Reflets de la Physique n°56 jan/fév/mar 2018
Reflets de la Physique n°56 jan/fév/mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de jan/fév/mar 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Société Française de Physique

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur Pierre-Gilles de Gennes et l'innovation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
i 1 Marc Fermigier/ESPCI Paris 10 Reflets de la Physique n°56 L’impact des concepts de Pierre-Gilles de Gennes sur l’innovation en France dans le domaine des matériaux Pierre-Gilles de Gennes, prix Nobel de physique 1991 pour ses travaux sur les polymères et les cristaux liquides, nous a quittés le 18 mai 2007  : dix ans déjà... Ce grand chercheur a marqué son époque dans les champs de la physique et de la physico-chimie de la matière condensée. Nombreux sont encore les témoins directs de son activité scientifique, collaboratrices et collaborateurs, élèves, en France et dans le monde. Plus nombreux sont encore les bénéficiaires de son activité d’enseignement aux multiples facettes, plus nombreuses sont les vocations scientifiques suscitées par la haute tenue associée à la simplicité de ton et à l’humour de ses causeries dans les médias et les lycées et de ses articles de vulgarisation. La Société Chimique de France et la Société Française de Physique ont souhaité lui rendre hommage en proposant conjointement aux lecteurs de leurs deux revues, L’Actualité Chimique et Reflets de la physique ce bouquet de courts articles sur le thème « L’impact des concepts de Pierre-Gilles de Gennes sur l’innovation en France dans le domaine des matériaux ». Il s’agit ici en particulier des matériaux à base de polymères et des matériaux granulaires. En amont d’un matériau innovant, c’est-à-dire trouvant un marché pour ses propriétés d’usage, sa conception rationnelle, ses procédés de préparation et ses caractérisations s’appuient, en effet, sur des savoirs qui se situent bien à l’intersection de nos deux sciences, savoirs auxquels P.-G. de Gennes a si magistralement contribué. Ainsi, avons-nous pris le risque de solliciter avec ce thème-question les directions scientifiques et de l’innovation de grands groupes industriels nationaux, qui ont répondu avec beaucoup d’enthousiasme. Nous les en remercions très chaleureusement. Tout d’abord, Didier Roux, membre de l’Académie des sciences et de l’Académie des technologies, ancien directeur de la R&D et de l’innovation du groupe Saint-Gobain, revient sur la caractérisation de Pierre- Gilles de Gennes, à la fois comme découvreur et inventeur, qu’il a établie récemment dans le cadre de son cours sur l’innovation au Collège de France. Patrick Maestro, directeur scientifique de Solvay, membre de l’Académie des technologies, nous résume vingt ans de collaboration avec de Gennes, qui ont débouché sur des optimisations de produits très variés. L’impact profond de ces travaux dans le domaine des polymères en volume et aux interfaces, est ensuite illustré dans les cas particuliers de la formulation des shampooings (Gustavo Luengo, Fabien Leonforte et Nawel Baghdadli, L’Oréal), de la fabrication de membranes de perméation (Pluton Pullumbi, Air Liquide), et de la maîtrise de l’adhérence des pneumatiques (Jean-Michel Vacherand, Michelin). Enfin, nos collègues d’IFP Énergies nouvelles (Yannick Peysson et Benjamin Herzhaft) retracent les nombreux apports conceptuels de Pierre-Gilles de Gennes dans le domaine de l’exploitation des gisements pétroliers par récupération assistée. En conclusion, trois physiciens proches collaborateurs de P.-G. de Gennes (Étienne Guyon, Françoise Brochard-Wyart et Madeleine Veyssié) font un bilan des liens qu’il a établis avec l’industrie, pour chacun des domaines scientifiques qu’il a abordés dans sa riche carrière. Ce choix non exhaustif de thèmes veut illustrer encore une fois la fécondité de la libre recherche fondamentale, telle que Pierre-Gilles de Gennes la pratiquait, en termes de retombées économiques. Rappelons aussi qu’à l’inverse, les problèmes pratiques que se posent les ingénieurs, les systèmes complexes réels auxquels ils sont confrontés, sont une source inépuisable de questions inspirantes pour le théoricien qui cherche à comprendre, et nul n’a mieux identifié et souligné que Pierre-Gilles de Gennes cette dialectique motivante. Tels sont aussi nos messages à nos lecteurs, non seulement chimistes et physiciens « de terrain », acteurs du « système français de la recherche et de l’innovation », mais aussi, espérons-le, responsables politiques, économiques et sociaux. ❚ Charles de Novion, Rédacteur en chef de Reflets de la physique Ancien directeur du Laboratoire Léon Brillouin (CEA-CNRS) Hervé Toulhoat, Membre du comité de rédaction de L’Actualité Chimique Ancien directeur scientifique adjoint d’IFP Énergies Nouvelles
La succession des domaines de recherche de Pierre-Gilles de Gennes. (a) 1960 Magnétisme Sakkmesterke – Fotolia.com. (b) 1964 Supraconducteurs Lévitation d'un aimant placé au-dessus d'une pastille de supraconducteur. J. Bobroff, F. Bouquet, LPS, Orsay, CC BY-SA 3.0. (c) 1970 Cristaux liquides Défauts topologiques dans un film de cristaux liquides. G. Durey, Laboratoire Gulliver, ESPCI, Paris. (d) 1980 Polymères Raeva – Fotolia.com. (e) 1985 Colloïdes P.Lacroix-Desmazes, L’Act. Chim., DR. (f) 1990 Adhésion R. Kaszeta, CC BY-SA 3.0. (g) 1995 Mouillage Accrochage d’une ligne de contact sur une série de défauts. G. Delon, J. Snoeijer, B. Andreotti, P.Jennfer et M. Fermigier, Laboratoire PMMH, ESPCI Paris. Dossier « De Gennes et l’innovation » e 111Per ; » a b c d Pierre-Gilles de Gennes  : un découvreur et un inventeur passionné par l’innovation Les découvertes, au sens où je l’entends, résultent des œuvre. Il s’est toujours beaucoup investi dans les relations avec les industriels qui étaient pour lui, non travaux de recherche fondamentale correspondant aux efforts faits par les chercheurs pour comprendre le seulement une source inépuisable de problématiques monde qui nous entoure. Les inventions techniques sont fondamentales, mais aussi un champ merveilleux des dispositifs nouveaux qui fonctionnent, mais n’ont d’applications des connaissances qu’il avait développées. pas forcément trouvé une application grand public. Ses contributions ont touché un grand nombre Les innovations technologiques correspondent à des d’industries, allant de la chimie aux matériaux. C’est inventions pouvant résulter de découvertes et qui ont en partie grâce à ses travaux que des technologies trouvé leur marché et leurs applications grand public. telles que l’affichage par des écrans à cristaux liquides De ce point de vue, Pierre-Gilles de Gennes était (télévision LCD), les formulations chimiques (peintures, résolument du côté des découvreurs. La recherche colles...) et alimentaires, les mécanismes d’adhésion et de fondamentale était sa passion et il a développé dans glissement de surfaces (super-hydrophobie, adhésion son œuvre scientifique de nombreuses théories qui ont des pneus...) ont été comprises et améliorées. marqué la physique de la matière condensée pendant Joseph Schumpeter a proposé, avec son premier la seconde partie du 20 e siècle. La caractéristique de modèle économique de l’innovation, que cette dernière ses travaux a été de toujours confronter les modèles est le fruit d’une réalisation économique de la connaissance acquise par des découvertes et des inventions, théoriques qu’il proposait aux expériences, soit en interprétant ces dernières, soit en en suggérant de par un vecteur qu’il a nommé « l’entrepreneur ». nouvelles. Cette proximité, voire cette complicité, avec En ce sens, Pierre-Gilles de Gennes s’est révélé un les expérimentateurs a permis de faire d’immenses parfait exemple d’entrepreneur. Il a aussi démontré progrès dans tous les domaines qu’il a pu aborder. que les besoins d’innovations pouvaient enrichir les Les figures illustrent la succession des sujets qu’il a traités sciences fondamentales et élargir leur territoire. Nul en proposant à chaque fois une approche originale, doute qu’il a été la préfiguration du savant moderne, laquelle par son élégance a éclairé d’un jour nouveau passant allégrement de la science à la pratique. La les phénomènes physiques auxquels il s’intéressait. génération de scientifiques « start-upeurs » lui doit Mais son approche ne s’est pas seulement arrêtée à beaucoup. ❚ des découvertes et à la collaboration à des inventions. Didier Roux (ddaroux1@gmail.com) Pierre-Gilles de Gennes avait résolument en tête que Membre de l’Académie des sciences et de l’Académie des technologies l’innovation résultait de besoins technologiques du Titulaire de la chaire « Innovation technologique marché et qu’elle devait trouver, dans le monde de la Liliane Bettencourt 2016-2017 » connaissance, des solutions techniques à mettre en Ancien directeur de la R&D et de l’innovation du groupe Saint-Gobain e f g Reflets de la Physique n°56 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 1Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 2-3Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 4-5Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 6-7Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 8-9Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 10-11Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 12-13Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 14-15Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 16-17Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 18-19Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 20-21Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 22-23Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 24-25Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 26-27Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 28-29Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 30-31Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 32-33Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 34-35Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 36-37Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 38-39Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 40-41Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 42-43Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 44-45Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 46-47Reflets de la Physique numéro 56 jan/fév/mar 2018 Page 48