en.unesco.org/unesco_science_report ? language-fr (il existe une version en langue française). (b) Arduino est une marque qui couvre des cartes électroniques publiées en licence libre, sur lesquelles se trouve un microcontrôleur  : www.arduino.cc/et https://fr.wikipedia.org/wiki/Arduino. (c) Express Union est une société financière de droit camerounais, créée en 2001 et spécialisée dans le transfert d’argent au Cameroun. Son siège social est situé à Yaoundé. Piuzzi, Annick Suzor-Weiner et Paul Woafo, professeur de physique à l’université de Yaoundé I et fondateur de la Société Camerounaise de Physique (encadré 2). Les dispositifs innovants développés sont destinés à être reproduits et diffusés largement. L’avantage d’une source locale d’équipements est de permettre une intervention directe en cas de panne, de faciliter les modifications et adaptations à différentes applications, et de simplifier l’organisation des formations sur le dispositif. Le concours s’est déroulé en trois étapes, échelonnées sur un an. Suite à un appel à candidatures en janvier 2017, un premier jury international a sélectionné dix candidatures parmi les dix-sept reçues. Ces dix candidats ont ensuite reçu une formation à la plateforme électronique Arduino (fig. 1) dans les locaux de Sci-Tech-Services (www.sci-tech-services.com), une structure créée et financée par le professeur Paul Woafo, sous la forme d’une entreprise de services scientifiques et technologiques. Il a été ensuite demandé aux dix candidats sélectionnés de soumettre une maquette de dispositif innovant basée sur le microcontrôleur auquel ils avaient été formés. L’évaluation de ces maquettes a permis de sélectionner les quatre finalistes (trois étaient prévus dans le règlement, mais un quatrième a été repêché car son dispositif, quoique moins abouti, revêt un impact sociétal important). La dernière étape du concours a été consacrée à la réalisation par chacun des quatre finalistes du prototype qu’il avait proposé lors de l’étape de présélection. Des vidéos ont été réalisées pour montrer le fonctionnement des prototypes (www.concoursphysiqueafrique.org). Un jury camerounais a alors classé les finalistes. Ce classement a abouti à l’attribution des prix, sponsorisés par l’APSA, l’Académie des sciences du Cameroun, la Société Européenne de Physique (EPS) et Express Union (c), aux lauréats suivants  : Premier prix  : Kevin Kentsa Zana, pour un « banc didactique d’essais » (fig. 2). Deuxième prix  : Béranger Nynga Nini, pour «The physicist Lab» (fig. 3). Troisième prix  : Ulrich Simo Domguia et Raoul Thepi Siewe, pour un « générateur de signaux spéciaux » (fig. 4). Prix du jury  : Hyacinthe Tchakounté, pour un « kit permettant d’optimiser le rendement d’un panneau photovoltaïque grâce à un robot suiveur de la position du Soleil ».
Remise des prix La cérémonie de remise des prix s’est déroulée le 8 décembre 2017 à Yaoundé, en présence de membres de la Société Camerounaise de Physique, de l’Académie des sciences du Cameroun, de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et de trois membres de la commission Physique sans Frontières de la Société Française de Physique (SFP), dont deux sont également membres de l’APSA (voir la liste des membres des jurys, dans l’encadré ci-contre). Il est à noter que cet événement était un satellite de la 5 e conférence internationale «High level physics and appropriate solutions to real life problems in developing countries», organisée par la Société Camerounaise de Physique du 4 au 8 décembre 2017. Les cinq lauréats (encadré 3) sont venus avec leurs prototypes respectifs qu’ils ont présenté au public. Les prix attribués sont d’un montant relativement élevé pour le Cameroun, s’échelonnant entre 300 et 1800  €   : l’objectif est d’encourager les lauréats à reproduire leur prototype d’abord à une échelle modeste, puis à monter une petite entreprise, sous réserve que la publicité autour de ce produit soit effectuée par diverses structures camerounaises. Aux dernières nouvelles, les deux premiers lauréats s’engagent dans cette voie, et nous allons essayer de les soutenir. Perspectives Ce concours a vocation à être proposé tous les deux ans. Il sera donc organisé à nouveau en 2019 par l’APSA, dans le cadre de la Société Camerounaise de Physique, mais ouvert (si les finances le permettent) aux pays voisins. Il pourrait aussi être organisé dans d’autres pays africains, car il permet de détecter et d’encourager des talents. Il faudrait convaincre les industriels africains de contribuer à son financement, qui reste modeste. Par ailleurs, il est important pour l’avenir d’encourager la participation des filles (deux seulement se sont inscrites au concours 2017), afin qu’elles s’impliquent en plus grand nombre dans ces domaines technologiques. ❚ Nous remercions nos partenaires  : Fondation Daniel Iagolnitzer (Paris), Institut Henri Poincaré, Société Française de Physique, Académie des sciences du Cameroun, Société Camerounaise de Physique, société Express Union (Yaoundé), European Physical Society (EPS), UNESCO. Dave Lollman Les lauréats Science et société 5. Cérémonie de remise des prix. Au premier rang, les lauréats, de gauche à droite  : Hyacinthe Tchakounté, Kevin Kentsa Zana, Béranger Nynga Nini, Ulrich Simo Domguia et Raoul Thepi Siewe. Au second rang, de gauche à droite  : Thaddeus Ego (membre du secrétariat de l’Académie des sciences du Cameroun), Serge Zekeng (trésorier de la Société Camerounaise de Physique), David Mbah (secrétaire exécutif de l’Académie des sciences du Cameroun), Sammy Beban Chumbow (vice-président de l’Académie des sciences du Cameroun), Paul Woafo, Annick Suzor- Weiner, Daniel Hennequin, Dave Lollman et Blaise Roméo Nana Nbendjo (secrétaire général de la Société Camerounaise de Physique). Kevin Kentsa Zana 28 ans, professeur au lycée technique de Buea (ville située au pied du Mont Cameroun). Il effectue actuellement la promotion du banc didactique dans les IUT du Cameroun, en vue d’une commercialisation. Béranger Nynga Nini 28 ans, étudiant en Master 2 à l’université de Ngaoundéré (au nord du Cameroun). Il réalise actuellement 50 exemplaires du «physicist lab» pour une vente aux établissements scolaires et universitaires et aux particuliers. Ulrich Simo Domguia et Raoul Thepi Siewe  : 26 et 29 ans, étudiants en thèse de doctorat à l’université de Yaoundé I. Leur système est en cours d’utilisation par deux équipes de recherche pour étudier la dynamique des circuits électroniques soumis à des signaux électriques spéciaux. Hyacinthe Tchakounté 31 ans, étudiant en thèse de doctorat à l’université de Ngaoundéré. Son dispositif, en cours d’achèvement, est destiné à l’enseignement et à toute application pouvant se faire sous 12 volts et 20 watts. Membres des jurys camerounais et européen Poné Mboupda (Université de Dschang), Pascal Nkandeu (ENSP, Yaoundé I), Hervé Talla Mbé (Université de Dschang), Bonaventure Nana (Université de Dschang), Rodrigue Tindjong (Cardinal Newman College, UK), Alain Tiedeu (ENS Yaoundé I), Robert Tchitnga (Université de Dschang), Paul Woafo (Université de Yaoundé I), Yanne Chembo (Université de Besançon), Jacques Cousty (SFP), Jean-Michel Friedt (Université de Besançon), Daniel Hennequin (Université de Lille 1), Dave Lollman (Aix-Marseille Université), Carlo Saverio Iorio (Université Libre de Bruxelles). encadré 3 Reflets de la Physique n°58 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 1Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 2-3Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 4-5Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 6-7Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 8-9Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 10-11Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 12-13Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 14-15Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 16-17Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 18-19Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 20-21Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 22-23Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 24-25Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 26-27Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 28-29Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 30-31Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 32-33Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 34-35Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 36-37Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 38-39Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 40-41Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 42-43Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 44-45Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 46-47Reflets de la Physique numéro 58 jun/jui/aoû 2018 Page 48